EXPLOITANT FORESTIER ET MICRO ENTREPRENEUR

17/09/2018   Informations utiles  

Est-il possible d’exercer l’activité d’exploitant forestier en tant que micro entrepreneur ? Oui, à condition de bien connaître la nature de l’activité, ses possibilités et ses limites.

Un exploitant forestier achète du bois sur pied afin de l’exploiter directement ou indirectement et, à terme, le revendre. C’est donc une activité de commerce puisqu’elle comporte de l’achat et de la revente.

Mais c’est également une activité de prestation de service puisqu’il propose différents services :

·       exploitation du bois : abattage, ébranchage, élagage, éhouppage, débardage,

·       débroussaillement, nettoyage des coupes,

·       transport du bois,

·       façonnage,

·       reboisement, sylviculture…

En tant que commerçant, il relève de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) de son département. Il cotise à la Sécurité Sociale des Indépendants.

Dans le cadre d’un démarrage, la micro entreprise peut s’avérer un statut intéressant. En effet, il représente une certaine souplesse, tant dans la déclaration de début de d’activité que la gestion de l’activité elle-même. La limite reste dans le chiffre d’affaires annuel : il ne doit pas dépasser 170 000€.

Pour exercer la profession, aucun diplôme n’est exigé. Néanmoins, si vous voulez que votre compétence soit reconnue, mieux vaut une solide expérience professionnelle. De même, il est toujours utile de posséder un BEPA (Brevet d’Etudes Professionnelles Agricoles) option « sylviculture et travaux forestiers » ou option «exploitation forestière, abattage, façonnage ».

De plus, il y a des contraintes liées à l’exercice de la profession :

·       contraintes physiques,

·       nécessité de contacter les propriétaires, obtenir des coupes, des chantiers,

·       acheter son matériel et les  vêtements liés à l’activité,

·       connaître le prix moyen de vente du bois,

·       trouver des débouchés pour la revente du bois…

Bref, le travail d’exploitant forestier peut s’exercer comme micro entrepreneur, mais  il convient de rester prudent.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes