Categories
Lancement de mon entreprise

Business plan financier : 5 conseils pour la préparation de projections réalistes

Publié le 18/12/2023
Business plan financier : 5 conseils pour la préparation de projections réalistes

Le lancement de votre activité d’auto-entrepreneur peut parfois nécessiter l’élaboration d’un business plan. Que ce soit pour étudier la faisabilité de votre projet ou obtenir des financements auprès de banques ou d’investisseurs, la partie financière ne doit pas être négligée. Dans cet article, nous allons vous donner 5 conseils utiles pour la préparation de projections financières réalistes afin d’élaborer un business plan financier efficace. 

Qu’est-ce qu’un business plan financier ? 

Un business plan (aussi appelé « plan d’affaires ») est un document détaillé permettant à un entrepreneur, quelle que soit son activité, de présenter son projet à des banques ou à des investisseurs, en vue d’obtenir des financements. Il comporte plusieurs axes et permet notamment de présenter le projet et son fondateur, de mettre en place la stratégie commerciale et de mesurer la rentabilité du projet.  

Le prévisionnel financier est donc une partie du business plan. Il détaille la structure financière de l’entreprise dans une projection future établie à 3 ans, grâce à des tableaux et des outils de calculs issus de la comptabilité.

Il doit comporter les éléments suivants :

  • keyboard_double_arrow_right

    Un compte de résultat prévisionnel : Il s'agit d'une estimation des revenus et des dépenses sur une période donnée, permettant de projeter le bénéfice ou la perte de l'entreprise.

  • keyboard_double_arrow_right

    Un bilan prévisionnel : Ce tableau synthétise les actifs (ce que possède l'entreprise) et les passifs (ce qu'elle doit) à la fin d'un exercice prévisionnel, reflétant la situation patrimoniale de l'entreprise à un moment donné.

  • keyboard_double_arrow_right

    Un budget prévisionnel de trésorerie mensuel : Il présente une prévision des flux de trésorerie mois par mois, permettant de s'assurer que l'entreprise dispose des liquidités nécessaires pour ses opérations.

  • keyboard_double_arrow_right

    Un plan de financement : Ce plan permet de s’assurer que les besoins en coûts de lancement de l’activité sont couverts par des ressources financières (apports personnels ou financements extérieurs). 

  • keyboard_double_arrow_right

    Un tableau des investissements : Il recense tous les investissements prévus par l'entreprise, matériels ou immatériels, et leur planification dans le temps.

  • keyboard_double_arrow_right

    Le calcul du besoin en fonds de roulement : Ce tableau permet d'évaluer les fonds nécessaires pour couvrir les dépenses courantes de l'entreprise en attendant le recouvrement des créances.

  • keyboard_double_arrow_right

    Le calcul du seuil de rentabilité : Il détermine le volume d'activité nécessaire pour que l'entreprise couvre l'ensemble de ses coûts et commence à générer du profit.

lightbulb Bon à savoir

Un prévisionnel financier n’a aucune crédibilité à lui seul. Il nécessite de fournir des données et des explications cohérentes concernant les chiffres énoncés.

Lire aussi : Auto-entrepreneur : nos conseils pour rédiger votre business plan 

1 - Fournissez des données de marché fiables et précises

La première étape cruciale dans la préparation de projections financières repose sur une collecte de données fiables et précises concernant votre marché. Elle doit se baser sur des études statistiques ou des enquêtes réalisées par des acteurs de confiance (presse spécialisée fiable, instituts reconnus, etc). Ce sont ces mêmes données qui vont rendre vos projections réalistes. 

Vous pouvez par exemple effectuer une analyse par entonnoir, en commençant par une analyse du marché national, puis régional, départemental, et ville par ville. Cela peut vous permettre de mettre en avant une opportunité sur votre territoire en le comparant à un autre.

Voici le type de données attendues : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Volume du marché (en nombre de clients/utilisateurs et en montant chiffré),

  • keyboard_double_arrow_right

    Typologie des clients (sexe, catégorie socio-professionnelle, tranche d’âge, habitudes, etc),

  • keyboard_double_arrow_right

    État de la concurrence (acteurs sur le marché, leur part de marché et leur positionnement).

Ainsi, lorsque vous présentez votre business plan financier, veillez à ce qu’il soit cohérent avec les données du marché existant. Il serait, par exemple, peu réaliste que vous réalisiez deux fois plus de chiffre d'affaires dès la première année que la moyenne de vos concurrents après 5 ans d’activité.

Lire aussi : Évaluer la viabilité de son projet d’auto-entrepreneur : les clés pour réussir

2 - Détaillez précisément votre stratégie commerciale

C’est bien connu, les clients ne tombent pas du ciel par magie. Et vos financeurs s’en doutent bien ! Afin de gagner leur confiance, vous allez devoir expliquer, de manière rationnelle et détaillée, comment vous prévoyez de conquérir vos clients

Le chiffre d'affaires est la première donnée visible de votre prévisionnel financier. Si vous le surestimez ou ne le détaillez pas assez, vous risquez de fausser toutes les autres données financières et perdre toute crédibilité auprès de votre interlocuteur. 

Pour élaborer une stratégie commerciale fiable et réaliste, n’hésitez pas à établir une structure d’acquisition comprenant les éléments suivants :

  • keyboard_double_arrow_right

    Canaux d’acquisition : publicité en ligne, prospection physique/en ligne, distribution de tracts, etc.

  • keyboard_double_arrow_right

    Coûts d’acquisition : pour chaque canal d’acquisition, détaillez la structure des coûts.

  • keyboard_double_arrow_right

    Retour sur investissement par canal d’acquisition : expliquez combien de clients vous rapporte chaque opération commerciale et le chiffre d'affaires estimé associé.

Veillez également à mettre en lien ces chiffres avec des données réalistes du marché.

3 - Élaborez différentes hypothèses

Dans l’aventure entrepreneuriale, tout ne se passe jamais exactement comme prévu. Être en mesure de le démontrer à vos investisseurs potentiels, en élaborant différentes hypothèses, prouve que vous l’avez bien compris ! 

Lorsque vous élaborez différentes hypothèses, l’objectif est de démontrer à vos investisseurs ou partenaires que même dans le pire des scénarios, votre entreprise dispose de fondations suffisamment solides pour s’en sortir et être rentable.

Chaque hypothèse représente une estimation de variables clés telles que le chiffre d'affaires, les coûts, ou encore les délais de paiement. Ces hypothèses dépendent généralement de facteurs de succès de votre stratégie commerciale et de votre gestion d’entreprise.

Voici quelques conseils pour l’élaboration de vos hypothèses :

  • keyboard_double_arrow_right

    Prévoyez des scénarios alternatifs : En plus de votre scénario de base, envisagez des scénarios pessimistes et optimistes. Cela vous aidera à anticiper les réactions possibles face à des variations significatives, que ce soit une augmentation des coûts, une baisse des ventes, ou d'autres événements inattendus.

  • keyboard_double_arrow_right

    Intégrez les tendances du marché : Tenez compte des évolutions du marché, de la concurrence et des facteurs économiques. Les projections financières doivent refléter la réalité du contexte dans lequel votre entreprise évolue. Les études de marché, les rapports sectoriels et les analyses concurrentielles sont d'excellentes sources d'information pour crédibiliser vos propos.

  • keyboard_double_arrow_right

    Soyez prudent dans vos estimations : Il est généralement recommandé d'adopter une approche prudente dans l'élaboration des hypothèses. Il vaut mieux sous-estimer les revenus et surestimer les coûts, car cela vous permettra de mieux vous préparer aux défis potentiels. Les investisseurs apprécient la prudence dans les projections financières.

  • keyboard_double_arrow_right

    Justifiez vos hypothèses : Il est essentiel de documenter et de justifier chaque hypothèse que vous avancez. Expliquez pourquoi vous avez choisi ces chiffres, en vous appuyant sur des preuves et des données concrètes. Cela renforcera la crédibilité de vos projections financières auprès des parties prenantes.

 

4 - Commentez votre prévisionnel financier et soignez la présentation

La présentation de vos projections financières est tout aussi importante que leur préparation. Il ne faudrait tout de même pas que vos investisseurs s’imaginent que les chiffres énoncés sortent de votre chapeau ! 

À la lecture de votre prévisionnel financier, toutes les zones d’ombres doivent être levées et son contenu doit faire sens avec la logique de votre stratégie commerciale.

Voici nos conseils pour réussir la présentation de votre business plan financier :

  • keyboard_double_arrow_right

    Ajoutez des explications et des notes : Vous pouvez par exemple, à la suite de chaque document comptable du prévisionnel, insérer un paragraphe pour expliquer comment vous en êtes arrivés à de telles estimations en faisant par exemple référence à des parties précédentes de votre business plan. Les investisseurs et les partenaires potentiels doivent facilement comprendre les chiffres et la logique qui les justifie.

  • keyboard_double_arrow_right

    Assurez-vous de structurer et de présenter les informations de manière claire et lisible : Vos investisseurs seront sensibles à une présentation agréable. N’hésitez pas à utiliser une palette de couleur et une police cohérente avec votre univers de marque. Les tableaux doivent être proprement présentés et les données bien alignées. 

Vous pouvez utiliser des outils de modélisation de business plan financier, tels que ceux proposés par Bpifrance ou encore celui de la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie) pour bénéficier d’une présentation professionnelle.

5 - Ajustez votre business plan au fur et à mesure

Lorsque vous êtes auto-entrepreneur, rien n’est ancré dans le marbre, et surtout pas votre business plan ! 

C’est un outil évolutif qui doit vous accompagner tout au long de votre aventure entrepreneuriale. Au fur et à mesure du développement de votre projet, vous validerez, ou, au contraire, invaliderez certaines hypothèses que vous aviez imaginées. 

Pensez à ajuster votre business plan en apportant des modifications (idéalement tous les 3 à 6 mois), afin qu'il reste en phase avec l'évolution de votre entreprise. 

Cela vous permettra d’avoir un document déjà prêt le jour où vous souhaitez faire appel à une banque ou à un investisseur. Bon courage pour cette nouvelle aventure ! 

star star star star star
Service excellent. Professionnel Recommande

le 27/09/2023

star star star star star
Je reviendrai pour d'autres services. Merci

le 12/07/2023

star star star star star
Solutions simples et efficaces. Merci.

le 06/09/2023

star star star star star
très bien pas de problèmes système très performant RAS

le 20/12/2023

star star star star star
Super service, très réactif dans le traitement des demand

le 29/11/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Business plan financier : 5 conseils pour la préparation de projections réalistes