Se connecter
Le comptable auto-entrepreneur

Le comptable auto-entrepreneur


Le métier de comptable vous intéresse et vous vous demandez comment devenir comptable indépendant et créer votre auto-entreprise. Avant de vous lancer dans l’indépendance, sachez qu’on ne s’improvise pas comptable. En effet, la profession est très réglementée et possède donc quelques particularités. Formation, conditions, statuts juridiques autorisés, assurances et rémunération : découvrez tout ce qu’il faut savoir pour devenir comptable dans ce guide pratique.

Le métier de comptable

Le rôle du comptable : quelles sont ses responsabilités ?

Le comptable a un rôle essentiel dans toute entreprise. Garant de la bonne santé financière de l’entreprise, il :

  • Enregistre les opérations comptables ;
  • Relance les impayés ;
  • Établit et traite les factures ;
  • Traite les paies ;
  • Tient les livres de comptes ;
  • Gère les tableaux de bord de la société ;
  • Élabore un bilan comptable ;
  • Etablit les déclarations fiscales et sociales.

Selon son expérience et son choix d’exercice celui-ci peut avoir un rôle généraliste ou au contraire un rôle d’expertise dans un secteur particulier comme la comptabilité fournisseur, client, la comptabilité de recouvrement ou encore la comptabilité analytique. 

Comptable : le profil idéal

Si le comptable se doit avant tout d’aimer les chiffres et d’être à l’aise avec les outils informatiques, de nombreuses autres qualités s’avèrent indispensables pour réussir dans cette profession. Il faut en effet être particulièrement rigoureux et méthodique pour répondre aux nombreuses contraintes administratives et aux échéances à respecter. Les bilans d’entreprise s’établissent généralement sur la période allant de fin janvier à début avril, un court laps de temps où il faut savoir supporter une charge de travail accrue. La capacité de travail et la résistance au stress représentent donc des atouts indispensables. Enfin, même s’il est autonome la plupart du temps, le comptable est en relation permanente avec un large panel d’interlocuteurs (PDG, clients mais aussi différents métiers de l’entreprise). Vulgariser l’exercice comptable, faire part de ses analyses et transmettre ses recommandations font pleinement partie de son mandat. Plus le comptable sera pédagogue et communicant et plus il sera donc considéré comme compétent.

Les possibilités d’exercice du comptable

Le comptable peut choisir d’exercer dans différentes structures :

  • Les petites ou très petites entreprises. Dans ce cas, il aura un rôle très polyvalent et sera souvent directement rattaché au PDG ;
  • Les grandes entreprises. Il travaillera alors au sein d’un service comptable et sera en charge d’un des aspects de la comptabilité d’un grand groupe ;
  • Au sein d’un cabinet d’expertise comptable. Un portefeuille client lui sera alors détaché et il sera placé sous les ordres d’un expert comptable ;
  • En tant qu’indépendant. Cependant, il devra répondre d’un certain niveau d’expertise avant de pouvoir exercer comme comptable à son compte.

La formation pour devenir comptable

Il existe différents cursus possibles pour devenir comptable, les formations spécialisées débutant dès le CAP et ce jusqu’au bac+8. Il vous faudra à minima un niveau Bac+2 pour obtenir le titre de comptable. Le cursus est réalisable après un bac technique ou général et s’effectue en université ou en école privée.

La licence de gestion et comptabilité ouvre au premier niveau de diplôme, le DCG, le diplôme de comptabilité et gestion. Il est possible de poursuivre sur un niveau master (Bac+5) - Master Comptabilité, Contrôle et Audit - pour obtenir le DSCG, le diplôme supérieur de comptabilité et gestion.

A noter : pour devenir comptable indépendant, il faudra obtenir un DEC, diplôme d’expertise comptable, condition sine qua none pour ouvrir son propre cabinet d’expertise comptable. Il correspond à un niveau bac+8.

Les obligations pour être comptable indépendant

Une profession très encadrée

Au vu des responsabilités qu’exercent les comptables, la profession est très réglementée. Il y a donc beaucoup de contraintes à respecter lorsqu’on s’installe en tant que comptable indépendant. Il faut obligatoirement avoir le statut d’expert-comptable et donc obtenir son DEC pour exercer en tant que comptable indépendant. Autrement dit, un comptable ne peut pas exercer en auto-entreprise. Dans le cas contraire, le comptable s’expose à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende pour pratique illégale de la comptabilité comme prévu par l’article 433-17 du Code Pénal. Voici les quatre points de vigilance à respecter pour ne pas être accusé d’exercice illégal de la comptabilité :

  • Ne pas effectuer de travaux comptables ;
  • De manière habituelle ;
  • En son nom propre et sous sa responsabilité ;
  • Sans être inscrit au tableau de l’Ordre des experts comptables.

Les obligations

Pour devenir comptable en France, il faut respecter quelques conditions :

  • Être de nationalité française ou être ressortissant de l’Union Européenne,
  • Avoir obtenu a minima un diplôme de comptabilité de niveau Bac+2 ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge ;
  • Respecter le secret professionnel ;

L’expert-comptable, quant à lui, doit répondre à ces conditions mais également être inscrit à l’Ordre des experts comptables pour que ses comptes soient attestés.

Les assurances

Pour travailler en tant qu’indépendant, le comptable, qui sera forcément expert comptable, devra souscrire obligatoirement à une responsabilité civile professionnelle. Il est également recommandé de prendre une assurance multirisque professionnelle pour protéger ses locaux et son matériel professionnel en cas de sinistre.

Le régime de l’auto-entreprise pour le comptable : nos conseils

Comme nous l’avons indiqué, il est interdit d’exercer le métier de comptable en tant qu’indépendant. Il faut à minima être expert-comptable pour travailler à son compte. Le régime de l’auto-entreprise n’est donc pas adapté car cela s’apparenterait à une pratique illégale la comptabilité. Deux solutions s’offrent donc à vous : rejoindre un cadre légal (salariat en cabinet d’expert comptable ou au sein d’une entreprise) ou devenir expert comptable indépendant en passant votre DEC.

Si vous souhaitez vous lancer en tant qu’expert-comptable, Espace AutoEntrepreneur peut vous aider à vous inscrire au régime de l’auto-entrepreneur et vous accompagner pour gérer au mieux votre micro-entreprise.

Le comptable auto-entrepreneur en bref

Vous souhaitez devenir comptable en auto-entreprise ? Avant de vous lancer, retrouvez toutes les informations que vous devez absolument connaître :

  • Vous devez impérativement avoir le statut d’expert comptable pour pouvoir être comptable indépendant et vendre vos services à des entreprises ;
  • Vous devez obtenir un DEC, diplôme d’expertise comptable;
  • Votre casier judiciaire doit être vierge ;
  • Pour exercer en tant que comptable en France, vous devez avoir la nationalité française ou être ressortissant d’un pays de l’UE ;
  • Vous devez obligatoirement souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ;
  • Vous devez respecter le secret professionnel ;
  • Inscrivez-vous à l’Ordre des experts comptables ;
  • En tant que libéral, vous dépendez directement de l’URSSAF ;
  • Votre code APE est 6920Z - Activités comptables ;
  • Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72 500 par an ;
  • Vous êtes imposés à hauteur de 22 % de votre chiffre d’affaires (11 % si vous avez l’ACRE);
  • vos revenus entrent dans la catégorie des BNC (Bénéfices non commerciaux) ;
  • votre rémunération moyenne est comprise entre 2500 euros par mois et 9000 euros par mois.

Inscrivez-vous sur Espace Auto-entrepreneur et simplifiez la gestion de votre micro entreprise de comptabilité. Depuis notre plateforme, vous profitez de nombreux outils sur mesure : un formulaire d’adhésion pré-rempli, un logiciel de facturation, ainsi qu’une section dédiée pour le suivi de votre chiffre d’affaires.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel