dépannage informatique

29/03/2018   Fiches métiers  

Si vous ne parvenez pas à lire ce message, c’est que vous avez, sans doute, besoin d’un dépannage informatique. Oui, mais est-il possible d’exercer ce métier en tant que micro-entrepreneur ? Vous en saurez plus après avoir lu cet article.

Tout d’abord, il y a un certain nombre de règles de base à observer.

1.     Règles de base

Bien qu’aucun diplôme ne soit exigé, il est quand même plus raisonnable de posséder les compétences nécessaires : Bac Pro informatique, DUT informatique… De même qu’une expérience professionnelle en dépannage informatique est toujours un plus, surtout vis-à-vis de vos futurs clients.

Il convient également de définir votre activité afin de  trouver l’organisme compétent auprès duquel vous devrez vous affilier. Si vous faîtes uniquement de l’assistance informatique, alors votre démarche se fera auprès de l’URSSAF. En revanche, si vous ajoutez à cela du dépannage informatique comprenant démontage-remontage, alors vous relevez de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et c’est à elle qu’il faudra vous adresser. Dans ce dernier cas, vous serez amené à effectuer un Stage Préparatoire à l’Installation.

2.     Procédures à suivre

Bien entendu, avant de vous lancer, vous veillerez à faire une étude de marché qui validera ou non votre projet. Est-ce utile de se lancer, par exemple, si vous avez 5 concurrents dans un rayon de 20 kilomètres ?

Si vous sautez le pas, il faudra vous inscrire. Je vous ai indiqué précédemment les organismes à contacter suivant l’activité que vous exercerez.

En tout état de cause, vous n’oublierez pas de souscrire une assurance Responsabilité Civile professionnelle, inhérente à tout micro-entrepreneur.

Pour le reste, inutile de répéter que vous êtes exonéré de TVA, que, si vous optez pour le régime micro-simplifié, vous faîtes une déclaration de chiffres d’affaires, en général tous les trois mois.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes