Se connecter
Le soutien scolaire en auto-entreprise

Le soutien scolaire en auto-entreprise


Qu’il donne des cours auprès d’enfants, d’adolescents, d’étudiants ou même d’adultes, le professeur particulier peut exercer son activité sous le régime de l’auto-entreprise. Mais bien que ce métier ne soit pas réglementé, il impose de suivre certaines règles, notamment pour développer votre activité. Retrouvez notre mode d’emploi pour réaliser du soutien scolaire en auto-entrepreneur.

 

Le métier de professeur à domicile

Les différentes facettes du soutien scolaire

Le métier de professeur à domicile consiste essentiellement à aider des élèves dans le cadre de leur parcours scolaire. Toutefois, le soutien scolaire peut avoir différentes facettes au quotidien :

  • définir le niveau de l'élève, fixer un objectif à atteindre (obtention d’un concours, moyenne générale, etc.) et élaborer un programme à suivre ;
  • préparer le cours à donner à l'élève et élaborer des tests pour mesurer le niveau de progression ;
  • corriger les exercices réalisés par l'élève ;
  • donner des conseils pour aider à l'atteinte de l'objectif fixé (lectures complémentaires, centres d'intérêt à développer, etc.) ;
  • donner des conseils pour l’orientation de l’élève ;
  • adapter votre approche et les cours aux besoins de chaque élève.

 

Les activités du professeur particulier auto-entrepreneur

Lorsqu’on évoque le professeur particulier, on pense principalement à un enseignant dispensant les connaissances basiques (français, mathématiques, etc.). Pourtant, de nombreuses activités différentes peuvent être réalisées à travers du soutien scolaire :

  • l’apprentissage d’une langue étrangère ;
  • le perfectionnement de matières spécifiques (philosophie, histoire de l’art, algèbre, lettres modernes, etc.) ;
  • l’apprentissage de connaissances « techniques » (informatique, arts plastiques, etc.) ;
  • la préparation de concours et examens ;
  • l’apprentissage d’un instrument de musique.

 

Les clients d’un professeur à domicile

Au quotidien, le professeur particulier en auto-entreprise peut proposer ses services à différentes personnes.

  • Les enfants en difficulté : la plupart du temps, le professeur à domicile intervient auprès d’enfants et d’adolescents qui ont perdu le « goût » de l’école, notamment en raison de difficultés d’apprentissage ou d’un retard pédagogique (lecture, écriture, etc.). Sa mission sera alors de soutenir l’enfant et de proposer des méthodes d’enseignement alternatives pour combler son retard et éviter le décrochage scolaire.
  • Les élèves avec des objectifs élevés : le professeur particulier auto-entrepreneur peut également travailler auprès d’adolescents qui ont (ou leurs parents) un haut niveau d’exigences. L’objectif sera alors d’aller plus loin que le programme scolaire et d’ouvrir l’élève à de nouveaux horizons (langue étrangère, philosophie, etc.).
  • Les étudiants préparant un concours : votre mission peut également être d’aider un étudiant qui va passer un examen (baccalauréat, TOEIC, etc.) ou un concours d’admission (classe préparatoire, grande école, etc.). Ces épreuves étant relativement complexes, vous devrez proposer un enseignement spécifique, permettant à l’élève de se préparer aux épreuves écrites comme orales.
  • Les adultes souhaitant se mettre à niveau : préparation d'un concours administratif, apprentissage d'une langue étrangère, reprises des études supérieures, reconversion professionnelle, perfectionnement informatique... de nombreuses raisons peuvent pousser un adulte à faire appel à un professeur particulier. Ce dernier devra alors adapter son enseignement aux attentes spécifiques de son « élève ».

 

Le cumul d’activité pour le fonctionnaire

Si vous êtes déjà enseignant de la fonction publique, vous pouvez devenir professeur particulier en auto-entreprise sous certaines conditions. Pour cumuler ces deux activités, il faudra :

  • être fonctionnaire à temps partiel (inférieur à 70 % de la durée légale du travail) ;
  • déclarer son cumul d'activité à son administration ;
  • réaliser une activité qui ne porte pas atteinte au fonctionnement de son administration.

Sachez cependant que votre administration est en droit de s'opposer à votre exercice de soutien scolaire en auto-entreprise, notamment si elle considère que celle-ci nuit à l'exercice du service public.

 

Le profil du professeur particulier auto-entrepreneur

Les qualités d’un professeur à domicile

Le soutien scolaire en auto-entreprise demande des compétences bien spécifiques pour transmettre son savoir et aider l’élève dans son apprentissage.

  • La pédagogie : la transmission de connaissances n'est pas donnée à tout le monde. En effet, le professeur particulier doit comprendre les particularités de chaque élève afin d’adapter sa méthode d’enseignement, tout particulièrement si celui-ci connaît des difficultés scolaires. Cela demande donc de la patience, une vraie qualité d’écoute et d’analyse, ainsi qu’une dose de créativité pour savoir se réinventer.
  • Le dynamisme : il est important de donner envie à l'élève d'apprendre car c'est la clé pour qu'il s'implique dans le soutien scolaire. Cette tâche n'est cependant pas toujours aisée, notamment face à des enfants qui ont des difficultés d'apprentissage. Il faut donc être dynamique, toujours positiver et ne pas hésiter à renouveler sa méthodologie pour continuer à intéresser l’élève.
  • Un excellent relationnel : le professeur particulier doit idéalement entretenir une bonne relation avec ses élèves, dans l’optique que ces derniers prennent du plaisir à apprendre. La jovialité, la sympathie et de vraies qualités humaines peuvent donc être un atout pour que l’apprentissage porte ses fruits et permette à l’élève de progresser.

 

La formation nécessaire pour le soutien scolaire

La profession n’étant pas réglementée, il est possible de réaliser du soutien scolaire sans diplôme spécifique. Dans la pratique pourtant, il est généralement indispensable d’avoir suivi certaines formations afin de rassurer les parents quant à vos compétences et connaissances.

En règle générale, le niveau baccalauréat est un minimum pour réaliser du soutien scolaire, y compris pour les plus jeunes. Un diplôme de niveau licence ou master est aussi appréciable, que celui-ci soit déjà obtenu ou en cours d’obtention. Dans tous les cas, c’est un vrai avantage si les cours que vous dispensez ont un rapport avec votre formation. On peut notamment prendre pour exemple :

  • un cursus scientifique pour un professeur de mathématiques ;
  • une licence de langues étrangères appliquées pour des cours d'anglais ;
  • ou encore une licence de lettres modernes pour un soutien en français.

 

Les démarches pour devenir professeur particulier auto-entrepreneur

La déclaration de services à la personne

Pour créer votre auto-entreprise de soutien scolaire, vous n’avez besoin de réaliser aucune démarche particulière. Malgré tout, il est souvent judicieux de réaliser une déclaration de services à la personne (SAP). Bien que facultative, cette démarche vous offre deux avantages :

  • vos clients peuvent vous payer grâce aux CESU (Chèques emploi service universel) préfinancés ;
  • vos clients peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50 % du coût de vos prestations de soutien scolaire.

En tant que professeur particulier, la déclaration SAP est donc une bonne idée pour permettre à vos clients de profiter d’avantages fiscaux. En revanche, elle vous impose de dispenser obligatoirement les cours au domicile de vos clients. Si ce choix vous semble pertinent, votre déclaration est à réaliser via la procédure en ligne Nova.

 

La réglementation de l’auto-entreprise de soutien scolaire

Le professeur à domicile en auto-entreprise bénéficie d’un cadre fiscal et social simplifié. Malgré tout, il doit respecter les règles qui entourent le statut d’auto-entrepreneur.

  • Déclarez votre activité en ligne : pour être en règle, vous devez obligatoirement créer votre auto-entreprise en ligne. Cette démarche peut notamment être réalisée sur le site Auto-Entrepreneur de l’URSSAF.
  • Déclarez vos revenus : vous devez réaliser une déclaration de chiffre d’affaires tous les mois ou tous les 3 mois, y compris si vous n’avez aucun revenu sur la période. À l’année, votre chiffre d’affaires doit être inférieur à 72 500 €. Notez également que vous êtes exonéré de TVA tant que vous ne dépassez pas 34 400 €.
  • Payez vos cotisations : l’activité de professeur particulier en auto-entreprise vous impose de payer des charges sociales, dont le montant correspond à 22 % de votre chiffre d’affaires. Tenez-en compte au moment de définir vos tarifs horaires.
  • Suivez vos encaissements : le régime de l’auto-entreprise vous impose de tenir à jour un livre de recettes, au sein duquel vous notez toutes les informations relatives aux paiements de vos clients (montant, date, numéro de facture, etc.).

 

Nos conseils pour faire du soutien scolaire en indépendant

Pour trouver vos premiers clients ou développer votre activité de soutien scolaire en auto-entreprise, plusieurs conseils sont à suivre :

  • faites votre bilan de compétences pour déterminer les matières pour lesquelles vous êtes légitime en tant que professeur ;
  • renseignez-vous sur les méthodes pédagogiques à adopter car - quel que soit votre niveau de compétences - on ne s’improvise pas enseignant ;
  • définissez la nature des cours que vous dispensez (enseignement général pour les enfants et adolescents, spécialisation en langue ou dans une matière spécifique, aide à la préparation des concours, etc.) afin que votre « offre » soit claire pour les parents ;
  • publiez des annonces dans les commerces locaux, mais aussi à proximité des établissements scolaires, afin de trouver des clients à proximité ou potentiellement intéressés ;
  • pensez aux sites de petites annonces spécialisés qui vous permettent d’élargir votre clientèle potentielle ;
  • demandez des recommandations écrites afin de prouver votre expérience et vos compétences ;
  • songez aux cours collectifs afin de rendre vos prestations plus attractives financièrement.

 

Le professeur à domicile auto-entrepreneur en résumé

Vous souhaitez réaliser du soutien scolaire avec le statut d’auto-entrepreneur ? Il est important de se rappeler que :

  • vous n’avez pas besoin de diplôme car la profession n’est pas réglementée ;
  • le niveau de formation recommandé va du bac au master 2 ;
  • vous dépendez de l’URSSAF ;
  • votre code APE est 85.59B – Autres enseignements ;
  • votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 500 € par an ;
  • vos cotisations sociales représentent 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • vos revenus sont imposés au titre des BNC (Bénéfices non commerciaux) ;
  • votre rémunération est comprise entre 20 et 40€/heure selon votre niveau de compétences.

 

Le saviez-vous ? Espace Auto-Entrepreneur vous propose un service tout-en-un pour simplifier la création et la gestion de votre auto-entreprise de soutien scolaire. Profitez d’une adhésion facilitée, d’une comptabilité en ligne ou encore de conseils personnalisés pour réussir votre aventure entrepreneuriale.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h