Déménageur

29/03/2018   Fiches métiers  

Peut-on devenir déménageur sous le régime de la micro-entreprise ?  C’est possible, mais reste soumis à certaines conditions. Quelles sont-elles ?

1.     Obligations légales de base

Première chose à savoir, c’est que, même si aucun diplôme n’est obligatoire en soi, il est toujours préférable d’avoir une qualification professionnelle adéquate. En l’occurrence, un CAP de déménageur, voire un Bac Pro transport et un Bac Pro logistique sont des plus pour être crédible et posséder les compétences nécessaires à ce métier.

Ensuite, en tant que gestionnaire de transport, le déménageur devra posséder un justificatif de capacité professionnelle. Il peut concerner :

·       Le transport léger de marchandises pour tous les véhicules de moins de   3,5 tonnes. Il sera délivré suite à un examen simple. En sont dispensées les personnes titulaires d’un Bac Pro transport ou justifiant d’une expérience d’au moins 2 ans  durant les 10 dernières années dans la gestion d’une entreprise de transport.

·       Le transport lourd de marchandises pour tous les véhicules de 3,5 tonnes et plus. Il nécessitera un examen complet (droit, gestion, marketing, logistique…). En sont dispensées les personnes possédant une formation adaptée (minimum Bac+3) ou ayant géré une entreprise de transport au moins 10 ans avant 2009.

Ce justificatif est délivré par le préfet de région. Il est nécessaire pour pouvoir être inscrit au Registre électronique national des transports par route. Une licence sera alors délivrée, communautaire pour les 3,5 tonnes et plus, de transport intérieur pour les moins de 3,5 tonnes.

2.     Autres obligations

Il existe d’autres obligations comme celle d’effectuer un Stage Préparatoire à l’Installation. De même, le déménageur devra posséder une capacité financière suffisante : elle sera, par exemple, de 1 800 € pour le premier véhicule léger et 900 € pour les suivants. Autre obligation contractuelle : établir un devis préalable à toute prestation ainsi qu’un contrat de déménagement.

Pour le reste, l’inscription se fait auprès de la chambre des métiers et les démarches sont identiques à celles de tout micro-entrepreneur.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes