Se connecter

Nos conseils pour choisir un TPE pour votre auto-entreprise

08/06/2021   Informations utiles   

Facilitant les encaissements et répondant aux besoins des clients, les terminaux de paiement (TPE) peuvent s’avérer indispensables pour de nombreux auto-entrepreneurs. Pour cela, faut-il encore trouver la solution adaptée à votre budget et à l’activité de votre auto-entreprise. TPE fixe, TPE mobile ou lecteur de carte : suivez nos conseils pour choisir l’équipement répondant à vos besoins.

 

Pourquoi utiliser un terminal de paiement pour son auto-entreprise ?

Alors que le paiement par chèque et en liquide se raréfie, un terminal de paiement est aujourd’hui indispensable pour de nombreux auto-entrepreneurs, tout particulièrement pour ceux étant amenés à rencontrer un grand nombre de clients au quotidien.

 

Les avantages d'un terminal de paiement pour un auto-entrepreneur

Quel que soit le modèle, un terminal de paiement répond à un objectif bien précis : permettre le paiement de vos clients par carte bancaire, voire même par Smartphone ou par carte restaurant. Pouvant être fournis par une banque ou un distributeur spécialisé, avec ou sans abonnement, les TPE offrent de plus en plus de fonctionnalités (usage itinérant, logiciel de caisse, gestion des employés, etc.). À ce titre, les terminaux de paiement peuvent présenter de nombreux avantages pour les auto-entrepreneurs :

  • une réduction du temps de passage en caisse des clients ;
  • un encaissement plus rapide, facilité, voire même en mobilité (au domicile de vos clients par exemple) ;
  • une gestion des factures et de votre comptabilité plus facile ;
  • une réponse aux nouvelles attentes des consommateurs.

 

Les auto-entrepreneurs ayant besoin d'un terminal de paiement

Grâce aux nombreux modèles différents disponibles sur le marché (fixe, mobile, virtuel, etc.), les terminaux de paiement peuvent répondre aux besoins d’un grand nombre d’auto-entrepreneurs et de professions. En facilitant le paiement des clients, ils présentent notamment un intérêt pour :

  • les auto-entrepreneurs commerçants, réalisant de la vente en magasin (fleuriste, etc.), de manière itinérante (food truck, etc.) ou encore sur les marchés (brocanteur, etc.) ;
  • les auto-entrepreneurs artisans, qu’ils réalisent une prestation de services en boutique (coiffeur, etc.), vendent un produit qu’ils ont fabriqué (artisan d’art, etc.) ou interviennent au domicile de leurs clients (chef à domicile, etc.) ;
  • les auto-entrepreneurs libéraux, tout particulièrement ceux évoluant dans l'univers de la santé (ostéopathe, diététicien, psychologue, etc.).

 

Quels sont les différents types de terminaux de paiement ?

Avant de choisir un TPE pour votre auto-entreprise, il est essentiel de comparer les différentes solutions qui s’offrent à vous. L’enjeu ? Trouver un terminal de paiement qui correspond à la nature de votre activité et à votre éventuel besoin de mobilité.

 

Le terminal de paiement fixe

Modèle le plus classique et le plus répandu, le terminal de paiement fixe ne peut pas, comme son nom l'indique, être déplacé, y compris au sein de la boutique. Aussi appelé terminal de paiement au comptoir, il ne s'adresse qu'aux auto-entreprises ayant une activité sédentaire et recevant leurs clients au sein de ce local, à l'image des psychologues ou des esthéticiennes par exemple. Relié constamment à une prise électrique, le TPE fixe peut être connecté à la banque de deux manières différentes :

  • par Internet, au moyen d'une connexion ADSL ou fibre ;
  • via une prise téléphonique.

Les avantages du TPE fixe :

  • un appareil résistant et offrant une grande durabilité ;
  • une solution pour les auto-entrepreneurs avec un comptoir d'encaissement ;
  • un coût d'abonnement raisonnable.

Les inconvénients du TPE fixe :

  • un appareil ne pouvant pas être utilisé ailleurs qu'au comptoir ;
  • une dépendance au réseau Internet ou téléphonique ;
  • un équipement inopérant en cas de coupure électrique.

Bon à savoir : un terminal de paiement fixe peut être associé à un Pinpad. Il s'agit d'un clavier extensible relié au TPE, permettant au client de composer son code en toute discrétion.

 

Le terminal de paiement mobile

Grâce à une batterie, le terminal de paiement mobile peut être déplacé dans un périmètre plus ou moins important. Selon les modèles, le fournisseur peut se rémunérer via un abonnement fixe et/ou une commission sur chaque encaissement réalisé. Avant d'opter pour cet équipement, il faut tout de même savoir que l'on distingue principalement deux technologies différentes.

  • Le terminal de paiement portable : connecté par Wi-Fi, ce modèle ne peut être utilisé que dans le périmètre de votre box Internet. Il s'adresse donc principalement aux entrepreneurs disposant d'un local et encaissant les clients à table, à l'image des gérants de restaurant et de bar. Il n'est donc que rarement adapté aux besoins d'une auto-entreprise.
  • Le terminal de paiement itinérant : disposant le plus souvent d'une carte SIM intégrée, il permet les encaissements par 3G ou 4G. Il peut donc être utilisé n'importe où, aussi bien en magasin que lors de vos déplacements. À ce titre, il est très utile pour les auto-entrepreneurs de food truck, de coiffure à domicile ou encore ceux allant sur les marchés.

Les avantages du TPE mobile :

  • un encaissement nomade (selon le modèle) ;
  • une compatibilité avec de nombreux réseaux mobiles et Internet ;
  • un modèle connu et apprécié des clients.

Les inconvénients du TPE mobile :

  • une dépendance à l'autonomie de la batterie ;
  • des difficultés de fonctionnement dans les zones blanches ;
  • l'obligation de le connecter à un Smartphone (selon les modèles) ;
  • une tarification souvent élevée et inadaptée aux auto-entrepreneurs.

 

Le lecteur de carte bancaire mobile

Bien qu'il fonctionne selon le même principe qu'un TPE, un lecteur de carte bancaire mobile se distingue sur un point essentiel : il est connecté au Smartphone de l'auto-entrepreneur. Pour l’utiliser, il est donc nécessaire de suivre plusieurs étapes :

  • vous saisissez le montant de la transaction via l'application du fournisseur sur votre Smartphone (certains modèles peuvent fonctionner en 3G sans Smartphone) ;
  • l'information est transmise au lecteur de carte par Bluetooth ou Wi-Fi ;
  • votre client procède au paiement par carte bancaire (avec ou sans contact) ou via son Smartphone ;
  • vous envoyez le reçu au client par SMS ou par mail ou vous l'imprimez grâce à une imprimante connectée.

Les avantages du lecteur de carte mobile :

  • une tarification réduite, mieux adaptée aux auto-entreprises ;
  • un service fourni par des entreprises spécialisées, sans l'intervention d'une banque ;
  • une offre généralement sans engagement.

Les inconvénients du lecteur de carte mobile :

  • un lecteur pas toujours nomade ;
  • un appareil moins bien connu des clients ;
  • un logiciel de caisse pas toujours certifié.

 

Le terminal de paiement virtuel

Nécessitant généralement un contrat de vente à distance entre le commerçant et sa banque, le terminal de paiement virtuel est principalement utilisé par les boutiques e-commerce. Il peut aussi être utilisé en magasin ou de manière nomade, mais nécessite alors une organisation bien souvent contraignante.

Les avantages du TPE virtuel :

  • une sécurité renforcée pour les paiements en ligne ;
  • une interface rassurante pour les internautes.

Les inconvénients du TPE virtuel :

  • un usage limité au e-commerce ;
  • des fonctionnalités pas toujours aussi innovantes que celles de solutions concurrentes (Stripe, Paypal, etc.).

Bon à savoir : on distingue enfin les TPE santé, pouvant à la fois lire les cartes bancaires et les cartes Vitale. Néanmoins, le terminal de paiement pour la santé ne s'adresse pas aux auto-entrepreneurs, ces derniers ne pouvant pas exercer une activité remboursée par la Sécurité sociale.

 

Quel est le meilleur terminal de paiement pour un auto-entrepreneur ?

En raison de son coût réduit et de sa polyvalence, le lecteur de carte bancaire mobile s’affirme comme l’une des meilleures solutions d’encaissement pour les auto-entrepreneurs. Bien qu’il existe de très nombreux fournisseurs, trois acteurs se démarquent du lot et répondent parfaitement aux besoins des auto-entreprises.

 

Smile and Pay pour les indépendants

Destiné principalement aux auto-entrepreneurs ayant un chiffre d'affaires conséquent, en raison de sa tarification, l'offre Smile and Pay vous offre le choix entre trois TPE différents.

  • Le Pocket Smile : disponible en version Bluetooth (69 € à l'achat) ou 3G (179 €), il ne dispose pas d'imprimante intégrée.
  • Le Maxi Smile : plus cher (249 €), il est autonome et intègre pour sa part une imprimante connectée, indispensable pour imprimer les reçus.
  • Le Super Smile : plus perfectionné, il dispose d'un écran plus grand et accepte les paiements WeChat Pay et AliPay. Fonctionnant sans Smartphone, contrairement au Pocket Smile, il est facturé 349 € à l'achat.

L'entreprise française propose également deux formules de paiement.

  • Standard : la commission est de 1,65 % pour chaque transaction (avec une carte bancaire européenne). En revanche, vous n'avez pas d'abonnement à payer.
  • Prémium : malgré un abonnement avec engagement à 29 €/mois, cette formule fait passer le taux de commission à 0,65 %.

Les avantages de Smile and Pay :

  • autorise le paiement par carte restaurant et en 3 fois ;
  • permet au client de corriger son code confidentiel en cas d'erreur ;
  • un versement rapide des fonds sur le compte de votre auto-entreprise ;
  • un large choix d’équipements et de formules pour trouver la solution la mieux adaptée.

Les inconvénients de Smile and Pay :

  • un lecteur de carte plus onéreux à l'achat que la concurrence ;
  • une formule Prémium intéressante seulement à partir de 3 000 € d'encaissement mensuel ;
  • un logiciel de caisse non certifié ;
  • l'absence d'imprimante intégrée pour le modèle d'entrée de gamme ;
  • la facturation de la TVA sur les commissions, problématique si vous êtes toujours en franchise de base.

 

Zettle pour les auto-entreprises

Racheté par Paypal, Zettle semble mieux adapté aux auto-entreprises de par sa simplicité et son coût réduit. Contrairement à Smile and Pay, le fournisseur ne propose qu'un seul type d'appareil, le Zettle Reader facturé seulement 19 €, et qu'une seule formule sans abonnement (1,75 % sur chaque transaction).

Les avantages de Zettle :

  • une offre abordable et simple à comprendre ;
  • de nombreux moyens de paiement acceptés sans coûts supplémentaires ;
  • un logiciel de caisse certifié et inclus sans supplément.

Les inconvénients de Zettle :

  • une utilisation obligatoirement réalisée via un Smartphone (contrairement à Smile and Pay qui propose une offre 3G) ;
  • un service indisponible dans les DOM (contrairement à Smile and Pay) ;
  • une autonomie limitée (environ 100 encaissements).

 

SumUp pour les auto-entrepreneurs

Tout comme Zettle, SumUp ne propose qu'une seule formule sans abonnement avec une commission à 1,75 % par transaction. Il offre néanmoins le choix entre 3 équipements distincts, permettant de répondre aux besoins spécifiques de chacun.

  • SumUp Air : il s'agit d'un simple lecteur de carte mobile, fonctionnant obligatoirement avec l'application SumUp et ne disposant pas d'imprimante connectée. Offrant une autonomie de 500 transactions par recharge, il est vendu 29 € (hors promotions) ou 69 € avec sa station de recharge.
  • SumUp Solo : idéal pour les auto-entrepreneurs itinérants, ce TPE fonctionne sans Smartphone en Wi-Fi et avec le réseau cellulaire grâce à la carte SIM intégrée. Il est facturé 99 € à l'achat.
  • SumUp 3G : fonctionnant également sans Smartphone, il est connecté en Wi-Fi ou via la carte SIM intégrée. À la différence des autres produits, il est vendu avec une imprimante, pour un coût total de 149 €.

Les avantages de SumUp :

  • le TPE 3G le plus abordable du marché ;
  • possibilité de demander une utilisation à l'étranger ;
  • une autonomie importante (principalement avec le SumUp Air) ;
  • de nombreux équipements compatibles.

Les inconvénients de SumUp :

  • un logiciel de caisse certifié uniquement en option (payante) ;
  • une autonomie limitée pour la version 3G (environ 50 transactions) ;
  • un délai de virement sur votre compte plus important (jusqu'à 3 jours ouvrés).

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h

Service à 3€/appel