L’aide ménagère en auto-entreprise

L’aide ménagère en auto-entreprise

Consistant principalement à assurer l’entretien d’un logement ou de bureaux, le métier d’aide ménagère peut être exercé sous le statut d’auto-entrepreneur. Bien que la profession ne soit pas réglementée, elle répond à certaines obligations spécifiques, notamment pour faire profiter d’avantages fiscaux à vos clients particuliers. Découvrez le mode d’emploi pour devenir femme de ménage en auto-entreprise.

 

Le métier de femme de ménage en auto-entreprise

keyboard_arrow_rightLe rôle de l’aide ménagère indépendante

L’aide ménagère, aussi appelée femme de ménage, s'occupe des activités ménagères liées à l'entretien d'un domicile ou d'un local. Au quotidien, elle pourra toutefois avoir de nombreuses missions différentes :

  • keyboard_double_arrow_right
    réaliser toutes les tâches de ménage, comme l'entretien des sols, des vitres, des meubles ou des équipements ;
  • keyboard_double_arrow_right
    laver et ranger le linge de maison ainsi que les vêtements ;
  • keyboard_double_arrow_right
    faire des courses pour le compte de son employeur ;
  • keyboard_double_arrow_right
    réaliser la cuisine et nettoyer la vaisselle ;
  • keyboard_double_arrow_right
    assister les personnes dans leurs activités du quotidien (déplacements, loisirs, etc.) ;
  • keyboard_double_arrow_right
    nourrir les animaux et veiller à l'entretien de leur environnement.

Bon à savoir : bien que l’on parle le plus souvent « d’aide ménagère » et de « femme de ménage », ce métier peut tout à fait être exercé par un homme.

 

keyboard_arrow_rightLes clients de l’aide ménagère auto-entrepreneuse

Bien que cela soit moins courant, l’aide ménagère indépendante peut travailler pour le compte d’entreprises. Dans ce cas, elle s’occupera principalement de l’entretien des locaux professionnels (nettoyage, dépoussiérage, vidage des poubelles, aération des bureaux, etc.).

Le plus souvent, l’aide ménagère auto-entrepreneuse exerce son activité au domicile des particuliers. Son travail pourra être ponctuel – à la suite d’une fête ou du fameux « nettoyage de printemps » par exemple – ou régulier afin d’apporter ses services au quotidien. Le fait de travailler uniquement pour des particuliers offre d’ailleurs différents avantages, comme nous le verrons par la suite.

 

Le profil de l’aide ménagère en auto-entreprise

keyboard_arrow_rightLes qualités d’une femme de ménage

Bien qu’il puisse paraître relativement simple, le métier d’aide ménagère ne s’improvise pas. Pour mener à bien ses missions du quotidien et satisfaire ses clients, l’auto-entrepreneuse doit en effet posséder certaines qualités.

  • keyboard_double_arrow_right
    La rigueur : travaillant généralement de façon autonome, la femme de ménage doit être consciencieuse dans son travail afin d'entretenir le domicile ou le local dont elle a la charge. Son sens du « travail bien fait » lui permettra d'assurer un nettoyage et un rangement de qualité. Son sens de l’initiative est également apprécié afin d’anticiper les tâches dont elle doit s’occuper.
  • keyboard_double_arrow_right
    La rapidité d'exécution : dans la mesure où elle est payée à l'heure, l'aide ménagère auto-entrepreneur doit être en mesure de travailler rapidement, tout en assurant un service de qualité. Cette capacité est importante pour qu'une relation de confiance naisse avec les clients, tout particulièrement dans le cas de particuliers. Cette rapidité doit s'accompagner d'une grande ponctualité car il est important pour votre employeur de savoir exactement à quels moments vous êtes présente, notamment pour pouvoir s’organiser en conséquence.
  • keyboard_double_arrow_right
    La discrétion : comme nous l'avons déjà évoqué, la confiance entre une femme de ménage et son employeur est primordiale. Pour cela, il est donc important de faire preuve d'honnêteté afin que vos clients n’aient pas à s’inquiéter de ce que vous faites pendant le travail. Car vous intervenez directement dans l’intimité des particuliers, il est aussi important de savoir se montrer discrète et cordiale.

 

keyboard_arrow_rightLes formations pour devenir aide ménagère

Le métier de femme de ménage n'est pas réglementé. Conséquence ? Vous n'avez pas besoin de qualifications spécifiques pour exercer cette activité en auto-entreprise. Malgré tout, il peut être intéressant de suivre une formation spécifique, notamment dans l’optique de rassurer votre clientèle quant à vos compétences et votre sérieux. Les diplômes les plus répandus sont notamment :

  • keyboard_double_arrow_right
    le CAP Maintenance et hygiène des locaux ;
  • keyboard_double_arrow_right
    le Bac Pro Hygiène et environnement ;
  • keyboard_double_arrow_right
    le BTS Hygiène propreté environnement.

 

Les démarches pour devenir femme de ménage auto-entrepreneur

keyboard_arrow_rightLa déclaration de services à la personne

Bien que cela ne soit pas obligatoire, il est souvent préférable de réaliser une déclaration de services à la personne (SAP) lorsqu'on est aide ménagère en auto-entreprise. Avant d’effectuer cette démarche, il faut toutefois en comprendre les avantages et les inconvénients.

  • keyboard_double_arrow_right
    Les avantages de la déclaration SAP : cette formalité vous permet de faire profiter d'avantages fiscaux à vos clients. En plus de leur permettre de vous payer via les CESU préfinancés (Chèques emploi service universel), la déclaration donne la possibilité à vos clients particuliers de profiter d'un crédit d'impôt de 50 % sur le coût de vos prestations. Votre offre tarifaire d'aide ménagère en sera ainsi d'autant plus attractive.
  • keyboard_double_arrow_right
    Les inconvénients de la déclaration SAP : si vous faites ce choix, vous avez l'obligation de ne travailler que pour des particuliers. De plus, vous ne pourrez pas exercer une activité autre que celles relevant des services à la personne, comme de la vente par exemple.

Comme tous les auto-entrepreneurs de services à la personne, l'aide ménagère doit respecter plusieurs étapes si elle fait le choix de réaliser une déclaration SAP. Pour cela, vous devrez notamment :

  • keyboard_double_arrow_right
    vous connecter à la télé-procédure Nova ;
  • keyboard_double_arrow_right
    remplir le formulaire de « Déclaration et/ou demande d'Agrément Services à la Personne (SAP) » ;
  • keyboard_double_arrow_right
    identifier votre auto-entreprise ;
  • keyboard_double_arrow_right
    et définir la nature de votre activité.

 

keyboard_arrow_rightLa souscription d’une assurance pour auto-entrepreneur

Bien que cela soit facultatif, il est recommandé de souscrire une assurance RC Pro auto-entrepreneur. Pourquoi ? Tout simplement car dans le cadre de son activité, l’aide ménagère est susceptible de causer des dommages matériels ou physiques à ses clients. Cela peut notamment survenir si vous faites tomber un objet précieux ou que vous blessez accidentellement une personne par exemple. Grâce à une assurance de responsabilité civile, vous êtes couverte pour l’ensemble des dommages que vous pourriez causer à un tiers. De quoi travailler plus sereinement.

 

keyboard_arrow_rightLes règles de l’auto-entreprise pour la femme de ménage

L’aide ménagère en auto-entreprise doit également respecter les règles qui encadrent le statut d’auto-entrepreneur.

  • keyboard_double_arrow_right
    La création d’activité : avant de proposer vos services de femme de ménage, vous devez déclarer le début de votre activité en ligne. Vous pouvez notamment effectuer cette démarche sur la plateforme e-Procédures.
  • keyboard_double_arrow_right
    L’immatriculation : vous n'avez plus besoin de vous enregistrer au Répertoire des métiers (RM) car ce registre a été supprimé. En revanche, vous êtes automatiquement inscrit au RNE (Registre national des entreprises).
  • keyboard_double_arrow_right
    Le respect du chiffre d’affaires : votre activité d’aide ménagère ne doit pas générer plus de 77 700 € de chiffre d’affaires à l’année, sous peine de sortir du régime de l’auto-entreprise (si vous dépassez ce seuil pendant 2 années de suite).
  • keyboard_double_arrow_right
    La déclaration de chiffre d’affaires : en fonction de votre choix déclaratif, vous devez déclarer votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les 3 mois, y compris si celui-ci est nul. Vous vous acquitterez alors de cotisations, dont le montant correspond à 21,2 % de votre chiffre d’affaires.
  • keyboard_double_arrow_right
    La facturation : vous devez éditer une facture pour toute prestation d'un montant supérieur à 25 € TTC. Celle-ci doit d'ailleurs comprendre plusieurs informations obligatoires (l'identité de votre auto-entreprise, le numéro et la date d'enregistrement de votre déclaration SAP, les caractéristiques de la prestation, etc.). Si vous n'avez pas réalisé de déclaration, vous devez mentionner que vos prestations ne donnent pas droit aux avantages fiscaux (CESU préfinancé et crédit d'impôt).

 

keyboard_arrow_rightNos conseils pour devenir aide ménagère auto-entrepreneuse

Comme pour tout autre métier de services à la personne, il est important de suivre certaines bonnes pratiques pour développer votre activité d’aide ménagère. À ce titre, il est notamment recommandé :

  • keyboard_double_arrow_right
    de faire preuve de polyvalence et de développer votre champ de compétences pour vous occuper de tâches annexes (repassage, petits travaux de jardinage, menues réparations, couture, etc.) ;
  • keyboard_double_arrow_right
    de réaliser le Stage de préparation à l’installation (SPI) qui vous permet d’apprendre les bases de l’entrepreneuriat ;
  • keyboard_double_arrow_right
    de publier des petites annonces d’aide ménagère sur Internet (ou même dans les commerces de votre quartier) afin de trouver de nouveaux clients ;
  • keyboard_double_arrow_right
    de demander des recommandations à vos clients afin de prouver votre professionnalisme et d’élargir votre clientèle.

 

L’aide ménagère auto-entrepreneuse en bref

Vous souhaitez devenir femme de ménage en auto-entreprise ? Voici toutes les informations essentielles à retenir :

  • keyboard_double_arrow_right
    vous n’avez pas besoin de qualifications spécifiques car le métier d’aide ménagère n’est pas réglementé ;
  • keyboard_double_arrow_right
    les formations envisageables vont du CAP au BTS ;
  • keyboard_double_arrow_right
    vous dépendez de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) ;
  • keyboard_double_arrow_right
    votre code APE est 21Z – Nettoyage courant des bâtiments ;
  • keyboard_double_arrow_right
    votre plafond de chiffre d’affaires est de 77 700 € à l’année ;
  • keyboard_double_arrow_right
    votre taux de cotisations sociales correspond à 21,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • keyboard_double_arrow_right
    vos revenus sont imposés au titre des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • keyboard_double_arrow_right
    votre tarif horaire est compris entre 15 et 20 €/heure selon vos clients.

 

Le saviez-vous ? Espace Auto-Entrepreneur peut vous accompagner afin d’optimiser la création et la gestion de votre auto-entreprise d’aide ménagère. Adhésion simplifiée, comptabilité en ligne, conseils personnalisés… tout est réuni pour faciliter votre quotidien !

star star star star star
Conseils avisés, équipe réactive, disponible.

le 29/11/2023

star star star star star
Rien à dire, à l'écoute, réactif, à des prix raisonnables et des prestations de qualité

le 12/07/2023

star star star star star
Très bien, réactif

le 26/04/2023

star star star star star
Reponse a mes question tres rapide !

le 09/08/2023

star star star star star
Le service est très bien. Les conseils sont pertinents et ils ont un réseau assez large

le 20/09/2023