Categories
Ma reconversion professionnelle

Se reconvertir en freelance sans risquer sa stabilité financière : 6 conseils clés

Publié le 02/05/2023
Se reconvertir en freelance sans risquer sa stabilité financière : 6 conseils clés

Dans un monde professionnel en constante évolution, le travail en freelance séduit de plus en plus de personnes en quête de flexibilité, d'autonomie et de liberté dans le choix de leurs projets. 

Toutefois, cette indépendance peut s'accompagner de défis et d'incertitudes, notamment en ce qui concerne la stabilité financière. 

Or la stabilité financière est un élément essentiel pour garder une bonne qualité de vie, préserver sa santé mentale et se projeter dans l’avenir. 

Cet article a donc pour objectif de vous accompagner dans votre reconversion en freelance. Découvrez nos 6 conseils clés et des recommandations pour préserver votre stabilité financière tout au long de cette nouvelle aventure.

1. Évaluez votre situation personnelle et professionnelle

Avant de se lancer dans le freelancing, la première étape est d'évaluer sa situation personnelle et professionnelle pour assurer une transition réussie et sans danger pour sa stabilité financière. 

keyboard_arrow_rightAnalysez vos compétences et expériences

Pour commencer, prenez le temps d’analyser vos compétences et expériences passées. Pour cela, réalisez un inventaire des compétences que vous avez acquises au cours de votre carrière et de vos formations. 

Sachez qu’il est également possible de réaliser un bilan de compétences pour mettre en valeur vos points forts et explorer des pistes de reconversion pertinentes. 

Cette démarche vous permettra de mieux comprendre vos atouts et vos domaines d'expertise. L’objectif est d’identifier vos compétences qui sont transférables dans le domaine du freelancing. 

keyboard_arrow_rightDéterminez vos objectifs professionnels

Ensuite, prenez le temps de réfléchir à vos aspirations professionnelles et de vous fixer des objectifs SMART. C'est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis. 

Par exemple : j’ai pour objectif de réaliser 2000 euros de chiffres d’affaires mensuels au bout de 3 mois d’activité. Pour cela, je dois trouver 2 clients qui me rémunèrent à hauteur de 1000 euros par mois. 

Ces objectifs vous donneront une direction claire et vous aideront à rester concentré sur le développement de votre entreprise. Pensez à établir un plan d'action concret pour les atteindre. 

keyboard_arrow_rightÉvaluez vos besoins financiers et votre tolérance au risque

Enfin, évaluez vos besoins financiers et votre tolérance au risque. Pour cela, estimez vos dépenses courantes (loyer, courses, abonnements, facture d'électricité, etc) et les besoins financiers pour maintenir votre niveau de vie actuel. Il est essentiel d'avoir une idée précise de vos besoins pour éviter d'éventuelles difficultés financières. 

Déterminez votre tolérance au risque en tenant compte de vos responsabilités personnelles et professionnelles. Pour cela, demandez-vous si vous avez les ressources pour faire face à une période de baisse de rémunération. Déterminez également si vous pouvez compter sur le soutien financier de vos proches. 

Une tolérance au risque élevée peut vous permettre d'envisager des projets plus ambitieux, tandis qu'une tolérance faible peut nécessiter des objectifs plus prudents. Ajustez vos objectifs en conséquence pour vous assurer qu'ils sont adaptés à votre situation personnelle.

2. Gérez et planifiez vos finances

Si vous souhaitez devenir freelance, sachez que la gestion et la planification financière sont les socles de votre activité. 

Pour être sûr de payer vos factures à temps et d'avoir suffisamment de revenus pour couvrir vos dépenses, vous devez gérer votre trésorerie avec soin. De même, élaborer un budget prévisionnel vous permettra de mieux planifier votre avenir et de définir des objectifs financiers concrets. 

keyboard_arrow_rightConstituez une épargne de précaution avant de vous lancer

L'épargne de précaution est un fonds d'urgence destiné à couvrir les imprévus et les fluctuations de revenus propres au travail en freelance. Avant de vous lancer, il est recommandé de constituer une épargne suffisante pour couvrir vos dépenses de base pendant 3 à 6 mois

Ce matelas de sécurité vous permettra d’anticiper les périodes creuses et de vous concentrer sur le développement de votre activité sans être constamment préoccupé par votre situation financière. 

Pour constituer cette épargne, évaluez vos dépenses mensuelles et déterminez combien de mois de réserve vous souhaitez constituer. Ensuite, élaborez un plan d'épargne progressif pour atteindre cet objectif avant de vous lancer dans le travail en freelance.

keyboard_arrow_rightÉtablissez un budget prévisionnel 

Un budget prévisionnel est un outil essentiel pour anticiper et gérer vos finances en tant que travailleur indépendant. Ce document prévoit vos revenus et vos dépenses sur une période donnée, généralement un an. 

Pour établir un budget prévisionnel, commencez par estimer vos revenus futurs en vous basant sur vos tarifs, la durée des projets et le volume de travail attendu.

Ensuite, dressez la liste de vos dépenses fixes (loyer, assurance, charges sociales, etc.) et variables (matériel, outils, déplacements, frais de formation, etc.). Le but est de s'assurer que vos revenus couvriront vos dépenses et de déterminer le montant de bénéfices que vous pouvez espérer générer. 

Revoyez régulièrement votre budget prévisionnel et ajustez-le en fonction de l'évolution de votre activité.

keyboard_arrow_rightGérez votre trésorerie en freelance

Lorsque vous commencez à gagner de l’argent en freelance, le piège est de considérer vos bénéfices comme un salaire et de ne pas anticiper les mois à venir. C’est pourquoi une gestion rigoureuse de votre trésorerie est essentielle pour assurer la pérennité financière de votre micro-entreprise. 

Voici quelques bonnes pratiques pour la gestion de votre trésorerie en freelance : 

  • keyboard_double_arrow_right
    Séparer vos finances professionnelles et personnelles : En séparant vos finances, vous gagnerez en clarté sur les revenus et dépenses liés à votre activité professionnelle. Cela vous permettra de mieux suivre l’évolution de votre chiffre d’affaires et de ne pas vous mélanger les pinceaux entre dépenses personnelles et professionnelles. Pour bien marquer cette séparation, il est conseillé d’ouvrir un compte bancaire destiné à votre activité professionnelle.
  • keyboard_double_arrow_right
    Gérer votre rémunération : Il est fortement déconseillé de vivre sur la totalité de vos bénéfices en freelance, au risque de vous retrouver à sec lors de mois difficiles. Une fois que vous avez déduit vos charges fixes et cotisations sociales, assurez-vous de mettre de côté 10 à 20 % de vos bénéfices nets. Cette somme épargnée vous permettra de maintenir votre rémunération lors de périodes creuses comme un arrêt de travail ou des congés. Par ailleurs, si vous n’avez pas d’épargne de précaution au moment de votre lancement, celle-ci vous permettra de la construire progressivement.   
  • keyboard_double_arrow_right
    Mettre en place un système de suivi des factures, des paiements et des dépenses. Pour cela, vous pouvez utiliser un tableur Excel ou tout autre outil de comptabilité. 
  • keyboard_double_arrow_right
    Demander des acomptes : il faut savoir qu'entre la signature d’un devis et le paiement de votre facture finale, il peut se passer un long laps de temps où vous ne percevrez aucun revenu. Pour éviter, les risques de décalage de trésorerie, pensez à systématiquement demander un acompte à vos clients. Certains freelances demandent un règlement de 30 % avant le début de la mission, d’autres de 50 %. Dans le cas d’une collaboration à long terme, il est également possible de demander un règlement total en début de mission.

Lire aussi : Le choix d’un compte bancaire pour l’auto-entrepreneur 

keyboard_arrow_rightRenseignez vous sur les sources de financement

Si vous ne disposez pas d’épargne personnelle, pas d’inquiétude. Il existe de nombreuses sources de financement pour les travailleurs indépendants. 

Parmi ces sources figurent les subventions, les prêts et aides spécifiques aux micro-entrepreneurs. Par ailleurs, il est tout à fait possible de cumuler un statut d’auto-entrepreneur avec des allocations comme la prime d’activité, le chômage ou encore le RSA. 

Renseignez-vous sur les dispositifs d'aides existants auprès des organismes publics, des banques et des associations professionnelles. 

Ces financements peuvent vous aider à démarrer votre activité, à investir dans du matériel ou à suivre des formations pour développer vos compétences. 

En savoir plus : Les aides et dispositifs pour les auto-entrepreneurs 

3. Optez pour un transition progressive vers le freelance

Vous paniquez à l’idée de quitter le confort de votre CDI et de vous retrouver du jour au lendemain sans clients ? 

Il est tout à fait possible de miser sur une transition plus douce et progressive vers le freelance

Certains indépendants gardent leur emploi actuel en attendant de décrocher leurs premières missions, tandis que d’autres continuent de travailler avec leur ancien employeur. 

keyboard_arrow_rightGardez votre emploi actuel tout en développant votre activité freelance

Cette approche plus prudente consiste à conserver votre emploi actuel tout en développant progressivement votre activité indépendante. Cette stratégie vous permet de bénéficier de la sécurité financière de votre emploi salarié tout en explorant d’autres opportunités et en acquérant de l'expérience dans le domaine du freelance. 

Pour ce faire, consacrez du temps en dehors de vos heures de travail pour rechercher des missions, développer votre réseau et promouvoir vos services. 

Soyez toutefois attentif à respecter les règles de votre contrat de travail, notamment en ce qui concerne la clause de non-concurrence et la confidentialité.

Lire aussi : Salarié et auto-entrepreneur, c’est possible !

keyboard_arrow_rightTransformez votre employeur actuel en client

De nombreux freelances font le choix de travailler avec leur ancien employeur lorsqu’ils se lancent pour la première fois. Transformer votre employeur actuel en client lors de votre passage en freelance peut être une stratégie gagnante pour les deux parties. 

En effet, celle-ci vous permet de générer une source de revenus stable tout en préservant une bonne relation professionnelle. Votre employeur, quant à lui, pourra bénéficier de votre expertise déjà acquise au sein de l’entreprise. 

Avant de proposer cette collaboration, assurez-vous d'évaluer les besoins de l'entreprise et de déterminer comment vos compétences peuvent répondre à ces besoins en tant que freelance. 

Présentez ensuite une proposition bien structurée à votre employeur. Mettez en avant les avantages pour l'entreprise, tels que la flexibilité, la réduction des coûts et l'accès à une expertise spécifique. 

Cette approche vous permettra non seulement de bénéficier d'une source de revenus régulière lors de votre transition, mais également de renforcer votre portefeuille de clients dès le début de votre activité en freelance.

4. Fidélisez vos clients en freelance

En tant que freelance, la fidélisation de ses clients est une stratégie efficace pour générer des revenus stables. En effet, fidéliser ses clients peut conduire à des projets récurrents ainsi qu’à des recommandations de clients potentiels. 

Voici quelques conseils pour fidéliser vos clients :

  • keyboard_double_arrow_right
    Soyez réactif et disponible : Répondez rapidement aux demandes de vos clients et soyez disponible pour résoudre les problèmes éventuels.
  • keyboard_double_arrow_right
    Offrez un excellent service client : Fournissez un travail de qualité supérieure, respectez les délais et soyez à l'écoute des besoins de vos clients.
  • keyboard_double_arrow_right
    Communiquez régulièrement : Entretenez une communication régulière avec vos clients pour les tenir informés de l'avancement des projets et pour maintenir une relation de confiance.
  • keyboard_double_arrow_right
    Proposez des offres spéciales : Lorsque vous travaillez sur le long terme avec des clients, proposez leur des offres spéciales ou des réductions sur vos tarifs. Si vous êtes amené à effectuer le même type de missions, vous pouvez par exemple proposer un tarif mensuel avantageux. 

Ces solutions concrètes permettent de combattre l'incertitude financière en tant que freelance. Mais il est également crucial de travailler son état d'esprit pour aborder l'entrepreneuriat avec plus de sérénité au jour le jour.

5. Diversifiez vos sources de revenus

L’erreur la plus courante pour un freelance est de se concentrer sur un seul client ou un seul service. La diversification des sources de revenus est une stratégie efficace pour réduire les risques financiers liés au travail en freelance. 

En développant plusieurs activités complémentaires, vous pourrez compenser les fluctuations de revenus et améliorer votre stabilité financière. 

Par exemple, vous pouvez proposer : 

  • keyboard_double_arrow_right
    Des services de consulting,
  • keyboard_double_arrow_right
    Des formations dans votre domaine d'expertise,
  • keyboard_double_arrow_right
    Des produits dérivés liés à votre activité (livres, e-book, etc.).

Cette diversification vous permettra non seulement de générer des revenus supplémentaires, mais aussi d'élargir votre offre et d'attirer une clientèle plus large.

6. Adoptez un état d’esprit positif

Être auto-entrepreneur peut générer du stress et de l'anxiété, notamment face à la fluctuation des revenus ou à la difficulté de trouver des clients.

C'est pourquoi il est important de garder un état d’esprit positif pour aborder son activité de manière plus apaisée.

Voici quelques conseils pour développer un état d’esprit positif en tant que freelance :

  • keyboard_double_arrow_right
    Fixez-vous des objectifs réalisables : il est important de définir des objectifs réalistes et mesurables pour votre activité, afin de vous donner une direction claire et de mesurer votre progression au fil du temps.
  • keyboard_double_arrow_right
    Instaurez un cadre familier et réconfortant : travailler de chez soi peut être difficile pour certaines personnes qui se sentent isolées ou qui ont du mal à se concentrer. Créez un espace de travail agréable et décoré avec des objets qui vous inspirent. Vous pouvez également travailler dans un café ou dans un espace de coworking pour rompre la solitude et rencontrer d'autres freelances.
  • keyboard_double_arrow_right
    Rejoignez des communautés en ligne : les groupes de freelances peuvent également être une source de soutien et d'inspiration. Vous pouvez y trouver des conseils pratiques, des partenaires de travail ou simplement des personnes qui comprennent vos défis quotidiens.
  • keyboard_double_arrow_right
    Dédramatisez vos échecs : les échecs font partie de l’aventure entrepreneuriale. Il est important de ne pas se laisser décourager, mais plutôt de les considérer comme des opportunités pour apprendre et rebondir rapidement.
  • keyboard_double_arrow_right
    Célébrez vos succès : prenez le temps de célébrer vos succès, même les plus petits. Cela vous permet de renforcer votre confiance en vous, de rester motivé et de garder une vision positive de votre activité.
  • keyboard_double_arrow_right
    Prenez soin de vous : il est essentiel de prendre soin de votre bien-être physique et mental en tant que freelance. Prenez des pauses régulières, pratiquez une activité sportive ou artistique et entretenez vos relations sociales pour vous sentir épanoui au quotidien.

En somme, ces habitudes vous permettront de garder votre motivation à long terme et d’aborder votre activité de freelance avec plus de sérénité. 

Pour conclure, une gestion rigoureuse de vos finances et la mise en place de bonnes pratiques dans votre quotidien sont autant d'éléments essentiels pour faciliter votre reconversion en freelance sans risquer votre stabilité financière.

star star star star star
rien a dire à part un +1 avec un grand merci :)

le 24/01/2024

star star star star star
Hello.\n\nI got all the information and advice to finalize my registration.\n\nThank you.

le 20/12/2023

star star star star star
Tout est très simple et très clair. Je recommande !

le 23/08/2023

star star star star star
Très réactif . J ai appris beaucoup de chose par rapport à l ouverture de mon entreprise. Merci beaucoup Mr.Mohamed

le 16/08/2023

star star star star star
Prestataire sérieux, professionnel et à l'écoute de sa clientèle

le 11/10/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Se reconvertir en freelance sans risquer sa stabilité financière : 6 conseils clés