...

Les crédits alternatifs pour micro-entrepreneur


Les auto-entrepreneurs ont parfois besoin d’un soutien financier pour créer ou développer leur activité. S’ils ne parviennent pas à obtenir un crédit bancaire classique, ils disposent de plusieurs alternatives, dont le microcrédit et le prêt solidaire. Un financement qui pourra notamment permettre d’acheter du matériel ou du stock.

 

Le microcrédit professionnel pour les auto-entrepreneurs

Parfois, les aides à la création d'activité accordées aux auto-entrepreneurs ne sont pas suffisantes pour financer le lancement de l'entreprise. Pour bénéficier d’un prêt, les auto-entrepreneurs ont une solution principale : le microcrédit professionnel.

 

Le principe du microcrédit professionnel pour auto-entrepreneur

Le microcrédit professionnel est un prêt qui s'adresse aux personnes ayant de faibles ressources et qui ont un projet professionnel nécessitant un financement. Plus concrètement, le microcrédit permet aux micro-entrepreneurs ne pouvant pas accéder aux solutions de prêts bancaires traditionnelles de bénéficier d'un prêt de faible montant. Il pourra notamment servir au financement de matériel, de matière première ou de stock. Il peut également s’agir d’une avance de trésorerie en attendant que le chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur augmente.

Le microcrédit professionnel ne doit pas être confondu avec le microcrédit personnel. Alors que le premier est accordé dans le cadre de la création ou du développement de la micro-entreprise, le second a pour objectif de financer l'acquisition de biens ou de services à titre personnel, comme l'obtention du permis de conduire ou le paiement de soins de santé par exemple.

 

Les micro-entrepreneurs éligibles au microcrédit

En théorie, le microcrédit professionnel est ouvert à tous les micro-entrepreneurs, et ce, quelle que soit la nature de leur activité exercée en auto-entreprise. Néanmoins, il s'adresse plus particulièrement à ceux désirant créer ou développer leur micro-entreprise et qui n'ont pas la possibilité de souscrire un prêt bancaire classique. À ce titre, les organismes de crédit vont généralement demander plusieurs conditions pour accorder le microcrédit professionnel :

  • l'auto-entreprise doit être en cours de création ou avoir moins de 5 ans ;
  • l'auto-entrepreneur doit justifier qu'il n'a pas pu obtenir de prêt bancaire traditionnel ;
  • la somme demandée ne doit pas être supérieure à 10 000 € ;
  • un tiers doit se porter garant de l'auto-entrepreneur pour au moins la moitié de la somme empruntée.

 

Le montant du microcrédit pour la micro-entreprise

Pour un auto-entrepreneur comme pour un autre travailleur indépendant, le montant du microcrédit professionnel de peut pas être supérieur à 10 000 €. Il n'y a pas de règles spécifiques en ce qui concerne le taux d'intérêt et la durée de remboursement. Néanmoins, voici les règles couramment appliquées par les organismes de prêt :

  • le taux d'intérêt est souvent compris entre 5 et 10 % ;
  • la durée du remboursement ne dépasse pas 3 à 4 ans en règle générale, sauf en cas d'accord de remboursement différé de l’organisme de crédit.

 

Les organismes de microcrédit pour auto-entrepreneur

Pour bénéficier de ce prêt rémunéré par un intérêt, l'auto-entrepreneur doit effectuer sa demande auprès d'un organisme habilité. Il peut notamment d'agir :

  • de l'ADIE : l'Association pour le droit à l'initiative économique est le principal organisme accordant des microcrédits professionnels aux auto-entrepreneurs en France ;
  • des réseaux bancaires agréés : certains organismes bancaires sont agréés par le fonds de cohésion sociale afin de fournir des microcrédits aux professionnels n'ayant pas accès aux prêts bancaires classiques ;
  • des réseaux d'accompagnants : certains réseaux associatifs sont également habilités par les pouvoirs publics, à l'image d'Initiative France et de France Active.

 

Les autres crédits pour micro-entrepreneur

Si le microcrédit professionnel est le principal dispositif d'aide accordé aux auto-entrepreneurs, il existe néanmoins d'autres formes de prêt qui peuvent répondre aux besoins de financement de la micro-entreprise.

 

Les prêts d’honneur pour auto-entrepreneur

En complément du microcrédit professionnel, l'auto-entrepreneur peut également souscrire un prêt d'honneur. Il s'agit d'un crédit sans intérêt, ni garantie que le micro-entrepreneur s'engage à rembourser sur « l'honneur ». Il ne peut être accordé que si le demandeur bénéficie déjà d'un autre prêt, comme un crédit bancaire ou un microcrédit professionnel par exemple.

Tout comme le microcrédit, le prêt d'honneur est accordé à l'auto-entrepreneur souhaitant créer ou développer son activité mais qui ne dispose pas de moyens financiers personnels suffisants. Le montant du prêt d'honneur ne peut pas dépasser 3 000 €.

 

Les prêts solidaires pour financer l’auto-entreprise

Depuis 2010, les particuliers ont la possibilité de réaliser des dons ou des investissements en ligne afin de financer des projets. Le principe du prêt solidaire est très simple : le micro-entrepreneur présente son projet et sa demande de financement sur une plateforme dédiée, tout en indiquant la contrepartie qu'il accorde aux donateurs ou aux investisseurs. Cette dernière peut être symbolique ou, parfois, plus importante. Les prêts solidaires à destination des entrepreneurs peuvent ainsi prendre trois formes :

  • le financement participatif, ou crowdfunding, qui permet de recevoir des dons en échange d'une contrepartie généralement matérielle (cadeau, échantillon, etc.) ;
  • le microcrédit solidaire avec lequel l'auto-entrepreneur doit rembourser le prêt et s'acquitter d'intérêts ;
  • l'investissement entrepreneurial, s’adressant uniquement aux sociétés, qui consiste à acquérir des parts au capital d'une entreprise.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h
Un jeu d'enfant

Satisfaite, se mettre à son compte devient un jeu d'enfant

Jeanne Giron
* * * * *
Écoute du client

Prise en charge rapide et toujours à l'écoute du client ! Je recommande a tous jeunes entrepreneurs !

Nicolas Balland
* * * * *
Réactif et attentif

Réactif et attentif... Ce qui permets d'avancer très vite.. Je recommande sans aucune hésitation !!!

Michel Guerra
* * * * *
Équipe réactive

L'equipe fut compétente et TRÈS réactive (réponse toujours dans la journée aucun questions posées)

Lorraine Jaspart
* * * * *