Se connecter
Tout savoir sur le dropshipping

Tout savoir sur le dropshipping


Vous en avez probablement déjà entendu parler, véritable phénomène de mode depuis quelques années, notamment chez les auto-entrepreneurs et souvent qualifiée de « formule miracle pour faire fortune sur internet » par les vendeurs de formation sur Youtube. Cette nouvelle pratique digitale en vogue n’est autre que le dropshipping.

Aujourd’hui devenue une véritable référence en termes de porte d’entrée à l’entrepreneuriat, de par sa facilité de prise en main et son faible coût en investissement, cette pratique n’aura cessé d’intriguer toutes les personnes disposant d’un ordinateur et d'une connexion haut débit souhaitant se faire de l’argent sur internet.

Pour devenir dropshipper, rien de plus simple. Avec le statut auto-entrepreneur, vous pourrez créer votre boutique en ligne et exercer légalement en seulement quelques étapes. En revanche, pour réussir en dropshipping, il y a quelques compétences et savoirs essentiels à maîtriser. 

À la fin de cet article vous aurez tous les éléments nécessaires pour décider de vous lancer, ou pas, dans le dropshipping.

L’histoire du dropshipping

Le dropshipping existait bien avant l’existence d’internet. En effet, ce modèle d’affaire a vu le jour dans les années 60 et 70, aux Etats-Unis, lorsque des entreprises de vente par correspondance envoyaient de petits livrets, (à la manière de La Redoute), aux consommateurs par voie postale. Ces livrets proposaient une large gamme de produits, divers et variés, que les consommateurs pouvaient commander directement sur le catalogue, par téléphone, puis se faire livrer par l’entreprise. 

Le dropshipping s’est réellement fait connaître dans les années 2010 lorsque Alibaba lança Aliexpress. Le concept était simple mais révolutionnaire : mettre en contact des particuliers du monde entier avec des dropshippers chinois. Cette action visait à éliminer les barrières tant culturelles que linguistiques entre les fournisseurs chinois et le reste du monde rendant ainsi le processus d’achat plus fluide et moins coûteux.

Shopify vit le jour à la même époque, rendant la création d’une boutique de commerce en ligne à la portée de tout le monde. Combiné à Oberlo, une application transformant les magasins Shopify en magasins de dropshipping semi-automatisés, la pratique connut un franc succès chez tous les entrepreneurs à travers le monde 

En quoi consiste le dropshipping ? 

comment fonctionne le dropshippingLe concept est simple.

Imaginez qu’une personne de votre entourage dispose d’un stock de lunettes de soleil et qu’elle souhaite les vendre 15€ chacune. Voulant s’en débarrasser rapidement, elle vous propose de participer à la vente : si vous arrivez à les vendre plus cher, vous empochez la différence. 

Supposons que grâce à vos talents inouïs de commerciaux, vous arrivez à vendre ces lunettes à 30€. 

Vous empochez donc 15€. 

Le dropshipping repose sur le même mécanisme.

Un client (A) va faire une commande sur votre boutique en ligne (B) , vous réceptionnez la commande et la transmettez à votre fournisseur (C) qui va livrer le produit final au client (A).

Et la boucle est bouclée. 

Aujourd’hui, grâce au statut d’auto-entrepreneur, exercer dans le domaine du dropshipping est à la portée de tous, il ne suffit que de quelques clics pour devenir officiellement dropshipper.

Devenir Dropshipper en 3 étapes 

Devenir dropshipper est très accessible, en termes de procédures administratives mais aussi d’investissement initial (celui-ci pouvant être inférieur à 1000€) 

Créer son auto-entreprise

Le dropshipping connaît un franc succès chez les auto-entrepreneurs car la procédure pour créer sa micro entreprise a la particularité d’être simple et rapide. Grâce à ce statut, exercer dans le domaine du dropshipping est à la portée de tous et présente plusieurs avantages : 

Choisir le bon produit

Afin de maximiser les chances de réussite de votre projet, vous devez vous assurer de proposer un produit pour lequel la demande est averée, pour cela vous devez :  

  • Procéder à une veille des tendances de ventes sur internet, 
  • Faire une étude de marché sur le potentiel de votre niche, 
  • Sélectionner une niche de produit à haut potentiel de vente,  

Créer une boutique en ligne

Aujourd’hui, créer une boutique en ligne est à la portée de tous. Vous pouvez créer facilement votre boutique en ligne sur Shopify ou encore Dropizi, son concurrent Français. Ces outils ont l’avantage d’offrir une solution complète, intuitive et très accessible en termes de budget. 

Le principe fondamental du Dropshipping 

La clé de la réussite dans le dropshipping repose essentiellement sur la création de valeur

En effet, pour proposer un prix supérieur à votre prix d’achat et dégager une marge sur le produit que vous commercialisez, vous devez faire appel à la magie du Marketing. 

La seule manière de pouvoir augmenter la valeur perçue de votre produit est de créer une marque associée au produit que vous aurez choisi de commercialiser.

Votre marque servira d’intermédiaire entre vous et vos potentiels clients. Elle doit avoir des valeurs, une mission et une vision autour desquelles elle sera en mesure de fédérer une communauté les partageant. Cette marque doit avoir une identité visuelle et transmettre ses valeurs à travers son message de marque

Du savoir en Marketing ne suffit pas. Le dropshipper doit être en mesure de maîtriser un certain nombre de compétences techniques et managériales pour mener à bien son projet.

Les compétences clés du Dropshipper 

De par son accessibilité et son faible coût en investissement initial, les dropshippers ne se font pas rares et l’euphorie du gain peut vite laisser place à la désillusion. 

Il est vrai que le dropshipping dispose d’un potentiel énorme en termes de génération de revenus, notamment grâce aux possibles automatisations du processus de vente, mais il requiert tout de même certaines compétences indispensables pour réussir.

La chaîne de production et d’expédition des produits étant entièrement décentralisée, vous devez concentrer tous vos efforts dans les compétences premières du dropshipper : la vente et le Marketing.

Marketing 

Un dropshipper doit maîtriser les outils fondamentaux de la communication et plus précisément du Webmarketing. Des compétences en graphisme, conception et rédaction demeurent incontournables, non seulement pour créer ses fiches produits, mais aussi pour créer son logo et ses visuels.

Il en va de même pour toutes les autres techniques de promotion, comme le référencement naturel (SEO) ou le community management, sur Facebook et Instagram, par exemple. Ce sont des pratiques requérant à la fois de la conception-rédaction et du graphisme, mais aussi une bonne connaissance des réseaux sociaux et du fonctionnement de leurs algorithmes. 

Bien qu’il soit conseillé d’utiliser des outils adaptés comme Photoshop ou Illustrator, il existe néanmoins des alternatives moins sophistiquées mais efficaces comme Canva.

Il est également fortement conseillé de faire du mailing, de la relance automatique et de créer des tunnels de vente. Ce n’est pas tout, afin de booster la visibilité de sa boutique en ligne, il est conseillé de faire des campagnes de publicités, sur Google et les réseaux sociaux moyennant un budget.

Si vous n’êtes pas familiers avec tous ces concepts, Google propose une formation gratuite et très complète pour maîtriser les fondamentaux du Marketing Digital. 

Vente 

Le Dropshipper doit être en mesure de pouvoir calculer des marges, fixer un prix de vente et tenir une comptabilité, d’une part par obligation légale, et de l’autre avoir une vision claire sur le volume de vente à réaliser dans le double but de couvrir ses charges et ainsi dégager un bénéfice. 

Votre argumentaire de vente doit être solide et émaner d’une proposition de valeur clairement identifiée, sans quoi votre positionnement sera flou et vous rencontrerez des difficultés à convertir vos prospects en clients. 

Site 

Bien que Shopify ou Dropizi soient des CMS qui mettront à votre disposition tout le nécessaire pour créer votre boutique en ligne facilement, il faut néanmoins avoir certaines bases en conception d’interface utilisateur (UX/UI) et en web design pour être en mesure de créer un site e-commerce offrant la meilleure expérience utilisateur possible. 

Si votre site e-commerce n’est pas intuitif, les internautes le fuiront. Pire encore, ils n’y reviendront plus.

Votre boutique e-commerce doit également être responsive, pour s’adapter à tous les types de plateforme (ordinateur, tablette, smartphone…)

Légal

Le Dropshipping est une pratique tout à fait légale. Mais attention, il existe des cas de figure ou elle peut ne pas l’être, notamment dans le cas de pratiques commerciales agressives ou trompeuses. 

Exemple, si vous vendez un produit que vous avez trouvé sur AliExpress et que vous ajoutez sur votre site la mention “Made In France”, votre boutique pourrait être accusée de pratique commerciale trompeuse vous faisant encourir une peine de 2 ans d’emprisonnement et de 300.000 euros d’amende. 

Le Dropshipper peut aussi être amené à résoudre des conflits douaniers. Les fournisseurs se trouvant souvent dans des pays étrangers (en Chine en l'occurrence), il n’est pas d’aventure de devoir débloquer des situations qui peuvent parfois être juridiquement complexes.

Le verdict 

Le Dropshipper est un entrepreneur complet. Même si ses principales compétences sont le marketing et la vente, il doit néanmoins maîtriser toute une panoplie d’autres compétences, nécessaires à la réussite de son projet : sens du relationnel, organisation ainsi que des notions de graphisme, rédactionnelles et comptables.

Aujourd’hui, grâce au statut auto-entrepreneur, vous disposez d’un accès simplifié et rapide au dropshipping, elle reste néanmoins une pratique qui requiert du temps et beaucoup d’engagement, pour réussir vous devez vous en donner les moyens. 

Alors que le dropshipping est souvent présenté comme une formule-miracle, dans la réalité, c’est loin d’être le cas. Ces dernières années, des formateurs en ligne ont banalisé la pratique, confondant accessibilité et facilité. Ce sont deux choses bien distinctes : le dropshipping est effectivement accessible, mais loin d’être facile.

Tout comme beaucoup de façons de se faire de l’argent sur internet, on peut facilement tomber dans le biais du survivant. C’est un biais de sélection consistant à surévaluer les chances de succès d'une initiative en concentrant l'attention sur les sujets ayant réussi mais qui sont des exceptions statistiques (des « survivants ») plutôt que des cas représentatifs.

Si vous songez à devenir dropshipper, nous vous accompagnerons pas à pas dans la procédure de création du statut auto-entrepreneur. Si vous pensez disposer des compétences nécessaires ou pouvoir les acquérir par la formation, le dropshipping est effectivement être une réelle opportunité génératrice de revenus passifs sur internet à moyen/long termes. Mais gardez en tête que c’est un processus qui requiert du temps, beaucoup d’efforts et parfois même un petit peu de chance.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel