Categories
Lancement de mon entreprise

Auto-entrepreneur : 9 solutions pour se faire accompagner localement

Publié le 28/12/2023
Auto-entrepreneur : 9 solutions pour se faire accompagner localement

Vous souhaitez vous lancer à votre compte et avez besoin d’aide pour monter votre projet d’entreprise ? Bonne nouvelle ! Il existe des services d’accompagnement locaux spécialement dédiés aux auto-entrepreneurs. Dans cet article, on fait le point sur les différents organismes qui peuvent vous accompagner dans la création et le développement de votre micro-entreprise. Découvrez la solution la plus adaptée à vos besoins en fonction de la nature de votre projet et de votre activité. 

1- Les CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie) pour les activités commerciales

En tant que CFE (Centre de Formalité des Entreprises) les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) offrent diverses formes d'accompagnement aux auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale ou industrielle :

  • keyboard_double_arrow_right

    Accompagnement sur-mesure : Les CCI offrent des conseils personnalisés pour la création d'entreprise, avec l'aide de professionnels pour valider la cohérence du projet​​.

  • keyboard_double_arrow_right

    Premier entretien gratuit et programme d'orientation : Elles proposent un premier entretien gratuit pour analyser votre situation et vos objectifs, accompagnée de tests, de guides et de réunions d'information. 

  • keyboard_double_arrow_right

    Formation et outils de développement : Les CCI proposent des formations adaptées aux besoins des entrepreneurs tels que "5 jours pour Entreprendre"​​. Elles fournissent également des outils de développement comme le CCI Business Builder pour construire le projet et rédiger un business plan.


Les tarifs d’accompagnement dépendent de chaque CCI, alors n’hésitez pas à vous rapprocher de la Chambre des Commerces la plus proche de chez vous pour obtenir plus d’informations. Il existe des possibilités de prise en charge, notamment via le crédit CPF (compte professionnel de formation) ou par Pôle Emploi.

2 - Les CMA (Chambres des Métiers et de l’Artisanat) pour les activités artisanales

La chambre de métiers et de l'artisanat est le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) des auto-entrepreneurs qui exercent une activité artisanale. Il existe plus d’une centaine de CMA, réparties sur le territoire français. 

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat (CMA) offrent un large éventail d'accompagnement aux auto-entrepreneurs artisans en France :

  • keyboard_double_arrow_right

    Conseil et accompagnement à la création d’entreprise : La CMA aide à monter votre projet entrepreneurial en fournissant des informations sur le statut d’auto-entrepreneur, les formalités, les aides financières disponibles, et les obligations sectorielles​​.

  • keyboard_double_arrow_right

    Formations professionnelles : Les CMA proposent un catalogue de formations dans des domaines variés tels que la gestion d’entreprise, les techniques artisanales, et le développement commercial. Certaines formations sont accessibles gratuitement ou à tarif préférentiel pour les auto-entrepreneurs immatriculés​​.

  • keyboard_double_arrow_right

    Soutien au Développement de l’Entreprise : Elles offrent un appui en cas de difficultés économiques, notamment par le diagnostic financier, le conseil en gestion, la recherche de financements, ainsi que dans les démarches de transmission ou de reprise d’entreprise​​.

  • keyboard_double_arrow_right

    Stage de Préparation à l’Installation (SPI) : Obligatoire pour les auto-entrepreneurs artisans, il coûte environ 250 € (finançable par Pôle Emploi). L’objectif est de vous familiariser avec les spécificités du métier d’artisan et d’acquérir les bases nécessaires pour la gestion quotidienne de l’entreprise. La durée du SPI varie selon les CMA, mais est généralement comprise entre 4 et 5 jours​​.

3 - Les pépinières d'entreprises

Une autre solution pour se faire accompagner est de rejoindre une pépinière d’entreprise. Il existe aujourd'hui plus de 230 pépinières d'entreprise réparties en France. 

En France, on retrouve principalement trois types de pépinières d'entreprise :

  • keyboard_double_arrow_right

    Les pépinières généralistes, qui accueillent des entrepreneurs de divers secteurs. Ce sont les pépinières les plus répandues.

  • keyboard_double_arrow_right

    Les pépinières spécialisées dans un secteur spécifique, telles que l'informatique ou les énergies renouvelables, n'acceptant que les entreprises de ce domaine.

  • keyboard_double_arrow_right

    Les pépinières innovantes, destinées aux entreprises des secteurs où l'innovation technologique est prédominante, comme l'informatique, l'électronique, les télécommunications, et le médical.

Leur rôle est de favoriser la réussite des auto-entrepreneurs en offrant notamment : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Des locaux et espaces de travail accessibles à des tarifs avantageux ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    L’accès à différents services et outils numériques (téléphonie, internet, photocopieuse, etc) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Des conseils et un accompagnement personnalisé sur la gestion d’entreprise, le développement commercial, la recherche de financements, etc ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Des formations et ateliers pour le développement des compétences entrepreneuriales.

Pour trouver une pépinière locale adaptée à vos besoins, utilisez le service de recherche « Qui peut m’accompagner » de Bpifrance . 

Une fois que vous aurez trouvé la structure adaptée à vos besoins, vous devrez soumettre un dossier de candidature comprenant un CV, un business plan et un budget prévisionnel. 

Si votre dossier est accepté, vous signerez une convention qui précisera le loyer et la période d'hébergement au sein de la pépinière. Habituellement, cette durée est de 2 ans, avec la possibilité de reconduire jusqu’à 4 ans maximum.

4 - Les couveuses d’entreprises 

Les couveuses d'entreprises sont des structures qui offrent un accompagnement aux auto-entrepreneurs grâce au Contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE). Ce contrat offre la possibilité de tester son projet en toute sécurité, avec un accompagnement adapté et un cadre juridique protecteur.

Dans le cadre d’un CAPE, l’accompagnement comprend : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Un hébergement juridique : l’objectif est de tester l'activité entrepreneuriale en temps réel, sans devoir créer de statut.  

  • keyboard_double_arrow_right

    Une évaluation de la viabilité du projet : Le passage en couveuse permet d’évaluer la capacité de gestion de l'entrepreneur et la viabilité économique du projet.

  • keyboard_double_arrow_right

    Accompagnement sur-mesure : Les couveuses fournissent des formations, des outils de gestion et des conseils quotidiens pour acquérir des compétences et vous aider à développer votre projet. 

Le contrat d'appui au projet d’entreprise s’étale sur 12 mois, avec la possibilité de le renouveler deux fois. Suite à l'expérience en couveuse d'entreprises, vous aurez la liberté de choisir de lancer officiellement votre activité ou non. Si cette solution vous intéresse, trouvez une couveuse proche de chez vous, en consultant le site jetestemonentreprise.com.

5 - Le réseau Initiative France 

Initiative France, fondé en 1985, est le principal réseau associatif en France pour le financement et l'accompagnement des entrepreneurs, incluant les créateurs, repreneurs et développeurs d'entreprises. Ce réseau, bien implanté sur le territoire français avec 208 associations locales, couvre aussi bien la métropole que les régions d'outre-mer.

Le réseau Initiative France propose un accompagnement à toutes les étapes de votre projet, avec notamment : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Une aide à la finalisation de votre business plan ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    La possibilité de contracter un prêt d’honneur à taux zéro ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Un suivi personnalisé dans les premières années de vie de l’entreprise ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Un système de parrainage et de mentorat par des dirigeants d’entreprise plus expérimentés.

6 - France active pour les projets engagés

Avec plus de 35 000 entreprises engagées accompagnées en 2022, France Active est le réseau de prédilection des auto-entrepreneurs qui ont un projet s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire. 

Le réseau associatif accompagne les créateurs de projet, à travers différentes actions : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Une aide au montage et au développement de votre projet, notamment à travers l’évaluation des besoins financiers ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Des solutions de financement comme des garanties bancaires, des prêts à taux zéro, mais également des aides financières (notamment pour les moins de 30 ans, les femmes et les personnes habitant dans des quartiers prioritaires) ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    L’accès à un réseau d’acteurs économiques et financiers. 

7 - Les accompagnements régionaux (ex - Nacre)

Le NACRE, (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'Entreprise) était un dispositif d’accompagnement d’une durée de 4 mois à 3 ans, pour les personnes souhaitant créer ou reprendre une entreprise. Il visait principalement les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, en les aidant à structurer et financer leur projet d'entreprise.

Toutefois, depuis 2017, le dispositif NACRE a été partiellement remplacé et est désormais géré par les régions. Chaque région propose son propre dispositif, avec un programme d'accompagnement et des critères d’éligibilité différents.

Voici la liste des dispositifs d'accompagnement à la création et à la reprise d'entreprise proposés par les différentes régions en France : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Auvergne-Rhône-Alpes : Je lance mon projet / Je finance mon projet

  • keyboard_double_arrow_right

    Bourgogne-Franche-Comté : Accompagnement à la création reprise entreprise

  • keyboard_double_arrow_right

    Bretagne : Pass Création

  • keyboard_double_arrow_right

    Centre-Val de Loire : Pass création

  • keyboard_double_arrow_right

    Corse : CREA’IMPRESE (en cours de déploiement)

  • keyboard_double_arrow_right

    Grand Est : Be EST Entreprendre#Parcours

  • keyboard_double_arrow_right

    Hauts-de-France : Chéquier starter

  • keyboard_double_arrow_right

    Ile-de-France : Entrepreneur#Leader

  • keyboard_double_arrow_right

    La Réunion : Cap création

  • keyboard_double_arrow_right

    Martinique : Chrysalide (dispositif en cours de déploiement)

  • keyboard_double_arrow_right

    Normandie : Ici je monte ma boîte

  • keyboard_double_arrow_right

    Nouvelle Aquitaine : Entreprendre la région à vos côtés

  • keyboard_double_arrow_right

    Occitanie : Créer une entreprise

  • keyboard_double_arrow_right

    Pays de la Loire : Parcours entrepreneur

  • keyboard_double_arrow_right

    Provence Alpes Côte d'azur : Mon projet d'entreprise

8 - Le réseau BGE France 

Le BGE est un réseau d’organismes indépendants, sous forme d'associations et de coopératives privées, axée sur le soutien aux entrepreneurs. Il existe 539 centres d'accueil en France, y compris dans les DROM-COM. Une grande partie de ces centres, soit 70 %, se trouve dans des zones vulnérables, telles que les régions rurales en besoin de développement et les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). 

Voici un aperçu des accompagnements proposés par les BGE : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Un accompagnement sur mesure à la création de la micro-entreprise avec validation de la viabilité financière ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    La possibilité de tester son activité dans un cadre sécurisé avant l’immatriculation ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Un suivi personnalisé avec des formations centrées sur le métier de chef d’entreprise :  formation en comptabilité-gestion, stratégie commerciale, communication, etc.

Les accompagnements proposés par les BGE sont payants, mais il est possible de se faire financer via le Compte Professionnel de Formation (CPF).

9 - L’ADIE 

L’ADIE est une association solidaire inclusive qui prône l’idée que chaque personne peut entreprendre, et ce même sans capital de départ ou diplôme. L'association compte plus de 180 agences réparties en métropole et dans les territoires outre-mer.

En tant qu’auto-entrepreneur l’ADIE peut vous accompagner de plusieurs manières : 

  • keyboard_double_arrow_right

    L’aide au financement de votre projet (obtention d’un prêt jusqu’à 12 000 €),

  • keyboard_double_arrow_right

    Un accompagnement à travers des formations, des ateliers et des webconférences,

  • keyboard_double_arrow_right

    Un coaching personnalisé avec un spécialiste pour vous aider sur différents aspects de votre activité : administratif, gestion financière, développement commercial, stratégie de financement, etc. 

Pour conclure, se faire accompagner est une excellente opportunité, que ce soit pour acquérir les bases pour entreprendre, obtenir des conseils ou trouver des financements nécessaires au lancement de votre projet. Nous l’avons vu, il existe une multitude d’organismes et de solutions d’accompagnement pour les auto-entrepreneurs en France. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les structures près de chez vous pour explorer les options disponibles et discuter de votre projet !

star star star star star
Super service, bon suivi par une conseillère attentionnée, à l écoute. Merci à elle.

le 29/11/2023

star star star star star
Clair, net et accueillant c'est tout ce je demandais bravo !

le 26/04/2023

star star star star star
C'est parfait, merci.

le 13/09/2023

star star star star star
très bon accueil et bonne réactivité

le 15/11/2023

star star star star star
Merci beaucoup pour le service. A tout à l'heure.

le 02/08/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Auto-entrepreneur : 9 solutions pour se faire accompagner localement