Se connecter

mutuelle

07/06/2019   Informations utiles   

Une question récurrente que se pose tout micro-entrepreneur. Quelle mutuelle complémentaire choisir pour couvrir quels risques ? Il n’est pas ici le lieu pour faire l’apologie de telle ou telle compagnie, mais plutôt de réfléchir sur les critères de décision.

Premier rappel : pour la couverture santé, tout le monde sera rattaché, à partir de 2020, à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Ensuite, deux cas de figure se présentent, en ce qui concerne la mutuelle :

·       Soit votre activité vient en complément d’une activité salariée. Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de la mutuelle obligatoire généralisée. Il s’agit d’un contrat collectif souscrit et financé  à 50% par votre employeur et qui respecte un panier de soins minimum : prise en charge des frais d’hospitalisation, remboursement à 125% des frais dentaires…

·       Soit, il s’agit de votre activité principale. Dans ce cas, libre à vous de choisir la mutuelle qui vous convient. Vous pouvez, par exemple, souscrire une mutuelle TNS (Travailleur Non Salarié). Son rôle est de prendre en charge les dépenses non remboursées par la Sécurité Sociale.

Ceci étant dit quels critères doivent présider à votre choix ? L’important est d’abord d’étudier pour chaque contrat proposé les garanties proposées afin de faire le tri entre celles qui sont indispensables et celles qui demeurent accessoires. Par  exemple, il peut être intéressant de bénéficier du "tiers payant", c’est-à-dire d’éviter d’avoir à avancer les frais de santé pour une consultation. Maintenant, une fois vos critères déterminés, il faudra comparer les  coûts pour voir quel est le meilleur rapport qualité/prix. Rappelons que tous ceux qui disposent de faibles revenus peuvent prétendre à la CMU (Couverture Maladie Universelle) et ACS (Assurance Complémentaire Santé) sous certaines conditions.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel