Se connecter
Le conseiller conjugal auto-entrepreneur

Le conseiller conjugal auto-entrepreneur


Métier ancien peu connu apparu dans les années 50, la profession commence à évoluer et à s’adapter pour obtenir plus de visibilité auprès du public. Souvent employés dans le milieu associatif ou la fonction publique, les conseillers conjugaux s’installent de plus en plus en cabinet libéral. Véritable accompagnant de la vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes, le conseiller conjugal et familial constitue une aide précieuse pour rétablir la communication ou effectuer de la prévention. Vous avez une sensibilité particulière pour les rapports humains, lancez-vous avec les informations essentielles pour réussir.

Le métier de conseiller conjugal en indépendant

Le rôle du conseiller conjugal et familial

Le conseiller conjugal et familial intervient pour résoudre les difficultés de communication. Ses missions concernent les couples, mais aussi les personnes vivant seules, les jeunes, les plus âgées, la petite enfance ainsi que le cercle familial. Il permet d’identifier les points de douleur, les difficultés de dialogue pour rétablir une communication apaisée. Il cherche à comprendre et à mettre des mots sur les souffrances.

Il peut débloquer une situation rapidement, ou recommander un travail thérapeutique aux personnes concernées. Il travaille avec des individuels ou avec des groupes. Le professionnel est tenu à un devoir de confidentialité, qui doit être rompu dans le cas de signalements liés à la protection de l’enfance.

L’intervention du conseiller peut se faire soit dans en cabinet, soit pour le compte d’un organisme type association, école, centres hospitaliers, centre de planification familiale.

En général, le travail du conseiller s’effectue de la façon suivante :

  • accueil de la personne pour valider si elle consulte le bon professionnel ;
  • éventuellement, proposition d’un autre entretien et d’un suivi dans la durée.

Si besoin, le conseiller conjugal peut réorienter son client vers d’autres professionnels comme un psychologue, une assistante sociale, un sexothérapeute, etc.

L’ANCCEF (association nationale des conseillers conjugaux et familiaux) fédère les conseillers et assure l’actualisation des compétences.

Enfin, la profession ne doit pas être confondue avec le médiateur familial qui lui s’attache davantage à la résolution des conflits.

Les qualités pour être conseiller conjugal

Avec un métier qui exige de rentrer dans l’intimité des personnes, certaines qualités vont être un facteur important pour instaurer une relation de confiance :

  • l’écoute sans influence : celle qui va permettre de dialoguer, de comprendre la situation et d’aiguiller le ou les clients vers des solutions envisageables ;
  • la disponibilité lors des séances pour épauler et aider le patient à parler de lui ;
  • l’empathie et la pédagogie pour pouvoir appréhender les situations de vie les plus délicates.

La formation pour devenir conseiller conjugal

Le conseiller conjugal doit avoir suivi une formation qui délivre une attestation de qualification intitulée « conseiller conjugal et familial ». Les cours sont dispensés dans des organismes agréés par le ministère de la Solidarité et de la Santé. L’Université catholique de Lyon ou le CLER amour et familles en font partie.

Si vous souhaitez vous spécialiser dans la médiation familiale, un diplôme d’État de Médiateur Familial sera obligatoire.

Les démarches pour exercer en tant que conseiller conjugal en indépendant

Les assurances pour le conseiller conjugal

En tant que libéral, le conseiller auto-entrepreneur doit souscrire à au minimum deux types d’assurances :

  • une protection juridique, qui va couvrir le professionnel dans le cadre d’une action en justice ou d’un litige ;
  • une responsabilité civile professionnelle, pour assurer les risques générés par vos prestations.

Vous êtes ou souhaitez devenir adhérent de l’ANCCEF ? Avec le règlement de vos cotisations, vous bénéficierez de cette double assurance à un tarif avantageux grâce au partenariat conclu avec l’Association Interprofessionnelle des Professions du Soin et du Social.

Le lieu où vous recevez vos clients ne fait en revanche pas partie de ce pack, il doit donc être assuré ailleurs.

Les règles pour la micro-entreprise du conseiller conjugal

La micro-entreprise va vous faciliter la mise en place de votre projet. Elle vous offre aussi la possibilité d’exercer parallèlement une autre activité. Vous n’avez que quelques règles à respecter :

  • la déclaration en ligne de votre activité et l’obtention de votre numéro SIRET pour commencer à offrir vos services à vos clients ;
  • le règlement de vos charges sociales, après votre déclaration de chiffre d’affaires. Leur taux est de 22 % pour votre micro-entreprise ;
  • le choix du mode d’imposition : le versement libératoire ou l’impôt sur le revenu dans la catégorie BNC (bénéfices non commerciaux) ;
  • vous n’aurez pas à mandater un expert-comptable, mais vous devez tenir des comptes de manière rigoureuse.

Nos conseils pour devenir conseiller conjugal

Le focus commence à être mis sur cette profession, et les nouveaux modes de communication peuvent être un moyen intéressant de trouver vos futurs clients. Voici un panel d’actions à entreprendre pour construire progressivement votre visibilité :

  • être inscrit à l’ANCEFF pour faire partie du répertoire des professionnels agréés ;
  • se faire connaître auprès des entreprises, car le conseiller a sa place pour accompagner les salariés dans la souffrance au travail ;
  • remplir une fiche Google Business, pour les potentiels clients situés dans votre région ;
  • être actif sur les réseaux sociaux ;
  • créer un site Internet.

Le conseiller conjugal en bref

Vous allez vous inscrire en auto-entreprise pour pouvoir travailler en tant que conseiller conjugal, voici les principaux éléments à prendre en compte :

  • vous devez être titulaire d’une qualification « conseiller conjugal et familial » pour avoir le droit de vous installer. Vous trouverez une liste des organismes de formation agréés sur le site de l’ANCCEF ;
  • le code APE qui est généralement délivré pour votre profession est le 8899B Action sociale sans hébergement n. c. a ;
  • vos cotisations sociales auront un taux de 22 % sur le chiffre d’affaires que vous déclarez mensuellement ou trimestriellement ;
  • le plafond de chiffre d’affaires est fixé à 72 600 euros ;
  • votre imposition est catégorisée en Bénéfices Non Commerciaux ;
  • l’URSSAF est votre Centre de formalités des entreprises.

Vous avez déjà des clients qui attendent votre installation pour vous consulter ? Gagnez du temps en vous inscrivant directement sur Espace auto-entrepreneur. Vous y trouverez de nombreuses informations sur votre statut, la fiscalité, la gestion, les aides financières, la facturation. Vous aurez aussi la possibilité d’interroger un de nos experts pour toute autre question.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel