L’auto-entreprise face à d’autres régimes

Malgré des avantages indéniables, le statut d’auto-entrepreneur n'est pas forcément le plus adapté à votre projet, d'autant plus qu'il est interdit à certaines activités. Avant de créer votre auto-entreprise, prenez donc le temps de le comparer avec d'autres régimes, tel que le portage salarial ou l'entreprise individuelle par exemple.

Auto-entreprise ou portage salarial : le comparatif

Auto-entreprise ou portage salarial : le comparatif

Portage salarial ou auto-entrepreneur : quel statut est le plus adapté à votre projet ? Découvrez notre comparatif pour le découvrir.

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : notre comparatif

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : notre comparatif

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : trancher entre ces deux régimes n’est pas toujours facile. Découvrez notre comparatif pour faire le bon choix !

Comparatif entre l’auto-entreprise et d’autres régimes

Malgré ses avantages, le statut de micro-entrepreneur ne répond pas forcément à tous les projets professionnels. Pour faire votre choix, découvrez notre comparatif de l’auto entreprise avec d’autres régimes, dont le portage salarial et l’entreprise individuelle.

 

Auto-entreprise ou portage salarial ?

Dans le cadre du portage salarial, le travailleur est salarié par une entreprise de portage, cette dernière s'occupant des formalités administratives. En comparaison de l'auto-entreprise, ce régime offre des avantages indéniables :

  • vous n'avez pas à vous occuper de la partie administrative de votre activité ;
  • vous profitez des avantages du salariat (congés payés, droit au chômage, cotisations retraite, mutuelle d'entreprise, etc.) :
  • vous restez malgré tout autonome (choix de vos clients, liberté de planning, définition de vos tarifs, etc.).

Avant de choisir ce régime, sachez néanmoins que le portable salarial présente des inconvénients par rapport à l’auto-entreprise :

  • une partie de votre rémunération est prélevée par l'entreprise de portage ;
  • toutes les activités ne permettent pas de réaliser du portage salarial ;
  • seules les missions onéreuses permettent bien souvent d'être porté.

 

Auto-entreprise ou entreprise individuelle ?

Bien qu'elle ressemble à la micro-entreprise, notamment car elle ne permet pas non plus de protéger son patrimoine personnel, l'entreprise individuelle se distingue sur plusieurs points :

  • vous êtes au régime réel (normal ou simplifié), vous obligeant à réaliser davantage de formalités comptables (compte de résultat, bilan, évaluation des stocks, etc.) ;
  • vous pouvez déduire vos charges de votre chiffre d'affaires, vous permettant d'être imposé sur votre bénéfice ;
  • les plafonds de chiffre d'affaires sont plus importants (238 000, 788 000 € ou aucune limite selon la nature de l'activité et le choix du régime).

Bon à savoir : si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de renoncer au régime de l'entreprise individuelle afin d'opter pour le statut d'auto-entrepreneur, notamment en cas de ralentissement de votre activité. Bien que cela vous permette de conserver le même SIRET, cette procédure peut s'avérer fastidieuse. Prenez donc le temps d’y réfléchir.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h