Se connecter
Le mannequin auto-entrepreneur

Le mannequin auto-entrepreneur


Rythmé par le crépitement des flashs et le scintillement des strass et des paillettes, le quotidien d’un mannequin consiste à présenter les produits d’une marque lors de défilés ou de séances photos. Ces produits peuvent être des vêtements, des chaussures, des accessoires ou tout autre produit pouvant être porté. 

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations concernant la législation relative au mannequinat et à son exercice grâce au statut d’auto-entrepreneur.

Le métier du mannequin indépendant 

Le rôle du mannequin

Quel que soit son genre, le mannequin est un professionnel dont la prestation consiste à poser pour servir de modèle à des créations de haute couture ou pour mettre en valeur les produits ou services d’une marque.

Le mannequin peut être sollicité pour diverses missions telles que des séances d’essayage chez un créateur de vêtements ou pour une marque de prêt-à-porter, des défilés de mode, des shootings photos ou encore un tournage publicitaire. 

Les mannequins amateurs sont généralement sollicités pour de petits projets tels que des apparitions dans des vidéos à visée publicitaire, des présentations, des missions de mannequins-hôtesses lors de salons et événements ou encore pour des collaborations avec des photographes et stylistes émergents. 

Ces premières missions leur permettent de gagner de l’expérience professionnelle et d'enrichir leur book photographique et d’augmenter les chances de se faire remarquer. 

Exercer en tant que mannequin est souvent perçu comme étant un métier simple, se résumant à voyager, rencontrer des gens et poser pour des photographes. Il n’en est rien : entre le démarchage des agences de mannequinat, la participation à des castings et des conditions de travail souvent pénibles, le professionnel du mannequinat doit faire preuve d’une grande résilience à la fois physique et mentale.

Les clients du mannequin auto-entrepreneur

Dans la grande majorité des cas, le mannequin travaille pour une agence spécialisée dans le mannequinat. Ces agences servent d'intermédiaires entre le mannequin et le client final, souhaitant solliciter ses prestations. 

En effet, des organisations de tous les secteurs d’activité peuvent avoir recours aux services du mannequin. Bien que le secteur dominant soit la mode et le prêt-à-porter, il peut très bien arriver qu’une assurance, par exemple, ait besoin d’un mannequin pour poser sur une de ses bannières publicitaires.

Voici quelques exemples des entités pouvant solliciter les prestations du mannequin : 

  • Les directeurs artistiques et les photographes dans le cadre de photos artistiques ;
  • Les coiffeurs (hair artists), les maquilleurs (make-up artists), les tatoueurs, les stylistes ou les costumiers (fashion artists) ;
  • Les marques de prêt-à-porter, accessoires, maquillage et cosmétique ;
  • Toute organisation souhaitant faire appel à un modèle dans le cadre d’une affiche ou d’un tournage publicitaire. 

Le profil du mannequin auto-entrepreneur

Les qualités pour être mannequin indépendant

En général, le plus grand atout du mannequin est son apparence physique. De ce fait, il doit porter grand soin en faisant attention à sa peau, ses cheveux, son visage et son corps à travers un régime alimentaire sain et une bonne hygiène de vie.

Dû à la forte concurrence du secteur et à la difficulté à s’y faire un nom, le mannequin doit également témoigner d’une grande détermination et d’une bonne gestion de son emploi du temps. C’est un univers dans lequel la négociation, la motivation et la patience sont des qualités indispensables, parfois plus importantes que les atouts physiques. 

Voici quelques exemples des qualités essentielles pour être mannequin :

  • Photogénie : être photogénique ne signifie pas nécessairement être beau. La beauté étant une perception subjective, la photogénie se résume à la propension d’une personne à produire un effet visuel voulu lors d’un essai photographique. Ainsi, le mannequin doit faire jouer les facettes de sa personnalité et de son style pour transmettre l’émotion voulue et pour obtenir une photo réussie.
  • Relooking : avant de se présenter à une agence, un casting ou encore une séance photo, le mannequin doit apporter un soin tout particulier à son apparence, selon les besoins de sa prestation. Il doit ainsi pouvoir harmoniser sa personnalité et son apparence avec le thème de sa mission afin de convenir au mieux au rôle qui lui sera attribué. Cela passe par le style vestimentaire, le maquillage, la coiffure, l’attitude ...etc. 
  • Résilience : le mannequin doit faire preuve d’une solidité de fer, tant sur le plan physique que psychologique. Sa profession implique souvent de devoir rester debout toute la journée, ou assister à des séances de préparation et d’essayage qui durent plusieurs heures. De plus, le métier de mannequin est exposé à la critique en permanence. Il doit donc savoir s’en détacher sans prendre les choses personnellement. 
  • Détermination : pour faire carrière dans le mannequinat, il est essentiel d’avoir un esprit combatif et faire preuve de persévérance. C’est un milieu très fermé dans lequel il est difficile de se faire un nom. Les mannequins amateurs font souvent des collaborations avec des photographes ou des stylistes gratuitement afin de constituer un book. En début de carrière, il n’est pas d’aventure de devoir passer des dizaines de castings avant d’avoir une réponse favorable. 

La formation pour devenir mannequin 

Pour exercer en tant que mannequin, il n’existe à ce jour aucune formation ou diplôme officiel. Cependant, il existe plusieurs écoles de mannequins proposant des formations et des stages pratiques relatifs au mannequinat. 

Ces dernières ne garantissent pas de débouchés mais enseignent seulement des techniques pour maîtriser ce métier (posture, mise en valeur, savoir-être…). En France, l’établissement le plus réputé est Modelschoolwaa, l’école de la fameuse agence de mannequins Elite. 

La plupart des mannequins se sont formés en autodidacte, au fil de leurs expériences et de leur appétence pour la photo et l’image.

 Bon à savoir : lorsqu’un mannequin est recruté par une agence, celle-ci le forme gratuitement, selon son expérience et la mission pour laquelle il sera sollicité. Retrouvez les plus grandes agences de mannequins françaises sur le site officiel du Syndicat National des Agences de Mannequins (SYNAM)

Créer une micro-entreprise pour devenir mannequin ?

La définition du statut de mannequin

En France, le code du travail identifie deux situations comme étant des activités de mannequin. Que ce soit à titre occasionnel ou permanent, est considérée comme exerçant une activité de mannequin toute personne étant chargée :

  • De présenter au public, par reproduction de son image sur tout support visuel ou audiovisuel, un produit, un service ou un message publicitaire au bénéfice d’une marque, de manière directe ou indirecte ;
  • De poser comme modèle, avec ou sans utilisation ultérieure de son image, qu’importe la notoriété ou l’âge de la personne, que ce soit des étudiants ou des enfants engagés pour participer à la présentation de produits ou services ou à la valorisation d’une marque lors d’une quelconque manifestation.

Les conditions pour exercer en tant que mannequin

Concernant les conditions d’exercice de cet activité, le code du travail Français stipule que tout contrat par lequel une personne physique ou morale s'assure le concours d'un mannequin moyennant rémunération est présumé être un contrat de travail (article L. 7123-3 du Code du Travail).

Ces conditions interviennent pour éviter la propagation de fausses agences de mannequins qui pourraient prendre forme en référençant des indépendants et les éventuelles dérives qui pourraient en résulter.

Cela signifie qu’au regard de la loi, le mannequin ne peut qu’être salarié et ne peut qu’être déclaré en tant que tel auprès des organismes sociaux.

Cette règle subsiste quels que soient le mode et le montant de la rémunération ainsi que la prestation présentée dans le contrat par les parties. Elle reste applicable même si la preuve que le mannequin conserve une entière liberté d'action pour l'exécution de sa prestation est fournie par les parties.

Même si la prestation est encadrée par un organisme à but non lucratif, telle qu’une association, dans un cadre commercial ou promotionnel, elle ne peut permettre d’écarter l’application des règles soumises par le code du travail.

En conclusion, un mannequin ne peut être considéré comme travailleur indépendant ou  auto-entrepreneur et être payé sur facture, à ce jour. Il ne peut être considéré comme bénévole non plus dès lors qu’existe un lien de subordination ou qu’est remis une rémunération en contrepartie de sa prestation. L’absence de rémunération ou les versements en nature (vêtements, maquillage, etc) sont également interdits par la loi.

Le statut d’auto-entrepreneur n’est donc pas applicable aux mannequins. Celui-ci concerne les travailleurs indépendants relevant de la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Or, le mannequinat est une activité rattachée au régime général de la sécurité sociale.

Pour exercer en tant que mannequin, vous pouvez vous rapprocher d’une agence de mannequinat qui joue le rôle d’intermédiaire entre vous et le client, puisqu’elle est habilitée à facturer ce type de prestations. Un client voulant avoir recours à un mannequin en dehors des services d’une agence, devra l’employer sous forme d’un contrat de travail (contrat à durée déterminée). 

Les risques d’exercer en tant que mannequin avec le statut d’auto-entrepreneur

En septembre 2016, 2,38 Millions d'euros d'amendes ont été infligés par l'Autorité de la concurrence à 37 agences de mannequins françaises et à leur syndicat professionnel. La cause ? Ces agences avaient recours aux mannequins indépendants, statut non-reconnu par la loi. 

Bien qu’il soit possible de créer une auto-entreprise de mannequinat sous le code APE “ Autres services personnels” et de recevoir un numéro SIRET, cela ne signifie pas que l’URSSAF vous donne l’autorisation d’exercer cette profession en tant qu’indépendant. Pour rappel, la législation française ne reconnaît pas ce statut. 

Ainsi, tout dossier qui aurait abouti à attribuer à un mannequin le statut d'auto-entrepreneur de bonne foi ou par fausse déclaration, via une caisse de sécurité sociale, n'aurait aucune valeur et ferait encourir à un risque de requalification, voire celui de recours à du travail dissimulé.

De ce fait, le mannequin peut être poursuivi pour travail dissimulé et risque 3 ans d’emprisonnement et une amende de 45.000€. Cette sanction peut concerner l’auteur du délit (le mannequin), ceux qui en ont profité en connaissance de cause (le client) ou ont aidé à sa réalisation (personne faisant de la publicité, complice, manager...).

En cas de litige avec un client, ou si le mannequin a subi un préjudice lors de l’exercice de sa profession, il ne sera pas protégé par le code du travail et ne se verra pas dédommagé.  

Pour contourner ce régime protecteur du statut des mannequins, des sites internet frauduleux proposent aux mannequins français de faire facturer leur prestation par l’intermédiaire d’une agence située à l’étranger.

Soyez vigilants, cette façon de procéder est illégale puisqu’une agence établie à l’étranger qui détache un de ses salariés (le mannequin français) doit être dans la possibilité de justifier d’un contrat de travail et ne peut donc facturer à sa place. 

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel