L'essentiel du statut d'auto-entrepreneur

Le statut d'auto-entrepreneur, aussi appelé micro-entrepreneur, répond à des règles spécifiques. Bien que le régime de l'auto-entreprise soit allégé, il vous oblige en effet à respecter un cadre défini et n'est pas ouvert à toutes les activités. Pour y voir plus clair, retrouvez toutes les informations essentielles à connaître sur l’auto-entreprise.

Statut d’auto-entrepreneur : le b.a.-ba

Statut d’auto-entrepreneur : le b.a.-ba

Retrouvez toutes les informations essentielles sur le statut d'auto-entrepreneur : son fonctionnement, ses avantages et ses obligations. La micro-entreprise n’aura plus de secret pour vous !

Auto-entrepreneur : un statut avec ses avantages et ses inconvénients

Auto-entrepreneur : un statut avec ses avantages et ses inconvénients

Avant de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale, il est important de connaître les avantages et les inconvénients du statut d'auto-entrepreneur.

Statut d’auto-entrepreneur : les activités autorisées et exclues

Statut d’auto-entrepreneur : les activités autorisées et exclues

Bien que le régime de la micro-entreprise soit ouvert au plus grand nombre, toutes les activités ne peuvent pas être exercées avec le statut d'auto-entrepreneur.

Auto-entrepreneur : les sigles auxquels vous pouvez être confronté

Auto-entrepreneur : les sigles auxquels vous pouvez être confronté

CIPAV, CFE, SSI ou encore TVA : l'activité d'auto-entrepreneur est confrontée au quotidien à de nombreux sigles et autres acronymes. Connaître leur signification et leur rôle, c'est essentiel !

Auto-entrepreneur dans les DOM-TOM : les particularités du régime

Auto-entrepreneur dans les DOM-TOM : les particularités du régime

TVA, cotisations sociales, exonérations sociales… le statut d’auto-entrepreneur dans les DOM-TOM et en métropole est différent sur de nombreux points.

Focus sur le statut d’auto-entrepreneur

Plébiscité pour sa simplicité, le statut d’auto-entrepreneur ou de micro entrepreneur permet d’exercer de nombreuses activités, et ce, dans des conditions avantageuses. Il présente néanmoins des inconvénients, dont il est important d’avoir connaissance avant de créer son auto-entreprise.

 

Auto-entrepreneur : un statut aux nombreux avantages

Permettant de devenir travailleur non salarié, le statut d'autoentrepreneur séduit de nombreuses personnes en raison de sa souplesse et de sa simplicité. Il faut dire que le régime de l'auto entreprise offre de nombreux avantages :

  • les formalités de création sont relativement simples ;
  • le statut d'auto-entrepreneur est cumulable avec d'autres activités (salariat, retraite, chômage, etc.) ;
  • il permet d'exercer de nombreuses activités (libéral, artisan, commerçant, etc.) ;
  • le montant de vos charges sociales est limité (12,8 ou 22 % selon la nature de votre activité) ;
  • vous êtes éligible à un certain nombre d’aides, à l’image de l’ACRE ;
  • vous bénéficiez d'une franchise en base de TVA ;
  • vos formalités administratives sont limitées (pas de compte de résultat, pas de bilan, pas besoin d’un expert-comptable, etc.).

 

Tout comprendre au régime de l’auto-entreprise

Avant de créer votre micro-entreprise, il faut néanmoins savoir que ce régime présente aussi certains inconvénients et qu'il n'est pas adapté à tous les travailleurs. Plusieurs raisons peuvent ainsi vous dissuader d’opter pour le statut de micro-entrepreneur :

  • certaines activités sont exclues du champ de l’autoentreprise (expert-comptable, professions médicales, etc.) ;
  • il n'y a pas de distinction entre votre patrimoine personnel et professionnel ;
  • vos cotisations sont calculées en fonction de votre chiffre d'affaires et non du seul bénéfice ;
  • vous ne pouvez pas déduire vos charges et frais de fonctionnement de votre résultat.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h