Aide à domicile : la reprise d’activité à l’heure du Covid-19

01/06/2020   Informations utiles  

Pour les activités de services à la personne, le Covid-19 constitue une menace non négligeable. Aide ménagère, aide à domicile… autant d’auto-entrepreneurs qui se doivent de prendre des précautions lors de la reprise de leur activité, tant pour garantir la sécurité de tous que pour assurer une intervention adaptée. Retrouvez tous nos conseils pour y parvenir.

 

Services à la personne : connaître les risques de contamination

Le déconfinement acté, les activités de services à la personne reprennent progressivement. Le risque de contamination étant toujours présent malgré tout, l'aide à domicile auto-entrepreneur se doit d'adapter son intervention afin de se protéger elle-même, mais aussi ses clients.

Pour cela, il est tout d’abord primordial de bien comprendre les risques de transmission du Covid-19 lors d'une intervention au domicile d'un particulier, tout particulièrement si celui-ci est fragile ou présente un profil à risque (personne âgée, diabétique, etc.). On en distingue principalement deux.

  • Les sécrétions : les postillons, gouttelettes et autres projections sont une source importante de contamination, notamment en cas de contact rapproché ou d'absence de mesure de protection. Vous ou votre client peut notamment y être exposé en cas d'éternuement, de toux ou même de simple discussion.
  • Les contacts indirects : le virus du Covid-19 pouvant survivre jusqu'à plusieurs jours sur certaines surfaces contaminées (poignée de porte, meuble, etc.), la transmission peut se faire lorsque l'aide à domicile porte ses mains ou un objet à son visage. Cela peut d'ailleurs survenir en utilisant un verre mal lavé pour boire ou en mangeant sans s'être désinfecté les mains.

 

Aide ménagère : préparer l’intervention au domicile

Comme de nombreuses autres professions, les aides à domicile indépendants sont éligibles aux aides pour les auto-entrepreneurs touchés par le Covid-19. Pour les aider dans leur reprise d’activité, le gouvernement - en partenariat avec l'ANSES et l'Assurance maladie - a également publié un guide à leur usage : le kit de lutte contre le Covid-19 pour les services à la personne.

Cet outil de prévention dresse tout d'abord les règles à respecter par l'aide ménagère auto-entrepreneur pour préparer son intervention.

  • La programmation du rendez-vous : l'aide à domicile doit tout d'abord appeler ses clients afin de planifier ses déplacements. À cette occasion, il est nécessaire d'informer le particulier des modalités d'intervention (respect de la distance de sécurité, port du masque obligatoire, lumières préalablement allumées, fenêtres ouvertes, etc.).
  • Le renseignement sur les symptômes : avant de vous déplacer, vous devez aussi demander au particulier si lui ou son entourage présente des symptômes du Covid-19. Si l'intervention ne peut pas être reporté, demandez à ce que votre travail soit effectué sans la présence de la personne malade.
  • La préparation des équipements : l'aide ménagère à domicile doit également préparer le matériel nécessaire à son intervention (masque, gel hydroalcoolique, sacs-poubelle, blouse à usage unique, etc.) et désinfecter préalablement ses équipements (aspirateur, produit d’entretien, etc.).
  • Le déplacement individuel : dans la mesure du possible, l'aide à domicile en auto-entreprise doit privilégier un moyen de transport individuel (voiture, marche, etc.). A contrario, les transports en commun sont à bannir.

 

Aide à domicile : les règles d’intervention face au Covid-19

Une fois au domicile de son client, l’aide ménagère doit respecter un protocole strict pour limiter le risque de contamination due au Covid-19.

 

À votre arrivée au domicile de votre client

Une fois sur place, vous devez adopter plusieurs habitudes pour faciliter votre intervention :

  • appelez le particulier avec votre téléphone pour qu'il vous ouvre et ainsi éviter de toucher les boutons (interphone, sonnette, etc.) ;
  • ne touchez pas les surfaces dans les parties communes ;
  • déposez vos affaires dans un espace protégé (votre véhicule, dans un sac au domicile de votre client, etc.) ;
  • demandez à ce que les animaux de compagnie soient isolés dans une autre pièce durant votre intervention ;
  • utilisez de préférence des équipements de protection à usage unique (masque, blouse, gants, etc.).

 

Durant votre intervention au domicile

Pour l'aide à domicile, la réalisation des tâches doit également être adaptée au risque de contamination :

  • lavez-vous les mains avant et après chaque intervention auprès du particulier (toilette, habillage, etc.) ;
  • respectez les gestes barrières en vigueur lorsque c’est possible (distanciation d'un mètre, pas de serrage de mains, etc.) ;
  • dans la mesure du possible, réalisez toutes vos missions sans l’aide du particulier ;
  • réduisez vos tâches à l'essentiel afin de limiter votre temps de présence, que ce soit pour la préparation du repas ou le ménage ;
  • modifiez votre façon de faire les courses (lavage des fruits et légumes à l'eau, nettoyage des emballages avec un chiffon, etc.) ;
  • concentrez le ménage sur les principales zones de contact (poignées, interrupteurs, plan de travail, etc.) ;
  • ne secouez pas le linge et les draps à l'intérieur du domicile et lavez-les en machine, si possible, avec un cycle d'au moins 30 minutes à 60 °C.

 

À la fin de votre intervention

Son travail terminé, l'aide à domicile doit respecter plusieurs consignes avant et après avoir quitté les lieux :

  • déposez tous les équipements de protection individuelle utilisés dans un sac-poubelle avant de le jeter (masque, blouse, lingettes, etc.) ;
  • lavez-vous les mains après avoir retiré votre masque et votre blouse ;
  • nettoyez votre téléphone portable à l'aide d'une lingette à usage unique ;
  • nettoyez les principales zones de contact au sein de votre véhicule (volant, poignées, levier de vitesse, etc.) ;
  • une fois à votre propre domicile, retirez les affaires que vous portez et lavez-les en veillant à les séparer du reste de votre linge.

 

Aide à domicile et Covid-19 : vos questions, nos réponses

En tant qu’aide à domicile auto-entrepreneur, vous vous posez des questions sur la crise sanitaire actuelle ? Nous vous apportons toutes les réponses.

 

Puis-je travailler si je présente des symptômes ?

Si vous présentez des symptômes de contamination au Covid-19 (toux, fièvre, etc.), vous devez immédiatement interrompre votre activité d'aide ménagère. Isolez-vous à votre domicile, limitez les interactions avec d'autres personnes et contactez votre médecin traitant afin de définir le protocole à suivre (consultation, dépistage, hospitalisation, quarantaine, etc.).

 

Je ne peux pas travailler : une aide financière est-elle prévue ?

La nature de l’aide va dépendre du motif d’arrêt de votre activité. Si vous êtes confinée car vous êtes contaminée ou présentée un profil à risque (asthmatique, diabétique, femme enceinte, etc.), vous pouvez bénéficier d'un arrêt de travail d'une durée initiale de 21 jours et renouvelable. Dans cette hypothèse, vous aurez le droit à des indemnités journalières de la part de l'Assurance maladie, et ce, dans les mêmes conditions que pour un arrêt maladie classique.

Si vous devez vous occuper de vos enfants, vous pouvez – sous certaines conditions – bénéficier d’une indemnisation pour la garde d’enfants à votre domicile. Une fois encore, vous pouvez demander un arrêt de travail, déclenchant le versement d'une indemnité comprise entre 5,46 et 56,35 € par jour.

Dans les autres cas, vous avez accès à différents dispositifs si votre activité est largement impactée par le Covid-19. En cas de diminution de votre chiffre d’affaires, vous pouvez notamment prétendre au fonds de solidarité pour auto-entrepreneur, prévoyant une aide mensuelle de 1 500 €.

 

Est-il possible de recevoir des masques gratuits ?

Les aides à domicile employées par un particulier peuvent bénéficier de masques gratuits sous certaines conditions. Pour cela, il faut :

  • avoir reçu une attestation de la part du CESU pour la mise à disposition de masques chirurgicaux ;
  • intervenir auprès d'une personne fragile de plus de 70 ans, bénéficiaire de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie) ou en situation de handicap et bénéficiaire de la PCH (Prestation de compensation du handicap) ;
  • retirer les masques à la pharmacie en présentant plusieurs justificatifs (attestation du CESU, pièce d'identité, etc.).

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h
Un jeu d'enfant

Satisfaite, se mettre à son compte devient un jeu d'enfant

Jeanne Giron
* * * * *
Écoute du client

Prise en charge rapide et toujours à l'écoute du client ! Je recommande a tous jeunes entrepreneurs !

Nicolas Balland
* * * * *
Réactif et attentif

Réactif et attentif... Ce qui permets d'avancer très vite.. Je recommande sans aucune hésitation !!!

Michel Guerra
* * * * *
Équipe réactive

L'equipe fut compétente et TRÈS réactive (réponse toujours dans la journée aucun questions posées)

Lorraine Jaspart
* * * * *