Assurance et Micro-Entreprise

08/02/2018  

Est-il obligatoire de souscrire une assurance en tant que micro-entrepreneur ? Légalement, rien ne vous y oblige, sauf en ce qui concerne l’assurance décennale pour les métiers du bâtiment, mais nous y  reviendrons. Néanmoins, il est recommandé d’être prévoyant et d’anticiper les événements en prenant certaines précautions. C’est pourquoi, voici quelques exemples d’assurance qu’il est conseillé de souscrire.

1.     L’assurance Responsabilité Civile professionnelle.

C’est une assurance qui garantit le micro-entrepreneur tout dommage matériel ou non, corporel qu’il pourrait causer à un client ou toute autre personne dans le cadre de son activité professionnelle. Elle est obligatoire pour les véhicules à usage professionnel. En cas de sinistre, cette assurance permettra d’indemniser les victimes.

2.     L’assurance chômage

Elle permet, dans le cas où votre micro-entreprise viendrait à péricliter (ce que personne ne souhaite) d’être couvert et de percevoir une indemnité à laquelle, en temps normal, vous n’avez pas droit en tant que dirigeant d’entreprise.

3.     L’assurance Multirisque professionnelle

Elle permet de couvrir votre activité, vos locaux, vos produits, votre outil de travail en cas de problème. Elle vous aide à reprendre l’activité au plus vite.

4.     L’assurance perte d’exploitation

Elle permet, en cas d’arrêt temporaire de l’entreprise pour diverses raisons, de compenser la perte de chiffre d’affaires et de faire face aux charges fixes en couvrant les frais généraux.

5.     L’assurance Responsabilité Civile locative

Elle permet au locataire d’indemniser son propriétaire en cas de sinistre, de dommages causés à ses bâtiments.

6.     Cas de l’Assurance Décennale

Elle concerne toutes les personnes travaillant dans le secteur du bâtiment. Elle garantit, en cas de problème, dommage qui pourrait apparaître dans les dix ans suivant la construction d’un bâtiment, le paiement au propriétaire des travaux de réparation par le constructeur. Celui-ci doit attester, avant-même le début de tout chantier, qu’il a souscrit cette assurance, sans quoi, les travaux ne peuvent commencer.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes