Se connecter

Coutelier

15/02/2019   Fiches métiers   

Peut-on devenir coutelier comme micro-entrepreneur ? C’est effectivement un statut adapté à l’exercice de ce genre de métier.

Première question : qu’est-ce qu’un coutelier ? Comme son nom l’indique, un coutelier fabrique des couteaux, mais de A à Z ! Il dessine le croquis, puis le double sur une barre de métal, avant de forger le métal, le couler à chaud. Puis il façonne le tranchant, le polit, l’affûte avant de réaliser l’assemblage final.

Quelles formations sont nécessaires pour exercer ce métier ? Il en existe plusieurs :

·        CAP instruments coupants et chirurgie,

·        BM coutelier réparateur,

·        BMS fabrication.

Ensuite, il convient de savoir  quel est le plus raisonnable. L’idée peut être de commencer par travailler auprès d’un artisan pour comprendre sa technique, acquérir un certain savoir-faire indispensable. Ensuite, soit il est intéressant de prendre la suite de celui avec qui vous avez travaillé, ce qui évite trop d’investissement mais exclut souvent la micro-entreprise car ce n’est pas son statut, soit vous préférez voler de vos propres ailes. Dans ce dernier cas, la micro-entreprise peut se révéler intéressant car c’est un statut souple. Mais il convient de faire, préalablement, une étude de marché pour vérifier le montant des investissements (qui est souvent non négligeable), si le chiffre d’affaires espéré suffira à les couvrir et assurer un revenu suffisant, s’il y a une réelle demande…. Rien ne doit être laissé au hasard, pour éviter l’échec.

Enfin, le code APE est 286A : fabrication de coutellerie. La déclaration devra se faire auprès de votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA). Le plafond annuel de chiffre d’affaires autorisé est de 170 000€.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel