Se connecter

solidaire ou solitaire?

05/12/2019   Informations utiles   

On sait bien qu’être micro-entrepreneur n’est jamais facile. Pour autant, faut-il voir en l’autre un concurrent ? Ne peut-on pas imaginer un moyen de s’entraider pour avancer ensemble ?

À première vue, on penser qu’un micro-entrepreneur doit rouler sa bosse tout seul. La raison en est simple. Le monde du travail n’est pas « bisounours » et pour gagner des marchés, c’est à la sueur de son front et que le meilleur gagne.

Certes, la concurrence est inévitable et qui ne tente rien n’a rien. Mais faut-il vraiment tout cloisonner ? Pourquoi, par exemple, pour des micro-entrepreneurs, ayant des activités complémentaires, ne pas envisager une association dans laquelle chacun apporterait à l’autre ce qu’il n’a pas et ensemble vous pourriez proposer un produit fini à vos clients ? Ce pourrait être une belle vitrine pour chacun de vos projets, un moyen d’élargir votre clientèle.

Derrière cette question de la solidarité, se cache en fait, celle de la gratuité. Oui, c’est un mot qui gratte, qui fait mal aux oreilles en ces temps difficiles. Mais est-ce une raison suffisante pour le mettre aux oubliettes ? N’est-ce pas, au contraire, quand les temps sont plus durs qu’il faut se serrer les coudes ? On ne vous demande pas de vous déshabiller complètement pour vêtir votre prochain, mais d’accepter, certaines fois, de consacrer, ne serait-ce qu’une heure ou ½ heure par mois, pour venir en aide à d’autres collègues ou micro-entrepreneurs qui seraient dans le besoin. À vous de trouver la forme la plus adaptée. Je sais, pour ma part, qu’il m’est arrivé, à plusieurs reprises, d’être dérangé par des personnes qui voulaient se renseigner sur le métier d’écrivain public. Sans divulguer toutes mes ficelles, j’ai accepté de transmettre modestement mon expérience avec es joies et ses difficultés, et surtout d’écouter mon interlocuteur car je savais qu’il avait besoin d’une oreille attentive. Financièrement, j’étais perdant, mais l’important restait, à mes yeux, que cela puisse être utile à d’autres. Maintenant, c’est à chacun de voir…

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel