Le comportementaliste canin auto-entrepreneur

Le comportementaliste canin auto-entrepreneur

Le comportementaliste canin est aux chiens ce que le psychologue est aux humains. Souvent sollicité pour comprendre et corriger les chiens présentant des problèmes de comportement, ce passionné de la race canine est un expert en matière de modification de comportement et comprend profondément le comportement de l’espèce traitée.

Généralement, ce professionnel animalier conseille et guide les propriétaires de chiens dans la rééducation de leur animal de compagnie en dressant un diagnostic expliquant les raisons du mauvais comportement de l’animal et en prescrivant des recommandations sur la bonne façon d'interagir avec ce dernier.

Dans cet article, vous découvrirez les principales informations sur le métier de comportementaliste canin ainsi que les démarches pour exercer ce métier en auto-entreprise. Suivez le guide !

Le rôle du comportementaliste canin indépendant

Le rôle du comportementaliste canin est d’instaurer une relation saine entre le chien et son foyer. Pour ce faire, il étudie minutieusement le comportement de l’animal, celui de son maître ainsi que leur environnement pour identifier la provenance du problème.

Communément, ce sont les chiens adultes qui font l’objet de l’intervention du comportementaliste canin. La raison peut être une faute de dressage ou encore une maladresse de l’entourage, par exemple.

Des exemples de problèmes de comportement canin seraient une agressivité sans raison apparente, des aboiements récurrents, un désintéressement généralisé ou encore des fugues injustifiées.

Il existe plusieurs raisons pouvant expliquer ces troubles du comportement, telles qu’une baisse d’affection de la part du maître, un traumatisme ou encore l’arrivée d’un nouveau-né ou d’un nouvel animal de compagnie dans le foyer, par exemple.

C’est à cet instant qu’intervient le comportementaliste canin en menant une enquête auprès de la famille dans le but de rassembler le maximum d'informations et avoir une idée claire de l’environnement dans lequel évolue le chien.

Ensuite, le professionnel réalise une batterie de tests comportementaux et cognitifs au chien afin de déceler la source du problème et son origine et ainsi, éviter tous risques de récidives.

Une fois son analyse terminée, le comportementaliste canin formalise un diagnostic et un traitement qui permettra, par la suite, d'adapter la rééducation du chien. Ce traitement consiste à apprendre à son ou ses maîtres la façon d’élever leur animal, il n’est en aucun cas médicamenteux.

Le comportementaliste canin termine sa mission seulement lorsque la relation entre le chien et son maître est harmonieuse et apaisée.

lightbulb Bon à savoir

Le problème du chien peut provenir d’une cause physique et non psychologique. Dès lors, le comportementaliste canin laisse la place à un vétérinaire comportementaliste pour résoudre ce problème. Toutefois, le comportementaliste canin sera en mesure de déterminer si le problème est psychologique ou physique.

keyboard_arrow_rightQuelle est la différence entre le comportementaliste canin et l’éducateur canin ?

Les éducateurs canins ou dresseurs de chiens ont pour rôle d’éduquer les chiens à effectuer des tâches ou des actions spécifiques. Ils peuvent également apprendre aux chiens à ne pas faire certaines choses. Ce métier est focalisé sur l’apprentissage de l’animal et le dressage canin : il a un rôle préventif.

Le comportementaliste canin est en mesure d'expliquer comment et pourquoi le comportement de l’animal a changé ou présente des anomalies et offrira au maître les clés pour comprendre son animal et ainsi retrouver une relation harmonieuse avec ce dernier. Ce métier est focalisé sur la compréhension de la psychologie de l’animal : il a un rôle prescriptif.

Le profil et les compétences du comportementaliste canin auto-entrepreneur

Un comportementaliste canin doit avant tout être un amoureux des animaux. Il doit ainsi faire preuve de beaucoup de calme et de patience de façon à inspirer de la confiance pour le chien comme pour son maître. Pour ce faire, il doit savoir être à l’écoute et prodiguer ses conseils dans la bienveillance.

De plus, le comportementaliste canin doit posséder des compétences techniques poussées au sujet des sciences animales. Il doit ainsi être incollable sur l’éthologie, la physiologie ainsi que la psychologie animale et spécifiquement canine. Des compétences de vétérinaire et des connaissances en anatomie des chiens pour détecter leurs maux est un grand plus.

Voici quelques exemples de compétences clés que doit posséder le comportementaliste canin :

  • keyboard_double_arrow_right
    Le sens de l’observation, de l’écoute et de la clairvoyance ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Une bonne connaissance des races de chiens ainsi que leurs particularités comportementales ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Une connaissance anatomique, physiologique et psychologique des canidés ;
  • keyboard_double_arrow_right
    L’ensemble des méthodes d’apprentissage et leurs cadres d’application ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Et enfin, de la persévérance, puisque le comportementaliste canin ne termine sa mission que lorsque la relation entre le chien et son maître est apaisée, ce qui peut prendre du temps selon les cas.

Les conditions pour devenir comportementaliste canin

En France, la loi n’impose aucun diplôme pour devenir comportementaliste canin. Bien qu’il soit souhaitable de posséder un Brevet professionnel Educateur canin ou un diplôme d’une école privée, par exemple, il faut toutefois posséder une Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques (ACACED).

Toutefois, cette attestation est loin d’être suffisante pour espérer devenir un professionnel de l’éducation canine et honorer la demande des clients. C’est une profession exigeante qui nécessite de nombreux prérequis et des talents divers qu’une formation diplômante pourra vous apporter.

edit À noter

Selon l’article L215-10 du code rural, exercer une activité en rapport avec les animaux de compagnie sans cette attestation vous expose à une amende de 7.500€. En revanche, ce document vous permettra également d’exercer tous types d’activités en relation avec les animaux de compagnie, notamment ceux en rapport avec votre profession (dresseur canin, maître-chien, etc).

Les démarches pour créer une auto-entreprise de comportementaliste canin

Selon le décret n° 2017-861 du 9 mai 2017, la profession de comportementaliste canin est de nature artisanale, puisque celle-ci ne comporte ni élevage ni dressage à proprement parler. Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent pour cette profession est donc la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), contrairement à la profession d’éducateur canin qui dépend alors de la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Le statut d’auto-entrepreneur permet l’exercice des activités artisanales et notamment le métier de comportementaliste canin. C’est l’option idéale si vous êtes passionné(e)s par les chiens et que vous souhaitez vous lancer en freelance rapidement tout en bénéficiant d’avantages fiscaux et administratifs.

Ainsi, la profession de comportementaliste canin est compatible avec le régime d’auto-entrepreneur à condition de respecter les lois et conditions qui encadrent la profession et le statut.

keyboard_arrow_rightLes étapes pour créer sa micro-entreprise de comportementaliste canin

Déclarer son activité

La première étape consiste à compléter le formulaire P0 PL servant à déclarer votre activité de comportementaliste canin. 15 à 30 jours après avoir soumis ce formulaire, vous recevrez les documents reprenant l’essentiel des informations et identifiants administratifs de votre micro-entreprise (SIRET, adresse, code APE…) ;

Espace Auto-Entrepreneur peut vous accompagner dans cette démarche, vous faisant gagner un temps précieux ! Découvrez nos offres.

Ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité

La loi impose aux auto-entrepreneurs d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité si leur chiffre d'affaires excède le seuil de 10.000€ 2 années consécutives. Il est donc fortement recommandé d’ouvrir un compte bancaire lors de la déclaration de votre auto-entreprise de comportementaliste canin, notamment si celle-ci a pour vocation d’être votre activité principale.

Protéger son activité

Si d’aventure vous causez des dommages à un chien ou à son maître dans l’exercice de vos fonctions, il se pourrait que votre client vous poursuive en justice. Afin d’éviter tous risques, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCPro). En cas de sinistre, c’est cette dernière qui s’occupera d’indemniser la victime à votre place.

lightbulb Bon à savoir

Aucune assurance obligatoire n’est imposée au comportementaliste canin auto-entrepreneur. Toutefois, nous vous recommandons de souscrire à des assurances telles que la protection juridique ou encore l’assurance de perte d’exploitation pour protéger votre activité.

keyboard_arrow_rightLa gestion de l’auto-entreprise de comportementaliste canin

Pour devenir comportementaliste canin auto-entrepreneur, il existe un certain nombre de règles à respecter :

  • keyboard_double_arrow_right
    La déclaration du chiffre d’affaires : il est impératif de déclarer le chiffre d’affaires réalisé dans la période, chaque mois ou chaque trimestre, même si celui-ci est nul. La déclaration se fait sur le site AutoEntrepreneur de l’URSSAF. La périodicité des déclarations répond à vos préférences. Par ailleurs, pour conserver le statut d'auto-entreprise, vous ne devez pas dépasser le seuil de 72.600€ en 2022.
  • keyboard_double_arrow_right
    Payer ses cotisations : comme le métier de comportementaliste canin fait partie des prestations de services artisanales, le paiement des cotisations des charges sociales s’élèvent à 22% du montant du chiffre d’affaires.
  • keyboard_double_arrow_right
    Tenir un livre des recettes : le statut d'auto-entrepreneur jouit d’une comptabilité simplifiée. En effet, la seule obligation de suivi de comptabilité consiste à tenir un livre des recettes. Ce dernier étant un document recensant l’ensemble des encaissements reçus.

lightbulb Bon à savoir

Les auto-entrepreneurs ont la possibilité d’opter pour le versement libératoire de l'impôt. Cette option permet de payer le montant de l’impôt sur le revenu en même temps que les cotisations sociales. Cette opération peut constituer un avantage dans certaines situations. Puisque les comportementalistes canins perçoivent des bénéfices non-commerciaux (BNC), le taux du versement libératoire de l'impôt s’élève alors à 2.2% du chiffre d’affaires réalisé.

Le comportementaliste canin auto-entrepreneur en bref

  • keyboard_double_arrow_right
    Votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) : la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Votre code APE : “ 9609Z Autres services personnels ” ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72.600€ par an ;
  • keyboard_double_arrow_right
    Vos montants des cotisations sociales : 22% du chiffre d'affaires.

Espace Auto-Entrepreneur vous propose un formulaire d'inscription simplifié et s'occupe de réaliser toutes vos démarches pour lancer votre auto-entreprise de comportementaliste canin. Créez votre auto-entreprise en ligne dès maintenant!

star star star star star
un service excellent merci .

le 23/08/2023

star star star star star
très bien, plus de conseils et de simplicité merci

le 11/10/2023

star star star star star
J ai été très satisfait du sérieux et du professionnalisme du conseiller , du délai de réponse , de l écoute , de tout!

le 20/12/2023

star star star star star
Rapid, available and welcoming

le 25/10/2023

star star star star star
A l'écoute, réactif, avis en ligne, facile d'accès, complet, bref top

le 12/07/2023

chevron_right La ruche

/

Les métiers de l’auto-entrepreneur

/

L’artisanat en auto-entreprise

/

Le comportementaliste canin auto-entrepreneur