Se connecter
Devenir consultant en référencement auto-entrepreneur

Devenir consultant en référencement auto-entrepreneur


La révolution numérique a fait émerger plusieurs métiers du digital, comme les community managers ou encore les UX designers. Aujourd’hui, nous nous intéresserons à une autre discipline, devenue absolument incontournable dans les stratégies de marketing digital : le référencement sur les moteurs de recherche ou SEM (Search Engine Marketing).

Le référencement se résume à toutes les actions contribuant à faire apparaître une page web au sommet des résultats de recherche.

Pour ce faire, le consultant pourra user de son savoir et de sa technique pour optimiser une page Web via des techniques SEO (Search Engine Optimization) ou encore paramétrer des annonces payantes appelées SEA (Search Engine Advertising) permettant d’apparaître tout en haut des résultats de recherche sous forme d’annonces sponsorisées. 

Si vous n’êtes pas familiers avec les notions de SEM (Search Engine Marketing), nous vous invitons à consulter notre article pour tout savoir sur le référencement naturel et payant

Le consultant en référencement auto-entrepreneur en bref

Retrouvez toutes les informations importantes à connaître sur le consultant en référencement auto-entreprise :

  • Votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l'URSSAF,
  • Votre code APE est généralement : 70.22Z - Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion ou encore 70.21Z - Conseils en relations publiques et communication,
  • Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72.500€ par an,
  • Vos charges sociales représentent 22 % de votre chiffre d’affaires ,
  • Vos revenus sont imposés au titre des Bénéfices non commerciaux (BNC),
  • Votre rémunération mensuelle : entre 200€ et 800 € par jour de travail facturé, selon l’expérience et la complexité de la mission.

Le métier de consultant en référencement auto-entrepreneur

Le rôle du consultant en référencement 

Le rôle du consultant SEO est d’assurer le bon positionnement d’une page ou du site sur les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing…) grâce à une stratégie de référencement naturel. Qu’importe le secteur d’activité de l’entité en question (entreprise, boutique e-commerce, association…), le fait d’apparaître au sommet de la page des résultats de recherche d’un moteur de recherche type Google est primordial en termes de visibilité. 

Outre le référencement naturel, il existe également le référencement payant qui consiste à mettre en place des campagnes visant à apporter de la visibilité ou encore des conversions moyennant un budget établi au préalable.

Les missions du consultant en référencement

D’un point de vue opérationnel, les missions du consultant en référencement sont variées et combinent un large éventail de compétences. Voici une liste non exhaustive des missions du consultant en référencement : 

  • Réaliser des audits sémantiques et techniques, 
  • Vulgariser et présenter les préconisations aux clients et partenaires, 
  • Concevoir, appliquer et piloter des stratégies SEO et des campagnes d’annonces sponsorisées, 
  • Optimiser le contenu sémantique des pages (hiérarchisation des balises, insertion de mots-clés, construction de la logique sémantique…)
  • Optimiser la structure technique des pages web (réduction de la vitesse de chargement, maillage interne, optimisation des images…) 
  • Mettre en place des stratégies pour acquérir des backlinks
  • Faire de la veille SEO et web pour se tenir informé des dernières mises à jour et bonnes pratiques, 

En résumé, le métier de consultant en référencement naturel s’appuie sur trois principes : la technique, l’éditorial et le netlinking. 

Les clients du consultant en référencement 

Pour qu’un site web soit visible, il est indispensable de mettre en œuvre une stratégie de référencement. C’est une pratique qui concerne toutes les structures disposant d’un site web. 

De façon générale, le consultant en référencement aura affaire à trois types de clientèle :

  • Les professionnels souhaitant augmenter la visibilité de leur site web, qu’importe le secteur d’activité ou le type de site web (site vitrine ou e-commerce)
  • Les agences de communication proposant des services de SEO, pouvant sous-traiter des missions auprès du consultant en référencement. 
  • Les mairies, collectivités locales, associations et/ou établissements publics. 

Le consultant en référencement peut être amené à réaliser des missions ponctuelles comme l’optimisation d’un site vitrine ou la rédaction d’un contenu sémantique pour une landing page, ou des missions récurrentes pour des clients e-commerce par exemple, qui ont un besoin constant d’optimiser leurs nouvelles fiches produit. 

Quelles formations pour devenir consultant en référencement ? 

En termes de formations officielles, l’une des principales formations universitaires en référencement est le parcours e-Marketing, Acquisition de trafic naturel et payant (e-MAT) en Licence pro "E-commerce et marketing numérique" de l'IUT de Mulhouse. De niveau bac + 3, cette formation est la meilleure option en termes de connaissances académiques sur le métier de consultant en référencement. 

Il existe cependant d’autres formations de niveau bac +3 et bac+5 qui se rapprochent du domaine du référencement, en voici une liste non exhaustive : 

  • Bachelor : métier du web (EEMI), web (Supdeweb), 
  • Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique.
  • Licence professionnelle métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation web 
  • BUT MMI - métiers du multimédia et de l'internet
  • Marketing des technologies innovantes 
  • MBA en marketing digital 

Il est également possible de devenir consultant en référencement en autodidacte. Le métier étant relativement nouveau, il existe un grand nombre de formations en ligne, gratuites ou payantes, pouvant offrir une excellente base pour les concepts de SEO et de SEA. 

Nous vous invitons à consulter notre sélection de plateformes pour vous former gratuitement au métier de consultant en référencement.

Il existe de nombreux forums, blogs, contenus sur YouTube et sites spécialisés qui offrent de l’information gratuitement sur le métier de consultant en référencement, alors profitez-en !

Les compétences du consultant en référencement 

Issu du digital, le métier de consultant en référencement est un métier changeant, pour lequel un certain nombre de compétences transverses doivent être maîtrisées : 

  • Connaissance du fonctionnement des moteurs de recherche : principal terrain d’intervention, les moteurs de recherche, notamment Google, ne doivent avoir aucun secret pour le consultant. Les mises à jour et bonnes pratiques ayant tendance à se renouveler fréquemment, le consultant doit constamment se tenir à jour.
  • Capacité d’analyse et de synthèse : pour réaliser des audits et détecter les potentiels axes d’amélioration, le consultant doit avoir la capacité de capter des informations et de les synthétiser pour les transformer en recommandations pertinentes.
  • Compétences en stratégie de positionnement et wording : pour bien positionner un site dans des résultats de recherche, le consultant doit pouvoir sélectionner les bons mots-clés en fonction de la concurrence et du profil de son client. Il doit également avoir une capacité à les trouver et les employer correctement sur le contenu textuel du site de son client. 
  • Compétences rédactionnelles : les mots sont les principaux outils du consultant en référencement. Sa capacité rédactionnelle doit être parfaite, à la fois pour produire des textes de qualités, mais aussi pour employer les mots-clés de façon subtile et intelligente. 
  • Maîtrise des outils de référencement : pour l’analyse et le suivi, le consultant doit être capable d’utiliser et de comprendre les insights donnés par des outils comme Google Search Console, Google Analytics, SEMrush ou encore Screaming Frog.

Les bases pour devenir consultant en référencement en auto-entreprise

La création de l’activité 

Concernant les formalités administratives liées à la création de votre activité, voici les éléments à considérer : 

La déclaration en ligne : pour commencer votre activité, vous devez obligatoirement remplir le formulaire P0 PL. C’est un document qui se complète en ligne sur le site Auto-Entrepreneur de l'URSSAF. Pour simplifier vos démarches, vous pouvez aussi devenir auto-entrepreneur en utilisant le service d'Espace Auto-Entrepreneur.

La réception de vos documents : après votre demande, vous recevrez notamment votre numéro de SIRET. Vous devez le mentionner sur tous vos documents « officiels », tels que vos factures et vos devis.

L’ouverture d’un compte bancaire : si votre chiffre d’affaires dépasse 10.000 € pendant 2 années consécutives, vous devez ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité. Si vous pensez dépasser ce seuil, autant créer un nouveau compte dès le début de votre activité. 

La protection de votre activité : l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) vous protège en cas de dommages causés à un tiers durant votre activité. Cela concerne tout type de dommage, qu’il soit matériel, immatériel ou corporel. En cas de sinistre, c’est l’assureur (et non vous) qui indemnisera la victime du sinistre. 
Concernant le métier de consultant en référencement en auto-entreprise, cette souscription n’est pas obligatoire, elle reste néanmoins fortement recommandée.

La gestion de l’auto-entreprise 

Comme tout autre auto-entrepreneur, le consultant indépendant doit respecter plusieurs règles pour la gestion de son activité.

La déclaration de chiffre d’affaires : même si votre chiffre d’affaires est nul, vous devez le déclarer mensuellement ou trimestriellement, selon votre choix déclaratif sur le site Auto-Entrepreneur de l’URSSAF. Veillez à ne pas dépasser le plafond de 72.500€ afin de conserver le statut d’auto-entrepreneur et ses avantages. 

Le paiement des cotisations : vos charges sociales représentent 22 % de votre chiffre d’affaires. Si vous optez pour le versement libératoire de l'impôt, vous faciliterez le paiement de l’impôt sur le revenu. Il est à hauteur de 2.2%

Le suivi de votre comptabilité : faire un suivi de votre comptabilité en notant tous vos encaissements est fortement recommandé. Vous pouvez le faire en tenant un livre des recettes au format papier ou numérique qui indiquera tous les mouvements de votre compte en banque (date de paiement, identifiant de la facture, montant....).

Les bonnes pratiques d’un consultant en référencement 

Avant de lancer votre activité de micro-entreprise, il est important de connaître les bonnes pratiques pour que votre activité démarre correctement. Voici une liste d'éléments à considérer avant le début de votre activité :

  • Définir le budget nécessaire à la création de votre activité, notamment pour l’achat de matériel (ordinateur, téléphone ...) et surtout de logiciels (SEMRush, Ahrefs, extensions Wordpress...),
  • Créez un site Web et soignez son référencement afin de démontrer vos compétences. Ce site servira de portfolio et de vitrine à votre activité d’auto-entrepreneur, 
  • Mettre en valeur vos créations et vos expériences, notamment via la création d’un site Internet et sur les réseaux sociaux,
  • Entretenir votre réseau professionnel au quotidien, en allant à la rencontre d’autres indépendants dans des espaces de co-working ou en faisant le suivi de vos clients et prospects. Vous pouvez également utiliser LinkedIn ou Twitter pour agrandir votre réseau. Pour recevoir des conseils pour le développement de votre activité de consultant SEO, nous vous invitons à consulter notre article pour développer son business avec LinkedIn ou encore Twitter.
  • Continuer à vous former et de vous tenir à jour des dernières mises à jour de Google et des bonnes pratiques SEO.
  • Créez vous un compte sur des plateformes de mise en relation (Malt, 5euros, Fiverr etc.) ou même auprès d’une agence SEO.

En ce qui concerne le succès d’un site internet, le consultant en référencement occupe une place primordiale. Pour qu’un site Web soit visible sur les moteurs de recherche, il est indispensable de l’optimiser et de le référencer. 

Il est nécessaire d’avoir des connaissances et des compétences en SEM. Pour vous former, il existe plusieurs plateformes de formations en ligne qui vous permettront d’apprendre le métier par vous-même. 

Le statut d’auto-entrepreneur vous permet d’exercer le métier de consultant en référencement en toute indépendance. C’est la meilleure option pour se lancer dans cette activité. 

 

Espace Auto-entrepreneur vous propose un grand nombre d’outils et de services pour la création et la gestion de votre activité de consultant SEO. Démarrez votre auto-entreprise en ligne dès maintenant !

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel