Se connecter
Devenir coursier Stuart

Devenir coursier Stuart


Créé en 2015 et racheté par une filiale du groupe La Poste en 2017, Stuart est une start-up française spécialisée dans la livraison de colis. Elle propose de mettre en relation via sa plateforme des entreprises et des coursiers indépendants à vélo. Contrairement à Uber Eats et Deliveroo, Stuart ne se cantonne pas à la livraison de repas à domicile. En effet, elle travaille avec toute sorte de clients et offre des prestations variées : livraison de colis, paquets, de bouquets de fleurs, de courses alimentaires ou encore de vêtements. Présente dans 70 villes françaises, Stuart s’est également implantée avec succès en Espagne et au Royaume-Uni et séduit tous les jours de nouveaux livreurs grâce à des horaires de travail flexibles. Si vous souhaitez à votre tour rejoindre Stuart en tant que coursier indépendant, nous avons listé dans cet article toutes les informations dont vous aurez besoin pour démarrer cette activité : prérequis, documents obligatoires, matériel mais aussi rémunération et assurances.

Les prérequis pour devenir livreur Stuart

Les conditions à remplir pour travailler avec Stuart

Les démarches pour devenir livreur Stuart sont relativement simples. La plateforme n’exige pas de diplôme ni de formation mais seulement quelques conditions :

  • être majeur,
  • avoir le statut d’auto-entrepreneur individuel car le coursier n’est pas salarié de l’entreprise mais exerce en tant que prestataire de service indépendant,
  • avoir légalement le droit de travailler en France,
  • posséder un vélo, un VAE (vélo à assistance électrique) ou un vélo cargo,
  • avoir un smartphone avec iOS 10+ ou un Android 5+,
  • disposer d’un équipement Stuart.

Les documents obligatoires à fournir

Au moment de votre inscription, Stuart vous demandera de fournir un certain nombre de pièces justificatives pour enregistrer votre candidature. Assurez-vous donc d’avoir effectué toutes vos démarches administratives en amont pour récupérer :

  • un extrait de Kbis ou un relevé de SIRENE afin de prouver que vous possédez une entreprise,
  • une photocopie de votre pièce d’identité. Celle-ci doit être valable dans l’Union Européenne et permet de confirmer que vous avez le droit de travailler en France,
  • une photo de votre visage,
  • un relevé d’identité bancaire,
 Bon à savoir : Contrairement à d’autres plateforme de livraison, Stuart ne permet pas à ses coursiers de se déplacer en scooter. Si vous optez pour ce moyen de transport, envisagez plutôt de devenir livreur pour Deliveroo ou pour Uber Eats.

Les démarches pour créer une auto-entreprise

Tous les coursiers Stuart doivent impérativement être patrons de leur propre structure. Il existe plusieurs statuts d’entreprises compatibles avec le métier de livreur à vélo mais le plus avantageux reste celui de l’auto-entreprise. En effet, ce statut a été pensé pour simplifier la création d’entreprise et la rendre accessible au plus grand nombre. Les auto entrepreneurs bénéficient par exemple d’une tenue de compte allégée, ne payent pas la TVA et peuvent même demander des aides comme l’ACCRE pour réduire le montant de leurs cotisations sociales.

Espace Auto-entrepreneur peut vous accompagner tout au long de ce parcours, de la création de votre structure juridique à la gestion quotidienne d’une auto-entreprise :

  • formalités administratives de création de votre entreprise,
  • édition de devis et factures,
  • déclaration de chiffres d’affaires,
  • calcul des cotisations sociales.

Les étapes pour devenir livreur Stuart

Devenir coursier indépendant pour Stuart est relativement facile. Comptez environ 72h entre votre inscription et votre toute première livraison.

S’inscrire en tant que coursier Stuart

Une fois sur le site de Stuart, cliquez sur « Devenir coursier » et laissez-vous guider. Renseignez votre identité et vos coordonnées puis validez. On vous proposera alors de regarder quelques vidéos concernant Stuart et de remplir un petit questionnaire en ligne au sujet de votre visionnage. Pas de questions pièges, mais des informations pratiques sur l’entreprise et le travail de livreur. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à attendre que Stuart examine votre candidature et vous recontacte.

Signer son contrat et récupérer son équipement Stuart

Si votre candidature est retenue, vous recevez par e-mail une convocation à une réunion d’information Stuart organisée dans votre ville. Les équipes Stuart vous accueilleront pour vous présenter brièvement l’entreprise, vous faire signer votre contrat de prestataire, vérifier votre moyen de transport (pensez à bien venir avec le vélo que vous utiliserez durant vos courses) et vous remettre votre équipement Stuart. Celui-ci doit obligatoirement être porté lors de vos shifts. Vous avez la possibilité de l’acheter directement sur place ou de choisir de le rembourser petit à petit en étant directement prélevé sur votre CA à hauteur de 25€ par semaine. Vous devez impérativement avoir :

  • un sac isotherme Stuart (75€),
  • une tenue de visibilité (40€),
  • une batterie externe,
  • un casque.

Effectuer sa première commande

Vous pouvez désormais télécharger l’application de coursier Stuart sur votre smartphone et attendre votre première proposition de livraison. Cela pourra être un plat à emporter, un jeu de clefs oublié, un colis de vêtements ou encore du matériel informatique. Si vous acceptez la course qui vous est proposée, suivez les instructions du GPS de l’application pour vous rendre au plus vite au point de retrait du paquet. Il ne vous reste ensuite qu’à livrer le client final Stuart à qui vous remettrez le colis contre signature.

Les horaires de travail chez Stuart

En tant qu’indépendant, vous êtes libre de travailler quand vous le souhaitez sachant que la plateforme est ouverte 7 jours sur 7, de 7h à 23h.

Pour gérer vos horaires de travail, Stuart vous propose deux options. Vous pouvez « rouler en free ». Dans ce cas, vous travaillez en toute liberté en vous connectant quand vous le souhaitez à l’application. Stuart vous offre aussi la possibilité dans certaines villes de « rouler en shift ». Vous communiquez alors à l’avance votre planning de travail à Stuart qui, en échange, vous fera bénéficier d’une rémunération plus avantageuse. Pour accéder au planning et réservez vos shifts, il vous suffit de vous connecter à la plateforme en ligne Staffomatic. Stuart vous demande de déclarer vos shifts à minima une semaine à l’avance. Le planning est mis en ligne le samedi matin et le mercredi après-midi et fonctionne sur le principe du premier arrivé, premier servi.

La rémunération d’un livreur Stuart

La rémunération d’un coursier Stuart dépend avant tout du nombre de trajets qu’il effectue. D’autres éléments comme la distance des courses, la ville dans laquelle le livreur exerce, et les conditions météorologiques sont susceptibles de faire varier le chiffre d’affaires. Il est donc difficile de dégager une tendance de rémunération moyenne mais sachez qu’un coursier habile peut gagner jusqu’à 15€ de l’heure avec Stuart. Quelque soit le chiffre d’affaires, Stuart paye tous ces livreurs partenaires chaque semaine. Il comprend la rémunération de chacune des courses effectuées dans la semaine ainsi que le reversement de la totalité des pourboires du livreur.

Voici une grille tarifaire qui devrait vous aider à comprendre les règles de la rémunération brute Stuart.

Pour Paris (uniquement en free), le livreur touche pour une course :

  • 4,50€ si la distance entre le point de retrait et celui de livraison est inférieure à 1,75 km,
  • 5,50€ si la distance entre le point de retrait et celui de livraison est comprise entre 1,75 km et 3,5 km,
  • 7,30€ si la distance entre le point de retrait et celui de livraison est comprise entre 3,5 km et 5 km,
  • 8,80€ si la distance entre le point de retrait et celui de livraison est comprise entre 5 km et 7 km,
  • 0,75€ de bonus + 1,15€/km si la distance entre le point de retrait et celui de livraison est supérieure à 7km

Pour les autres villes, le livreur touche pour une course « en free » :

  • entre 3,50€ et 4,50€ pour les courses inférieures à 3,5 km,
  • entre 5,70€ et 7,13€ pour les courses inférieures à 7 km,
  • 1,15€/km pour les courses supérieures à 7 km

Pour les courses « en shift », le livreur touche :

  • 2,50€ supplémentaires par course le midi soit 6€ pour les courses inférieures à 3,5 km et 8€ pour les courses inférieures à 7 km,
  • 4,50€ supplémentaires par course le soir soit 8€ pour les courses inférieures à 3,5 km et 10€ pour les courses inférieures à 7 km.

Le livreur touche également 1,88€ supplémentaire pour chaque point de livraison supplémentaire pour une même course quelque soit la ville où il travaille et la façon dont il choisit de rouler.

Les jours de pluie, une majoration de 1,50€ par course est prévue à Paris et « en free ». Dans certaines villes, lorsque les shifts existent, Stuart fixe sa rémunération entre 9€/h et 12€/h les jours fériés et les jours de pluie.

A vous de jongler avec ces informations pour maximiser votre chiffre d’affaires.

Assurances et couvertures : travailler en toute sécurité

Stuart fournit à tous ses livreurs :

  • une responsabilité civile professionnelle Allianz qui couvre tous les dommages corporels, matériels ou immatériels que vous pourriez causer à un tiers durant une de vos courses à vélo,
  • une assurance accident et complémentaire santé AXA.

Notre conseil avant de prendre la route

Beaucoup d’étudiants se lancent dans l’aventure des plateformes de livraison pour arrondir leur fin de mois. Cependant, si vous souhaitez devenir coursier indépendant à plein temps, ne vous contentez pas de vous inscrire chez Stuart et multipliez le nombre de plateformes clientes. Il vous faudra être rigoureux et livrer de façon très professionnel mais en maîtrisant votre emploi du temps en fonction des horaires des différentes plateformes et de leurs bonus en cours, vous maximiserez votre chiffre d’affaires.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel