Se connecter

Les services à la personne en auto-entreprise

Coiffeuse à domicile, cuisinier chez le particulier, informaticien, jardinier-paysagiste, toiletteur canin... le régime de la micro-entreprise est possible pour la plupart des activités de services à la personne. Avant de devenir auto entrepreneur, prenez le temps de consulter nos fiches métiers pour connaître toutes les obligations que vous devez respecter.

La garde d’animaux en auto-entreprise

La garde d’animaux en auto-entreprise

Le garde d’animaux – aussi appelé pet sitter – s’occupe des animaux de ses clients en leur absence, et ce, en réalisant de nombreuses activités : promenade, toilettage, alimentation, etc.

Le coiffeur à domicile auto-entrepreneur

Le coiffeur à domicile auto-entrepreneur

Réalisant des soins capillaires directement chez ses clients, le coiffeur à domicile a de nombreuses missions au quotidien (conseil, vente de produits, etc.) et est soumis à une réglementation spécifique.

L’esthéticienne en auto-entreprise

L’esthéticienne en auto-entreprise

Davantage adapté à un exercice itinérant plutôt qu’en institut de beauté, le statut d’auto-entrepreneur permet de devenir esthéticienne indépendante facilement. Toutefois, différentes règles sont à suivre.

Le chef à domicile auto-entrepreneur

Le chef à domicile auto-entrepreneur

Aussi appelé cuisinier à domicile, le chef à domicile a une mission principale : préparer un repas dans son intégralité au domicile de ses clients. Mais ce professionnel de la restauration aura également de nombreuses autres tâches au quotidien.

L’informaticien en auto-entreprise

L’informaticien en auto-entreprise

Le métier d’informaticien indépendant peut avoir de nombreuses facettes : réparation, vente de matériel, formation ou même assistance informatique. La nature de l’activité est d’ailleurs importante car elle va jouer sur la réglementation à respecter.

L’agent de sécurité auto-entrepreneur

L’agent de sécurité auto-entrepreneur

Qu’il soit garde du corps, vigile ou encore transporteur de fonds, l’agent de sécurité auto-entrepreneur se doit de respecter une réglementation stricte : demande d’agrément, qualifications nécessaires, carte professionnelle, etc.

Le loueur de chambres d’hôtes en auto-entreprise

Le loueur de chambres d’hôtes en auto-entreprise

Consistant à accueillir des touristes au sein de son propre logement, la location de chambres d’hôtes en auto-entreprise est soumise à de très nombreuses règles et limite notamment votre capacité d’accueil à 15 personnes.

Le propriétaire de gîte en auto-entreprise

Le propriétaire de gîte en auto-entreprise

S’il est possible de gérer un gîte avec le statut d’auto-entrepreneur, vous devez malgré tout vous plier à de nombreuses règles : déclaration de location, taxe de séjour, assurances, etc.

La styliste ongulaire auto-entrepreneur

La styliste ongulaire auto-entrepreneur

Embellissant les pieds et les mains, la prothésiste ongulaire auto-entrepreneur doit respecter certaines règles pour exercer, dont l’interdiction de réaliser des manucures.

Le toiletteur animalier en auto-entreprise

Le toiletteur animalier en auto-entreprise

Bien qu’aucune formation ne soit nécessaire pour créer une auto-entreprise de toilettage pour animaux, il convient de respecter de nombreuses règles pour développer son activité et veiller à la santé des chiens et des chats.

Le jardinier-paysagiste en auto-entreprise

Le jardinier-paysagiste en auto-entreprise

Incompatible avec le statut d’auto-entrepreneur en théorie, le métier de jardinier-paysagiste peut malgré tout être exercé en auto-entreprise, à condition de déclarer une activité de services à la personne.

Auto entrepreneur de services à la personne : nos fiches métiers

L’univers du service à la personne regroupe de très nombreuses activités : cuisinier à domicile, coiffeur, jardinier, informaticien ou encore toiletteur d’animaux. Autant de métiers qu’il est d’ailleurs possible d’exercer avec le statut d’auto-entrepreneur, à condition de respecter le cadre réglementaire en vigueur.

 

Auto-entreprise de services à la personne : vos formalités

À la différence des activités d'aide à la personne (garde d'enfant, aide ménagère, etc.), les métiers du services à la personne bénéficient d’un cadre réglementaire moins contraignant. Avant de créer son auto-entreprise, il est néanmoins important de connaître les différentes facettes et obligations de votre métier :

  • les caractéristiques des services à la personne autorisés (missions, lieu d'activité, clients, etc.) ;
  • les qualités requises (relationnel, disponibilité, etc.) ;
  • les formations obligatoires pour faire du service à la personne en micro-entreprise ;
  • les assurances obligatoires et conseillées pour votre auto-entreprise ;
  • les particularités réglementaires de votre activité (carte de commerçant ambulant, Stage de préparation à l'installation, etc.) ;
  • les règles du régime (chiffre d'affaires, cotisations, immatriculation, etc.) ;
  • nos astuces pour débuter votre activité de services à la personne.

 

Les activités de services à la personne en micro-entreprise

L’avantage du statut de micro-entrepreneur, c’est qu’il vous permet d’exercer de nombreuses activités différentes de services à la personne. À travers ce dossier, nous vous proposons de découvrir les fiches descriptives des principaux métiers autorisés :

  • les activités de soins de la personne, comme coiffeur à domicile, styliste-ongulaire et esthéticienne ;
  • les métiers de services manuels, tels que jardinier-paysagiste, informaticien ou chef à domicile ;
  • les activités de location, notamment de chambres d'hôtes et de gîtes ;
  • les professions en lien avec les animaux, à l'image des pet-sitters et des toiletteurs animaliers.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel