L’aide à domicile auto-entrepreneur

L’aide à domicile auto-entrepreneur

L'augmentation de l'espérance de vie et le vieillissement de la population entraînent une demande croissante pour les métiers liés à l'aide à domicile, en particulier pour l'assistance aux personnes âgées. Vous souhaitez jouer un rôle actif dans la société en améliorant la qualité de vie de personnes en situation de dépendance ? La profession d’aide à domicile est accessible grâce au statut d’auto-entrepreneur. 

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le métier, le statut et les agréments nécessaires pour exercer en tant qu’indépendant.

Le métier de l’aide à domicile 

L'aide à domicile est un professionnel de l'assistance personnelle qui apporte un soutien dans les activités quotidiennes à des personnes en situation de dépendance, qu'elles soient âgées, handicapées ou malades. Il peut également fournir ses services aux personnes qui ont besoin d'aide temporaire, par exemple après une hospitalisation.  

keyboard_arrow_rightLes missions de l’aide à domicile  

Le professionnel de l’aide à domicile est chargé de faciliter l'organisation de la vie quotidienne de la personne aidée. Son rôle est de l’accompagner dans les tâches de la vie courante afin de lui permettre de rester chez elle et de poursuivre ses projets de vie normalement. En plus d'assister la personne dans son quotidien, elle doit lui offrir un soutien à la fois physique et émotionnel.

Les missions de l'aide à domicile sont polyvalentes, elles comprennent notamment :

  • keyboard_double_arrow_right

    L’assistance dans les activités de la vie quotidienne : Les aides à domicile peuvent effectuer des tâches comme faire les courses, préparer les repas, faire le ménage et le linge, ou gérer les factures.

  • keyboard_double_arrow_right

    Les soins personnels : Ils peuvent également fournir des soins personnels, comme l'aide à l'habillage, ou à la prise des repas.

  • keyboard_double_arrow_right

    Le soutien social et émotionnel : Les aides à domicile offrent également un soutien social et émotionnel, en passant du temps à discuter et à écouter les personnes qu'ils aident. Ils veillent à ce qu’elles soient stimulées intellectuellement et à ce qu’elles maintiennent leurs liens sociaux. 

  • keyboard_double_arrow_right

    La collaboration avec d'autres professionnels de santé : Dans certains cas, ils travaillent en collaboration avec d'autres professionnels de santé, comme des infirmiers ou des médecins, pour s'assurer que la personne reçoive les soins appropriés.

 À noter :  L'assistance pour les tâches d'hygiène personnelle, telles que l'aide à la toilette, est considérée comme un soin. Ainsi, sans la qualification d'auxiliaire de vie sociale (AVS), une aide à domicile n'est pas autorisée à fournir ce type de service. 

keyboard_arrow_rightLes compétences et qualités requises 

L’aide à domicile est un métier très enrichissant et gratifiant mais il peut parfois se révéler exigeant, que ce soit physiquement et moralement. Il requiert de fortes qualités humaines mais également un grand sens des responsabilités. Les compétences et qualités nécessaires pour devenir aide à domicile sont les suivantes :

  • keyboard_double_arrow_right

    Patience et empathie : L’aide à domicile doit être capable de comprendre et de respecter les sentiments des personnes qu'il aide.

  • keyboard_double_arrow_right

    Fiabilité et professionnalisme : Il doit être digne de confiance et capable de respecter la vie privée et la dignité de la personne aidée.

  • keyboard_double_arrow_right

    Capacités de communication : Il doit être capable de communiquer efficacement avec les personnes qu'il aide, ainsi qu'avec leurs familles et d'autres professionnels de santé.

  • keyboard_double_arrow_right

    Condition physique : Le travail peut être physiquement exigeant, nécessitant parfois de soulever ou de déplacer les personnes aidées. C’est pourquoi, l’aide à domicile doit avoir une excellente condition physique. 

  • keyboard_double_arrow_right

    Rigueur et organisation : Les aides à domicile effectuent un large éventail de tâches au quotidien, et visitent parfois plusieurs clients dans une même journée. C’est pourquoi elles doivent êtres très rigoureuses et organisées dans leur emploi du temps. 

edit À noter

Être véhiculé n’est pas obligatoire mais est souvent nécessaire pour exercer cette activité dans les meilleures conditions. En effet, vous serez souvent amené à vous déplacer au domicile des personnes accompagnées ou à les accompagner faire leurs courses, rendez-vous médicaux, etc.

Quelle formation pour devenir aide à domicile ?

Être titulaire d’un diplôme ou avoir une expérience préalable n’est pas obligatoire pour devenir aide à domicile auto-entrepreneur. Cependant une certification peut vous permettre de rassurer vos clients et de renvoyer une image plus professionnelle. 

Certaines formations sont spécifiques au poste d'aide à domicile, tandis que d'autres sont plus générales dans le domaine des soins aux personnes âgées, handicapées ou dépendantes. 

Voici quelques exemples de formations, accessibles après le brevet des collèges :

  • keyboard_double_arrow_right

    Le CAP assistant technique en milieux familial et collectif (2 ans)

  • keyboard_double_arrow_right

    Le BEP carrières sanitaires et sociales avec la mention complémentaire aide à domicile (3 ans)

  • keyboard_double_arrow_right

    Le CAPA Services aux personnes et vente en espace rural (programme de 2 ans).

Si vous souhaitez réaliser des soins d'hygiène et de toilette, il vous faudra acquérir le statut d'auxiliaire de vie sociale (AVS). Deux diplômes spécifiques vous y préparent :

  • keyboard_double_arrow_right

    Le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES), qui remplace le diplôme d'auxiliaire de vie sociale en 2016, et peut être obtenu entre 9 et 12 mois.

  • keyboard_double_arrow_right

    Le Bac pro accompagnement, soins et services à la personne, option à domicile (3 ans).

Lancer sa micro-entreprise d’aide à domicile 

Bien qu'un grand nombre d'aides à domicile choisissent le statut de salarié, l'option d'exercer cette profession à son compte est tout à fait envisageable. En effet, devenir aide à domicile micro-entrepreneur offre une certaine autonomie et plus de flexibilité dans l'exercice de son activité. 

Voici les informations à connaître pour créer et gérer votre micro-entreprise : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Le type d’activité : En tant qu’aide à domicile vous exercez une profession libérale non réglementée. Votre CFE compétent est l’URSSAF

  • keyboard_double_arrow_right

    La création de la micro-entreprise : avant de proposer vos services d’aide à domicile, vous devez déclarer le début de votre activité en ligne. Vous pouvez notamment effectuer cette démarche sur la plateforme e-Procédures ou sur Espace Auto-Entrepreneur pour profiter d’un accompagnement pendant la création de votre entreprise.

  • keyboard_double_arrow_right

    Le respect du chiffre d’affaires : Votre activité en tant qu'aide à domicile ne doit pas dépasser un chiffre d'affaires annuel de 77 700 €. En cas de dépassement de ce seuil pour deux années consécutives, vous risquez de perdre le statut d'auto-entreprise. Vous pourrez alors envisager de changer de statut, et créer une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou une SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle).

  • keyboard_double_arrow_right

    La déclaration de chiffre d’affaires : En fonction de votre option de déclaration, il est nécessaire de rapporter votre chiffre d'affaires mensuellement ou trimestriellement, même si ce dernier est nul. 

  • keyboard_double_arrow_right

    Les cotisations sociales : Lors de votre déclaration, vous devrez vous acquitter de cotisations sociales dont la valeur s'élève à 21,2 % de votre chiffre d'affaires. Vous pouvez demander l’ACRE, lors de votre première année d’activité afin de réduire vos cotisations sociales de 50%. 

  • keyboard_double_arrow_right

    La facturation : Pour toute prestation d'un montant supérieur à 25 € TTC, l'édition d'une facture est obligatoire. Cette dernière doit inclure plusieurs informations requises (les détails de votre auto-entreprise, le numéro et la date d'enregistrement de votre déclaration SAP, les détails de la prestation, etc.).

  • keyboard_double_arrow_right

    La comptabilité : En tant qu’auto-entrepreneur, vous devez tenir à jour un livre des recettes encaissées et créer un compte bancaire dédié à votre micro-entreprise. Ce dernier n’est pas obligatoire si votre chiffre d’affaires est inférieur à 10 000 € par an, pendant deux années consécutives.

Lire aussi : Le guide des auto-entreprises de services à la personne 

Points d’attention pour l’aide à domicile

En tant que travailleur indépendant, l'aide à domicile doit réaliser certaines procédures administratives pour pouvoir exercer son activité. Ces démarches sont également nécessaires pour permettre aux personnes assistées de bénéficier des allègements fiscaux liés au secteur ainsi que des aides disponibles.

keyboard_arrow_rightL’agrément dit « de qualité » (ou autorisation) 

Pour exercer le métier d’aide à domicile en indépendant il est obligatoire d’obtenir l'agrément (ou autorisation) de qualité. Celui-ci est obligatoire pour fournir des services à la personne auprès d’un public vulnérable : enfants de moins de 3 ans, personnes âgées, personnes souffrant de maladies chroniques ou handicapées, etc. Cet agrément est une forme d'autorisation officielle délivrée par la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Il atteste de la capacité d'une personne ou d'une entreprise à fournir des services d'aide à domicile de manière sécurisée et professionnelle.

Pour en faire la demande, rien de plus simple : celle-ci s’effectue de manière dématérialisée sur la plateforme officielle Nova et doit être renouvelée tous les 5 ans.

keyboard_arrow_rightLa déclaration de Services à la Personne (SAP)

La déclaration de services à la personne (SAP) n’est pas obligatoire mais permet à vos clients de bénéficier de certaines aides et avantages fiscaux, comme la déduction d’impôts sur les prestations d’aide à domicile. Il leur offre également la possibilité de vous rémunérer grâce aux chèques emploi service universel (CESU). La déclaration de Services à la Personne s’effectue également sur la plateforme officielle du service public, NOVA.

keyboard_arrow_rightLa souscription d’une assurance pour auto-entrepreneur

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, la souscription d'une assurance RC Pro auto-entrepreneur (assurance responsabilité civile professionnelle) est vivement recommandée. Celle-ci est essentielle pour vous protéger contre les accidents qui pourraient survenir pendant votre travail. En effet, en tant que professionnel, vous pourriez être tenu responsable si vous causez un préjudice à la personne que vous aidez. Par exemple, si vous cassez un objet de valeur en faisant le ménage, ou si la personne que vous aidez se blesse à cause de votre négligence, vous pourriez être tenu de payer des dommages et intérêts. Une assurance responsabilité civile professionnelle vous protège contre ces risques.

Par ailleurs, nous vous recommandons de souscrire à une mutuelle pour vous protéger en cas de problème de santé lié à votre activité : chute, dos bloqué après avoir porté une personne, etc. 

Lire aussi : L’assurance multi-risques de l’auto-entreprise

Combien gagne une aide à domicile auto-entrepreneur ?

Le revenu d'une aide à domicile micro-entrepreneur dépend de plusieurs facteurs, tels que le tarif horaire facturé, le nombre de clients, le niveau de dépendance des personnes accompagnées et la région dans laquelle il exerce son activité. En France, en 2023, le tarif horaire moyen pour une aide à domicile varie généralement entre 11,27 €/h et 23 €/h bruts.

L’aide à domicile auto-entrepreneur en résumé

Voici toutes les informations dont vous avez besoin pour lancer votre activité :

  • keyboard_double_arrow_right

    Le métier d’aide à domicile est accessible sans diplôme, cependant suivre une formation est fortement conseillé ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Vous devez obtenir un agrément de qualité pour pouvoir exercer votre activité auprès de publics fragiles ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Vous pouvez être payé par CESU préfinancés (Chèques emploi service universel), afin de réduire le coût de votre prestation pour vos clients ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Il est vivement recommandé de souscrire une assurance RC Pro auto-entrepreneur afin de se prémunir de tout risques et accidents liées à l’activité ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Vous dépendez directement de l’URSSAF ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Votre code APE est 88.10A - Aide à domicile ;

  • keyboard_double_arrow_right
  • keyboard_double_arrow_right

    Vos cotisations sociales représentent 21,1 % de votre chiffre d’affaires ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Vos revenus sont des BIC (Bénéfices industriels commerciaux) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Votre tarif horaire est compris entre 11,27 et 23 €/heure.

Vous avez besoin d’accompagnement pour créer et gérer votre micro-entreprise ? Espace Auto Entrepreneur vous accompagne dans vos démarches administratives et vous propose des outils dédiés à la création et à la gestion de votre auto-entreprise.

star star star star star
Interlocuteurs respectueux, professionnels et honnêtes. Merci pour l'aide apportée pour l'obtention du numéro de siret. Avec mes meilleures salutations Abdallah B.

le 01/11/2023

star star star star star
service très réactif et complet, merci pour cet accompagnement

le 15/11/2023

star star star star star
Rien à redire, tout a été très vite et sans soucis. Merci pour votre accompagnement.

le 29/11/2023

star star star star star
La réactivité de mes interlocuteurs est excellente, la qualité de l'écoute est également au rendez-vous. Je recommande vivement leur service.

le 25/10/2023

star star star star star
Je suis satisfaite Merci

le 07/06/2023