Categories
Gérer mon business au quotidien

Auto-entrepreneur : 5 astuces pour réduire le montant de vos impôts

Publié le 14/03/2024
Auto-entrepreneur : 5 astuces pour réduire le montant de vos impôts

Lorsque votre chiffre d'affaires augmente, votre impôt sur le revenu connaît une hausse proportionnelle. Ajoutez à cela les autres charges telles que les cotisations sociales et les frais liés à l’activité, et l'impôt sur le revenu peut rapidement devenir un fardeau significatif pour le budget de votre micro-entreprise. Heureusement, il existe des astuces pour optimiser votre fiscalité et alléger considérablement cette charge. Dans cet article, on vous partage 5 astuces pour réduire le montant de votre impôt sur le revenu lorsque vous êtes auto-entrepreneur. 

Optez pour le versement libératoire 

La première astuce peut vous permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros lorsque vous avez un revenu annuel élevé. Elle consiste simplement à opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Le versement libératoire est une option d’imposition qui a été spécialement mise en place pour les auto-entrepreneurs. Elle permet de payer son impôt sur le revenu en même temps que ses cotisations sociales (mensuellement ou trimestriellement selon le mode opératoire choisi). Contrairement au système d’imposition classique, le calcul de votre impôt sur le revenu n’est pas basé sur un barème de revenus, mais directement sur votre chiffre d’affaires. 

Ainsi, si vous optez pour le versement libératoire, vous versez un pourcentage de votre chiffre d’affaires au Service des impôts des entreprises (SIE), chaque mois ou trimestre.

Selon votre catégorie d’activité, ce pourcentage correspond à : 

  • keyboard_double_arrow_right

    1 % pour les entreprises de vente ou de fourniture de logement ;

  • keyboard_double_arrow_right

    1,7 % pour les entreprises réalisant des prestations de services ;

  • keyboard_double_arrow_right

    2,2 % pour les titulaires de bénéfices non commerciaux.

En plus d’être plus avantageux pour les micro-entrepreneurs aux revenus élevés, l’option du versement libératoire permet une meilleure anticipation de vos charges

Si vous souhaitez opter pour le versement libératoire, vous avez la possibilité d’en faire la demande auprès de l’Urssaf jusqu’au 30 septembre de l’année en cours. Notez que cette option est accessible uniquement si votre revenu fiscal de référence est inférieur à 27 478 € pour l'année N-2.

lightbulb Bon à savoir

L’option du versement libératoire n’est pas intéressante pour les auto-entrepreneurs qui ne sont pas ou peu imposables. En 2024, vous êtes imposables uniquement si vous générez plus de 11 294 € de revenu (abattement compris) par part fiscale.

Alimentez votre PER (Plan Epargne Retraite)

Saviez-vous qu’il est possible d’épargner pour votre retraite d’auto-entrepreneur tout en réduisant le montant de vos impôts ? Le PER (Plan Epargne Retraite) est un produit d’épargne individuel qui peut vous aider à vous construire une retraite complémentaire, tout en bénéficiant d’une déduction fiscale. Cela veut dire que les sommes versées sur votre PER peuvent être déduites de votre revenu imposable.

Comment faire ? Il vous suffit d’effectuer des versements au cours de l’année sur votre PER pour pouvoir déduire une partie lors de votre déclaration annuelle d’impôt sur le revenu. 

Pour déterminer votre économie d'impôt, multipliez le montant que vous investissez par le taux correspondant à votre tranche marginale d'imposition (TMI). Par exemple, avec un TMI de 30 % et un investissement de 4 000 €, l'économie d'impôt sera de 1 200 €. Donc, en alimentant votre Plan Épargne Retraite, le montant réel que vous aurez investi, après avantage fiscal, s'élèvera seulement à 2 800 €.

Notez toutefois que vous ne pourrez pas débloquer les sommes investies avant votre retraite (ou achat de votre résidence principale en cas de déblocage anticipé). Assurez-vous donc de ne pas avoir besoin des fonds investis dans les prochaines années.

Lire aussi : Épargner en tant qu'auto-entrepreneur : Comment et combien mettre de côté ?

Employez une aide à domicile

Une autre astuce pour réduire le montant de vos impôts est de recourir à des services à la personne. Cela englobe de nombreuses prestations à domicile : garde d'enfant, aide à domicile, ménage à domicile, soutien scolaire, coach sportif etc.

En employant un ou plusieurs professionnels au cours de l’année, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses effectuées, dans une limite de 12 000 € par an (soit 6000 € de déduction fiscale). 

Les sommes payées à vos prestataires doivent être déclarées chaque année au moment de la déclaration annuelle afin de bénéficier de la réduction d’impôt. 

Exemple : Si vous faites appel à une femme de ménage 2 heures par semaine et que cela vous coûte 2000 € à l’année, vous pourrez déduire 1000 € du montant de votre impôt sur le revenu.

Depuis janvier 2022, vous pouvez bénéficier d'une déduction immédiate sur les sommes dues grâce à l’avance immédiate de crédit d’impôt. Vous ne payerez alors que votre part (50 %) des sommes dues. Ce service est facultatif et sans frais, que ce soit pour vous ou pour la personne employée. Il nécessite toutefois une activation de votre part sur la plateforme CESU+ gérée par l'Urssaf.

Changez l’adresse de votre siège social (CFE)

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) est un impôt local que tous les auto-entrepreneurs doivent payer (sauf exonération). Il est calculé sur la base de votre chiffre d’affaires et du taux d’imposition fixé par votre ville. Son montant peut parfois être conséquent et entraîner une perturbation inattendue de votre budget en fin d’année.

Il existe une astuce méconnue pour réduire le montant de votre taxe CFE. Il s’agit de changer l’adresse du siège social de votre micro-entreprise. En effet, dans certaines régions la cotisation foncière des entreprises est moins élevée que dans d’autres. Paris, par exemple, fait partie des villes où la taxe CFE est la moins élevée (16,52 % en 2023). En choisissant une adresse de domiciliation dans une région où la CFE est peu élevée, il est possible d’économiser parfois plusieurs centaines d’euros à l’année. 

lightbulb Bon à savoir

Il est tout à fait légal de domicilier votre micro-entreprise dans une autre ville que votre lieu de résidence. Vous devez néanmoins passer par un service de domiciliation pour être en conformité avec la loi et vous assurer de bien recevoir votre courrier. 

Faites des dons aux associations

Vous aimeriez investir votre argent dans des causes qui vous tiennent à cœur ? Bonne nouvelle ! Une partie des dons que vous versez aux associations et organismes à but non lucratif peuvent être déductibles de votre impôt sur le revenu. 

D’après economie.gouv.fr, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt de :

  • keyboard_double_arrow_right

    66 % des dons faits à des organismes d'intérêt général, dans la limite de 20 % de vos revenus imposables ;

  • keyboard_double_arrow_right

    75 % des dons faits aux associations d'aides aux personnes, dans la limite de 1 000 euros de dons (montant revalorisé chaque année) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    75 % des dons faits aux associations cultuelles ou à un établissement public de culte reconnu d'Alsace-Moselle

Vous connaissez maintenant les 5 astuces pour réduire le montant de votre impôt d’auto-entrepreneur. Ces conseils peuvent vous permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros lorsque vous êtes imposable. À vous de choisir les solutions les plus adaptées à votre situation et à vos besoins.


Lire aussi : Conseils pour la préparation de la déclaration d'impôt sur le revenu des auto-entrepreneurs 2024

star star star star star
Service excellent, merci !

le 13/09/2023

star star star star star
Bonjour merci beaucoup pour l'aide apportée! Cdlt.

le 24/01/2024

star star star star star
Nous avons bien été accompagné de A à Z. Contente d’avoir fait affaire avec vous

le 14/06/2023

star star star star star
Super service, très réactif dans le traitement des demand

le 31/01/2024

star star star star star
Oui, très satisfait. Service rapide et écoute des demandes.

le 04/10/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Auto-entrepreneur : 5 astuces pour réduire le montant de vos impôts