seuil de rentabilité

20/09/2019   Informations utiles  

Un des moyens pour s’assurer la viabilité de votre micro-entreprise et d’en déterminer le seuil de rentabilité prévisionnel. Pour cela, trois ingrédients sont nécessaires :

·         Votre chiffre d’affaires prévisionnel, (CA)

·         Vos charges fixes prévisionnelles, (CF)

·         Vos charges variables prévisionnelles. (CV)

En possession de ces trois éléments, vous pourrez commencer par déterminer votre marge sur coûts variables (ou MCV) de la façon suivante :

MCV= CA-CV

Ensuite, vous réaliserez votre taux de marge sur coûts variables (TMCV) :

TMCV= MCV x 100/CA

Il ne vous restera plus alors qu’à calculer votre seuil de rentabilité (SR) que vous obtiendrez ainsi :

SR= CF/TMVC

Vous pourrez ainsi connaître le chiffre d’affaires nécessaire pour que toutes les charges fixes soient payées.

 

Prenons un simple exemple :

Pour la première année, vous comptez réaliser un chiffre d’affaires de 10 000€ pour 3 000€ de charges fixes et 5 000€ de charges variables.

Votre Marge sur Coûts Variables sera de :

MCV= 10 000-5 000

        = 5 000€

Votre taux de marge sur coûts variables sera de :

TMCV= 5 000 x 100/10 000       

                 = 50%

Et votre seuil de rentabilité sera de :

SR= 3 000/50%

        = 6 000€

Vous devrez donc réaliser un chiffre d’affaires annuel de 6 000€ afin que vos charges fixes soient couvertes

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h
Un jeu d'enfant

Satisfaite, se mettre à son compte devient un jeu d'enfant

Jeanne Giron
* * * * *
Écoute du client

Prise en charge rapide et toujours à l'écoute du client ! Je recommande a tous jeunes entrepreneurs !

Nicolas Balland
* * * * *
Réactif et attentif

Réactif et attentif... Ce qui permets d'avancer très vite.. Je recommande sans aucune hésitation !!!

Michel Guerra
* * * * *
Équipe réactive

L'equipe fut compétente et TRÈS réactive (réponse toujours dans la journée aucun questions posées)

Lorraine Jaspart
* * * * *