Se connecter
Devenir blogueur auto-entrepreneur

Devenir blogueur auto-entrepreneur


Le blogueur professionnel met sa créativité, ses compétences rédactionnelles et son sens de la communication au service du digital et ce, dans le but d’alimenter en contenu des blogs aux thématiques variées, allant du sport à la mode en passant par la couture ou les voyages. 

C’est un métier qui offre l’opportunité de travailler à son rythme et de vivre de sa passion. Le statut d'auto-entrepreneur vous permet d’exercer cette profession en toute indépendance. Alors comment devenir un blogueur professionnel ? Quelles sont les qualités que doit posséder un blogueur ? Dans cet article, retrouvez tout ce que vous devez savoir sur le blogging professionnel.

Le blogueur auto-entrepreneur en bref

  • Votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l’URSSAF
  • Votre code APE : 9609Z - Autres services personnels n. c.a. Comme pour les écrivains publics
  • Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72 500 € par an
  • Vos montants des cotisations sociales : 22% de votre chiffre d’affaires
  • Vos revenus sont imposés au titre des Bénéfices non commerciaux (BNC) 

Le métier de blogueur auto-entrepreneur

Le blogueur professionnel est avant tout un créateur de contenu. En tant que rédacteur, son rôle sera de réaliser des prestations d’écriture dans son domaine d’expertise, que ce soit pour son blog personnel ou celui de son client. 

En effet, le blogueur peut se rémunérer grâce à son propre blog, ou à travers la rédaction d'articles pour des clients. L’idéal serait de faire les deux : avoir un blog personnel, qui servira à la fois de source de revenu et de portfolio et réaliser des missions ponctuelles pour des entreprises. 

Voici quelques exemples de missions du blogueur professionnel :

  • Participer à des campagnes de “content marketing” en proposant du contenu informatif et intéressant pour des marques et ainsi élargir son audience, 
  • Rédiger du contenu unique de façon régulière afin d’alimenter son propre blog ou celui de ses clients,
  • Réaliser des missions de publipostage, ce qui consiste à faire la promotion d’un produit, d’un service ou d’une marque sous forme d’article,
  • Réaliser des prestations de création de contenu vidéo ; notamment pour présenter et tester des produits pour le secteur de la beauté et du bien-être, par exemple, 
  • Participer à des événements organisés par les entreprises, comme des salons ou des expositions selon la thématique choisie par le blogueur, dans le partager son avis, à l’occasion d’un article ou d’un vlog, 
  • Contribuer à améliorer le référencement naturel des sites d’entreprises en proposant un contenu qui intègre les mots clés et les liens hypertextes choisis par le client.

Quelles formations pour devenir blogueur professionnel ?

Pour devenir blogueur professionnel, aucune formation spécifique n'est requise. Les blogs sont généralement lancés par des passionnés et des curieux qui ont su développer leur plateforme et en faire une source de revenu. 

Si vous souhaitez faire une formation pour devenir blogueur professionnel, vous pouvez faire une licence ou un master spécialisé en marketing digital ou toute autre formation qualifiantes en rédaction web. 

Ces formations vous apporteront un vrai plus, puisqu’elles vous permettront de savoir référencer votre blog et ainsi toucher une plus large audience.

Si vous souhaitez vous former en ligne et développer vos compétences, nous vous invitons à consulter notre sélection de 10 outils de formation en ligne pour les auto-entrepreneurs.

Comment faire du blogging une source de revenus ?

Il existe plusieurs façons de faire du blogging une source de revenus, selon la notoriété du blog, sa thématique et le nombre de visites mensuelles. En voici quelques exemples :

  • Rédiger des articles sponsorisés : des entreprises cherchant à promouvoir leurs produits ou services peuvent solliciter un blogueur pour rédiger des articles de publipostage ou pour faire du placement de produit, 
  • Faire un partenariat avec d'autres blogueurs : c'est une stratégie particulièrement efficace au lancement de l’activité car elle permet d’acquérir de la notoriété rapidement,
  • Proposer des backlinks : les backlinks sont une très bonne source de revenus à exploiter, il s'agit de mettre des liens sur votre blog qui redirigent vers le site d’une marque ou d’une entreprise. Le but étant d'améliorer leur référencement naturel (SEO). 
  • Utiliser l’affiliation : ce principe de marketing est simple, il s'agit d’insérer un lien dans un article qui redirige les lecteurs vers le site affilié, en les invitant à s'y inscrire. L’entreprise rémunère chaque vente réalisée grâce au lien d’affiliation. Le plus connu étant le programme d’affiliation Partenaires d’Amazon.
  • Faire de la publicité : pour les blogs qui ont un nombre de visiteurs important, des annonceurs peuvent vouloir insérer une bannière publicitaire sur la page du blog. Ceci leur permettra de profiter de votre trafic pour augmenter leur visibilité et attirer de nouveaux clients. Une rémunération vous sera versée pour chaque clic sur la bannière publicitaire. Pour éviter au blogueur de chercher ces partenariats et de les négocier lui-même, il peut choisir de mettre en place des régies publicitaires automatisant le processus comme Google Adsense ou Ezoic.
  • Proposer un contenu premium : l’idée étant de proposer des articles ou des livrables au format numérique payants comme des livres blancs ou des formations en ligne, par exemple. 
  • Faire du coaching : selon le thème de votre blog et votre niveau d’expertise, il est possible de proposer des formations de coaching sur votre domaine d’expertise ou sur le métier de blogueur en partageant vos astuces, par exemple. 

Les formalités pour être blogueur professionnel

Vous pouvez exercer le métier de blogueur professionnel grâce au statut de la micro-entreprise. C’est un statut flexible qui vous permettra de travailler à plein temps ou à mi-temps, en complément de votre travail de salarié, par exemple. 

Les règles à respecter

  • Avant d’acquérir le statut d’auto-entrepreneur, il vous faudra déclarer le début de votre activité en ligne sur le site de l'URSSAF ou sur Espace Auto-entrepreneur,
  • Il faudra également déclarer vos revenus et payer vos cotisations, chaque trimestre ou chaque mois selon la périodicité que vous choisirez, 
  • Le plafond de votre chiffre d'affaires ne doit pas dépasser 72.600€ 
  • Selon la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004, vous êtes dans l’obligation de mentionner le contenu sponsorisé que vous publiez, afin que vos lecteurs soient conscients que votre article est à visée publicitaire.
  • En exerçant votre métier de blogueur, vous engagez votre responsabilité dans le cas ou vous occasionnez des dommages matériels ou corporels. Il convient donc de bien vous protéger, car une faute dans le cadre de votre activité peut mettre en péril votre auto-entreprise, mais aussi votre patrimoine personnel. Concernant l’activité de blogueur, il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro), mais il est grandement recommandé de le faire pour protéger votre activité.
  • L'auto-entrepreneur ne facture pas de TVA, ses clients n'auront alors pas à la récupérer et vous n’aurez pas besoin d'être identifié en matière de TVA. Attention toutefois à insérer la mention “TVA non applicable, art. 293 B du CGI” sur vos factures et vos devis. 

En revanche, si vous importez des marchandises d'un autre pays, un numéro de TVA intracommunautaire pourrait être nécessaire. Si votre montant des importations, de l'année passée et celui de l'année en cours sont inférieurs à 10.000€, vous bénéficiez d’une dérogation qui vous affranchit du versement de la TVA en France. L'obtention d'un numéro de TVA intracommunautaire ne vous sera donc pas obligatoire.
Au-delà de ce seuil, vous devez demander un numéro individuel d'identification à la TVA. Le Service des Impôts des Entreprises (SIE) dont vous dépendez sera en mesure de vous l’attribuer.

Les étapes pour devenir blogueur professionnel

Choisir sa thématique 

Le thème du blog doit être avant tout un sujet qui vous intéresse et vous passionne. Plusieurs choix s’offrent à vous : beauté, mode, voyage, cuisine, artisanat ou encore technologie.

Le plus important est de savoir mettre en valeur votre contenu, d’offrir de la valeur et d’alimenter votre blog de façon régulière.

Créer son blog 

Pour créer votre blog, diverses options sont envisageables, la façon la plus simple et rapide de procéder est d'utiliser la plateforme Wordpress. En plus d’être totalement gratuite, cette plateforme est la référence pour la création de blogs.

Une fois créée, vous devrez payer un nom de domaine et un hébergement. Il faut compter entre 1 et 10€ par an pour le nom du domaine et entre 1,49 et 9,99€ par mois pour l’hébergement. Vous pouvez choisir des hébergeurs réputés comme OVH, Hostinger ou O2Switch. 

Développer son audience

Une fois le blog créé et la thématique choisie, la prochaine étape est de développer votre audience. 

En effet, si dans la majorité des cas, on commence par proposer un produit ou un service, vous devrez passer par le chemin inverse : vous devrez d’abord constituer une audience et par la suite convertir vos lecteurs en clients ou monétiser votre blog grâce à cette audience. 

Dans le but de promouvoir votre blog, vous devrez incontestablement créer des profils sur les réseaux sociaux. À vous de choisir quel réseau social correspond le plus à votre activité selon le thème de votre blog ou l’audience que vous ciblez.

Privilégiez YouTube et Instagram pour les thématiques requérant du contenu visuel (beauté, voyage, tourisme, décoration) ou LinkedIn et Twitter pour le contenu destiné aux professionnels (immobilier, technologie, santé, business). 

Dans tous les cas, commencer par une page Facebook et un profil LinkedIn est un bon point de départ.

Si vous souhaitez recevoir des conseils pratiques pour développer votre activité de blogueur, nous vous invitons à consulter notre article pour développer son business avec Instagram, Facebook, LinkedIn ou encore Twitter. 

Nos conseils pour bien débuter

Pour bien démarrer votre activité, voici quelques conseils pratiques à mettre en place : 

  • Créez un formulaire d'adhésion pour pouvoir récupérer des adresses mails pour pouvoir initier dans un deuxième temps des campagnes de newsletter. Découvrez notre guide pratique sur la newsletter pour les auto-entrepreneurs
  • Fidélisez votre audience via la newsletter que vous créerez en leur proposant du contenu à forte valeur ajoutée gratuitement (conseils, guides, astuces). En apportant de la valeur gratuitement à votre audience, vous facilitez leur adhésion à du contenu payant. 
  • Organisez vos journées et fixez un agenda pour la publication de vos articles, l’idéal étant de produire un à deux articles par semaine,
  • Fixez des horaires de travail et imposez-vous une discipline, 
  • Prenez le temps de relire, corriger et reformuler vos phrases pour assurer un contenu de qualité. Les fautes d’orthographes et les mauvaises tournures de phrases auront un impact direct sur votre crédibilité, 
  • Faites des test en essayant différents styles d’écriture pour trouver celui qui vous convient le mieux à votre audience, 
  • Diffusez votre contenu sur les réseaux sociaux, particulièrement dans les groupes dont les thèmes concordent avec ceux de votre blog.
  • Inscrivez-vous sur des plateformes de freelance, comme Malt ou Upwork pour augmenter vos chances de trouver des clients, 
  • Optimisez vos textes pour les moteurs de recherche, en respectant les règles du SEO. Un bon référencement vous permettra d'accroître fortement votre visibilité. Pour savoir comment développer la visibilité de votre site grâce au référencement, nous vous invitons à consulter notre article dédié au fonctionnement des moteurs de recherche.
  • Assurez-vous de publier des articles à forte valeur ajoutée sur votre blog pour espérer amasser du trafic et ainsi le monétiser grâce à la publicité (articles sponsorisés, régie publicitaire...).

 

Comme pour la ville de Rome, la carrière de blogueur professionnel ne se construit pas en un jour. C’est un métier qui demande de la persévérance, du temps et de l’organisation. 

Que vous décidiez de vous rémunérer avec votre propre blog ou à travers des missions de rédaction pour des clients, l’écriture et la langue ne doivent avoir aucun secret pour vous. Tâchez de maîtriser les bonnes pratiques du blogging et du référencement naturel (SEO) pour assurer une bonne visibilité et avoir un blog prospère. Le statut d’auto-entrepreneur vous permet d’exercer ce métier en toute indépendance. Avec son administration simplifiée, vous pourrez vous concentrer pleinement sur votre activité et la rédaction de vos contenus. Démarrez dès maintenant votre activité et faites confiance à Espace Auto Entrepreneur pour vous lancer !

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel