Se connecter
L’éditeur de sites Internet en auto-entreprise

L’éditeur de sites Internet en auto-entreprise


Devenir éditeur de site consiste à créer un ou plusieurs sites Internet puis de les monétiser via la vente d’espace publicitaire ou en participant à un programme d’affiliation, par exemple. 

Si vous savez comment éditer un site Internet et souhaitez le monétiser pour en faire une source de revenu, le statut d’auto-entrepreneur vous permettra de le faire en toute légalité tout en bénéficiant de nombreux avantages ! 

Retrouvez toutes les informations essentielles pour devenir éditeur de site indépendant dans cet article.

Le métier de l’éditeur de sites Internet indépendant 

Le rôle de l’éditeur de sites Internet 

Un éditeur de sites Internet est d’abord un créateur de sites Web. Il s’occupe de l’ensemble de processus de création, que ce soit son aspect visuel, technique ou même sémantique, en l’alimentant de contenu textuel. Il s’occupe également de son suivi, en termes de référencement et d’analyse de trafic. 

À l’inverse du webdesigner qui crée des sites Web pour ses clients, l’éditeur de site est le propriétaire des sites Web qu’il conçoit. Le but étant de monétiser ces sites Internet pour en faire une source de revenus passifs.

Voici une liste non exhaustive des tâches qu’aura à réaliser un éditeur de sites Internet : 

  • Concevoir l’aspect visuel et technique d’un site Web ; 
  • Assurer la maintenance et la sécurité d’un site Web ;
  • Faire une l’optimisation SEO d’un site Web (temps de chargement, titres et balises, utilisation des mots-clés …) ;
  • Analyser le trafic et détecter des leviers d’acquisition ;
  • Animer un site en rédigeant du contenu spécialisé (guides, articles, comparatif …) ; 
  • Faire une veille concurrentielle et technologique des nouveautés et bonnes pratiques ; 
  • Établir des partenariats pour gagner de l'argent grâce à son audience. 

Comment un éditeur de sites Internet monétise son site Web ? 

L’éditeur de sites Internet peut monétiser son site Web de plusieurs façons, nous citerons à titre d’exemple : la vente en ligne de produits ou de services, l’accès à un contenu exclusif via abonnement, la création puis la vente de bases de données (courriels), la génération de prospects qualifiés ...etc. 

Cependant, les voies de monétisation les plus répandues et les plus rémunératrices pour les éditeurs de sites restent la vente d’espace publicitaire via une régie publicitaire (Google AdSense, Media.net ...) et la participation à des programmes d’affiliation (Partenaires Amazon, Casaneo, Effiliation…).

L’éditeur de site commence par faire une étude en amont pour déterminer la niche sur laquelle il serait intéressant de se positionner. Il crée ensuite un site Internet de toutes pièces en prêtant attention aux aspects liés à l’hébergement, au design et au référencement et en l’alimentant en contenu textuel qui correspond à sa niche.

L’éditeur de sites Internet va donc pouvoir générer des revenus à condition d’avoir un nombre de visiteurs important qui seront exposés aux publicités et éventuellement convertis en acheteurs, via un lien d’affiliation.

Qu’est-ce que l’affiliation ? 

L’affiliation est une technique de webmarketing permettant à un annonceur (affilieur) de promouvoir des produits ou services grâce à un partenaire (affilié) qu’il rémunère par une commission en fonction des ventes réalisées grâce à son affiliation, comme pour un apporteur d’affaires.

Bien qu’Il s’agisse d’une pratique très répandue chez les grandes marques telles qu’Amazon, Fnac, Cdiscount ou Boulanger, tout entrepreneur, commerçant ou entreprise, qu’importe sa taille, peut mettre en place un programme d’affiliation pour maximiser ses ventes.

Le profil de l’éditeur de sites Internet auto-entrepreneur

Les compétences pour être éditeur de sites Internet indépendant

Pratiquer cette profession requiert de la polyvalence, puisqu’un éditeur de sites est à la fois un webdesigner, un consultant en référencement, un concepteur-rédacteur et un traffic manager.

La création de sites Web demande une maîtrise des principaux langages de programmation (JavaScript, HTML, CSS, PHP) ou a minima, des principaux CMS (WordPress, Wix, WebFlow …), des logiciels de création graphique pour l’aspect visuel (Photoshop, Illustrator …) et une bonne capacité rédactionnelle combinée à des connaissances techniques pour le SEO (rédaction, optimisation, indexation…). 

La somme de ces compétences lui permettent de créer des sites Web optimaux répondant aux exigences des utilisateurs qu’il cible mais aussi celles des moteurs de recherche. 

Les qualités pour être éditeur de sites Internet à son compte

Mis à part ces connaissances techniques, l’éditeur de sites Internet doit également posséder un certain nombre de qualités personnelles nécessaires à la réussite de son activité : 

  • Esprit d’analyse : les revenus d’un éditeur de sites dépendent essentiellement de son nombre de visiteurs et de son taux de conversion. Ainsi, il doit constamment faire le suivi et l’analyse du trafic de ses sites Internet afin d’identifier des leviers d’acquisition visant à accroître le nombre de visiteurs. 
  • Intuition : pour un éditeur de sites, le choix de la niche sur laquelle se positionner est décisif. Concevoir un site Web et veiller à sa promotion est une tâche extrêmement chronophage. De ce fait, l’éditeur de site doit faire preuve d’intuition en identifiant les niches les plus intéressantes pour son site Web avant d’investir son temps et ses efforts. 
  • Adaptabilité : gérer une dizaine, voire une centaine de sites Internet n’est pas chose facile. Cela implique de rencontrer des problèmes quotidiennement : mise à jour, déclassement, maintenance, bugs ...etc. L’éditeur de sites doit donc répondre à ces problématiques de façon intelligente et pragmatique en faisant preuve de débrouillardise.
  • Auto-discipline : pour mener à bien son projet, l’éditeur de sites en auto-entrepreneur doit pouvoir assurer la gestion de son activité en ayant connaissance des informations relatives à la juridiction et la fiscalité, ainsi que les démarches administratives nécessaires (déclaration du chiffre d’affaires, paiement des cotisations, gestion de la TVA…).

De plus, l’éditeur de sites n’est pas destiné à avoir des clients, puisqu’il tire son revenu des sites qu’il conçoit, il doit pouvoir s’organiser et veiller à respecter son planning du mieux qu’il puisse.

La formation pour devenir éditeur de sites Internet

Métier relativement récent, il n’existe pas de formations spécialisées permettant de monétiser un site Internet, notamment grâce au marketing d’affiliation. Toutefois, il est possible de suivre une formation en informatique puis de compléter ses connaissances avec un cursus en communication ou en marketing digital. 

Vous pouvez par exemple choisir la Licence Professionnelle Systèmes Informatiques et Logiciels, spécialité Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet (Bac +3) et la compléter avec un Master Marketing Digital (Bac +5).

Outre les connaissances techniques auxquelles vous pouvez vous former, vous devez avoir une parfaite connaissance du fonctionnement des systèmes d’affiliation et de régies publicitaires.

De nombreux éditeurs de sites se sont formés en autodidacte. Il existe aujourd’hui un grand nombre de contenus gratuits ou payants pouvant vous fournir toutes les connaissances nécessaires pour devenir éditeur de sites. 

Nous vous invitons d’ailleurs à consulter notre sélection des 10 meilleurs sites de formation en ligne pour les auto-entrepreneurs

Les démarches pour créer une auto-entreprise d’éditeur de sites Internet 

La création de l’activité 

Actuellement, le statut d’auto-entrepreneur est la voie la plus simple pour monétiser son site Internet. Il vous permettra d’instaurer un cadre légal pour l’exercice de cette activité tout en bénéficiant d’avantages fiscaux et administratifs. Voici les étapes à suivre pour créer votre activité : 

La déclaration de l’activité : le métier d’éditeur de sites Internet consiste à produire des sites Web pour ensuite les monétiser, à travers la vente d’espaces publicitaires ou la participation à des programmes d’affiliation. C’est donc une activité commerciale (prestations de service). Vos revenus sont imposés au titre de Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI). 

Vous pouvez déclarer votre activité sur le site Infogreffe ou encore sur le site de l’Etat guichet-entreprise.fr

L’inscription au Registre des Commerces et des Sociétés (RCS) : après avoir déclaré votre activité d’éditeur de sites Internet, vous serez alors inscrit au RCS. Cette inscription est obligatoire et automatique. Votre CFE (la Chambre de Commerce) transmettra votre dossier au Greffe du Tribunal de Commerce compétent. Par la suite, celui-ci procédera à votre immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés.

La réception de vos documents : après 15 à 30 jours, vous recevrez un courrier résumant toutes les informations administratives concernant votre auto-entreprise et notamment votre numéro de SIRET. 

Vous devez obligatoirement le mentionner sur tous les documents officiels, tels que les devis et factures. 

Gagnez du temps avec Espace Auto-entrepreneur.com : votre dossier de création d’entreprise est traité sous 24H !

L’ouverture d’un compte bancaire : si pendant 2 années consécutives votre chiffre d’affaires dépasse le seuil de 10.000€, vous devez obligatoirement ouvrir un compte bancaire pour votre activité au risque de retrouver vos revenus bloqués. Pour ce faire, vous pouvez choisir une banque en ligne, par exemple. Selon vos besoins, elles vous permettront de bénéficier de plusieurs avantages.

La gestion de l’auto-entreprise 

Déclarer votre chiffre d’affaires : la loi stipule l'obligation de déclarer son chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement, selon votre choix, même s’il est nul.

La déclaration de votre chiffre d’affaires se fait sur le site autoentrepreneur de l’URSSAF

Payer vos cotisations : en tant qu’éditeur de sites Internet, vous justifiez d’une activité de prestation de service de nature commerciale. Le paiement des cotisations de vos charges sociales s’élève donc à 22 % de votre chiffre d’affaires. 

En tant qu’auto-entrepreneur vous pouvez bénéficier du versement libératoire de l'impôt. Il permet de réduire les contraintes administratives relatives au paiement de l’impôt sur le revenu puisqu’il offre la possibilité de s’en acquitter en même temps que le paiement de vos cotisations sociales. 

Pour votre activité, le versement libératoire de l'impôt est à hauteur de 1,7% amenant le total de vos cotisations à 23,7%.

Organiser votre activité : la gestion de votre activité d’auto-entrepreneur est essentielle à sa réussite. Il est donc fortement conseillé de faire un suivi de sa comptabilité en notant l’ensemble des mouvements sur votre compte dans un logiciel spécialisé ou un tableur Excel, par exemple.

Sinon, utilisez l’outil d’Espace-Auto Entrepreneur pour gérer facilement tous les aspects liés à votre comptabilité.

Le statut d'auto-entrepreneur et la TVA 

Le statut d’auto-entrepreneur permet de bénéficier du dispositif de franchise en base de TVA. Ce dispositif permet aux auto-entrepreneurs de ne pas inclure la TVA dans la facturation, à condition d’ajouter la mention "TVA non applicable, art. 293 B du CGI".

Il existe cependant les exceptions à cette règle : 

  • Au 1er janvier N, si le chiffres d'affaires des années N-1 et N-2 ont excédé le seuil de 34.400€ sans dépasser celui de 36.500€ ;
  • Dès le 1er jour du mois suivant le dépassement, si au cours de l’année le chiffre d'affaires dépasse le seuil de 36.500€.

Le cas particulier de l’éditeur de sites Internet auto-entrepreneur 

Comme mentionné précédemment, l’éditeur de sites Internet auto-entrepreneur tire ses revenus de la publicité et des programmes d’affiliation. 

Pour les entreprises proposant un programme d’affiliation tels qu’Amazon Partenaires, un numéro de TVA intracommunautaire vous sera demandé au moment de l’inscription. 

Pour l’obtenir, vous devez faire une demande auprès du Service des Impôts des Entreprises (SIE) dont dépend votre micro-entreprise. Ce numéro vous sera délivré sous 48 heures.

La Déclaration Européenne de Services (DES) 

Que ce soit pour le programme d’affiliation d’Amazon ou pour tous les programmes d’affiliation en Europe, vous percevez des revenus détaxés de TVA. Vous devez donc impérativement les déclarer au service des douanes en remplissant une Déclaration Européenne de Services (DES). 

Pour ce faire, vous devez vous rendre sur le site douane.gouv.fr, créer un compte et déclarer mensuellement l’ensemble des revenus que vous percevez au sein de l’Union Européenne. 

Il est fortement recommandé de créer des factures de commissionnement pour chaque programme d’affiliation dans lequel vous êtes inscrit en indiquant, à chaque ligne, le montant HT des prestations ainsi que le numéro de TVA intracommunautaire du vendeur.

 Bon à savoir : La DES ne concerne que les revenus perçus en dehors de la France et à l’intérieur de l’Union Européenne.

Le cas d’une entreprise en dehors de l’Union Européenne 

Dans le cas d’une entreprise située en dehors de l’Union Européenne (aux États-Unis, par exemple), le preneur de la prestation (le vendeur) fera l’objet d’une taxation dans son pays, puisque sa société n’est pas établie en France.

Dans ce cas, vous devez enregistrer le montant des commissions d’affiliation en HT dans votre comptabilité et vous n’aurez pas besoin de faire de déclarations particulières.

L’éditeur de sites Internet auto-entrepreneur en bref

  • Votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) : la Chambre de commerce et d'industrie (CCI)
  • Pour l’activité d’éditeur de sites Internet, il n’existe pas de codes APE clairement défini à ce jour, vous pouvez toutefois choisir l’un des codes suivants : 
    • 6312Z - Portails Internet ;
    • 6201Z - Programmation informatique ;
  • Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72.600€ par an
  • Vos montants des cotisations : 22% du CA (prestation de service commerciale) ; 
  • Vos revenus sont imposés au titre de Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC)

Espace Auto-Entrepreneur vous offre un accompagnement complet pour le lancement de votre micro-entreprise d'édition de sites Internet ! Découvrez nos offres.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes !

08 90 40 00 50

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Service à 3€/appel