Assurer et protéger mon auto-entreprise

Vous devez assurer votre auto-entreprise et votre personne pour exercer votre activité en toute sérénité. Ce réflexe est d’autant plus important que certaines assurances pour auto-entrepreneur sont obligatoires, tandis que d’autres sont fortement recommandées.

Les assurances des auto-entrepreneurs de A à Z

Les assurances des auto-entrepreneurs de A à Z

RC Pro, garantie décennale, protection juridique ou encore garantie multirisque : découvrez les assurances de l’auto-entreprise, ainsi que les activités concernées.

L’assurance de responsabilité civile professionnelle en auto-entreprise

L’assurance de responsabilité civile professionnelle en auto-entreprise

Couvrant les dommages que l’auto-entrepreneur pourrait causer à des tiers, la responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour certaines auto-entreprises.

La garantie décennale en auto-entreprise

La garantie décennale en auto-entreprise

Obligatoire pour les auto-entrepreneurs du BTP, la garantie décennale de l’auto-entreprise couvre votre responsabilité civile pendant 10 ans de tout dommage survenant sur l’ouvrage.

L’assurance multirisque professionnelle (MRP) en auto-entreprise

L’assurance multirisque professionnelle (MRP) en auto-entreprise

L’assurance multirisque de l’auto-entrepreneur, c’est un contrat aux nombreuses garanties permettant de mieux protéger l’auto-entreprise : la RC Pro, la garantie décennale ou encore la perte d’exploitation.

La complémentaire santé de l’auto-entrepreneur

La complémentaire santé de l’auto-entrepreneur

À quoi sert une mutuelle auto-entrepreneur ? Comment choisir sa complémentaire santé auto-entrepreneur ? Comment fonctionne l’assurance santé auto-entrepreneur ? Toutes nos réponses !

Attestation de vigilance : ce qu'il faut savoir sur ce document de l'URSSAF

Attestation de vigilance : ce qu'il faut savoir sur ce document de l'URSSAF

Espace Auto Entrepreneur vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l’attestation URSSAF, également appelée attestation de vigilance, pour vos missions dont le montant est supérieur à 5 000 € HT.

L’assurance de protection juridique de l’auto-entrepreneur

L’assurance de protection juridique de l’auto-entrepreneur

Garante d’un soutien juridique et financier, l’assurance de protection juridique auto-entrepreneur vous accompagne en cas de litiges avec un tiers : facture impayée, redressement fiscal, procès engagé par un client ou encore retard de livraison d’un fournisseur.

Tout savoir sur l’assurance auto d’un auto-entrepreneur

Tout savoir sur l’assurance auto d’un auto-entrepreneur

Assurance auto personnelle ou professionnelle : découvrez nos conseils pour bien choisir l’assurance de votre voiture d’auto-entrepreneur.

La Complémentaire santé solidaire (CSS) pour les auto-entrepreneurs

La Complémentaire santé solidaire (CSS) pour les auto-entrepreneurs

Vous avez des revenus modestes ? Vous pouvez peut-être bénéficier de la Complémentaire santé solidaire (CSS) : il s’agit d’une mutuelle gratuite ou au tarif modéré.

Tout savoir sur la coopérative d’activité et d’emploi (CAE)

Tout savoir sur la coopérative d’activité et d’emploi (CAE)

La coopérative d’activité et d’emploi (CAE) est une alternative au statut de micro-entrepreneur : elle permet de développer son activité, tout en étant entrepreneur-salarié.

Quelles assurances sont obligatoires en auto-entreprise ?

Selon la nature de votre activité de micro-entrepreneur, plusieurs assurances peuvent être obligatoires pour exercer en toute légalité.

keyboard_arrow_rightLa RC Pro du micro-entrepreneur

L'assurance de responsabilité civile professionnelle (RC Pro) permet de couvrir les dommages involontaires que vous pourriez causer à des tiers dans le cadre de votre activité. Elle permet notamment d'indemniser :

  • keyboard_double_arrow_right

    les dommages matériels (vous cassez le téléphone d'un client) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les dommages corporels (vous blessez un client) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les dommages immatériels (vous perdez les données d'un client).

La souscription d’une assurance RC Pro est obligatoire pour certaines activités. En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes notamment concerné si vous évoluez dans l’un de ces domaines :

  • keyboard_double_arrow_right

    le bâtiment (maçon, électricien, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la santé (ostéopathe, chiropracteur, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    le transport (chauffeur VTC, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    le sport (guide de montagne, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    l'automobile (achat-revente de véhicules, etc.).

lightbulb Bon à savoir

Vos factures doivent faire apparaître les références de votre RC Pro si vous êtes concerné par cette obligation d’assurance. Vos clients peuvent aussi vous demander une attestation pour vérifier que vous êtes bien assuré. De même, ils peuvent vous réclamer une attestation de vigilance si vous leur facturez plus de 5 000 € de prestations par année.

keyboard_arrow_rightL'assurance de responsabilité civile décennale

L'assurance de responsabilité civile décennale, aussi appelée garantie décennale, permet de couvrir les dommages intervenant sur un ouvrage dans les 10 ans suivant la fin des travaux. Plus particulièrement, elle peut intervenir si des dommages :

  • keyboard_double_arrow_right

    mettent en péril la solidité de l'ouvrage (risque d’effondrement par exemple) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    interdisent la destination normale du bâtiment (impossibilité d’habiter une maison par exemple) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    touchent les éléments indissociables de l'ouvrage (plomberie, chaudière, etc.).

La souscription d'une garantie décennale est obligatoire pour certains auto-entrepreneurs du BTP. Cela concerne tout particulièrement les métiers de la construction : plombier, maçon, électricien ou encore charpentier par exemple.

keyboard_arrow_rightL'assurance auto de votre auto-entreprise

En France, tous les véhicules doivent être assurés pour pouvoir circuler, a minima au titre de la responsabilité civile : cette garantie couvre les dommages que vous pourriez causer involontairement aux tiers. C'est le cas notamment si :

  • keyboard_double_arrow_right

    vous accrochez un autre véhicule ;

  • keyboard_double_arrow_right

    vous renversez un piéton ;

  • keyboard_double_arrow_right

    vous endommagez du mobilier urbain.

Pour assurer le véhicule utilisé dans le cadre de votre activité d'auto-entrepreneur, vous avez deux possibilités selon l'usage du véhicule en question.

  • keyboard_double_arrow_right

    Usage mixte : si vous utilisez votre véhicule personnel pour votre activité, vous devez déclarer cet usage à votre assureur. Il adaptera alors vos garanties en fonction du risque en présence.

  • keyboard_double_arrow_right

    Usage professionnel : si vous utilisez votre véhicule uniquement pour votre activité, vous avez l'obligation de souscrire une assurance auto professionnelle.

lightbulb Bon à savoir

Une assurance au tiers vous permet de respecter votre obligation d’assurance. En revanche, elle ne couvre pas vos propres dommages. Pour disposer d’une couverture étendue, il peut donc être judicieux de souscrire une assurance intermédiaire ou tous risques.

keyboard_arrow_rightL'assurance de vos locaux professionnels

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez l’obligation d’assurer vos locaux dans deux situations.

  • keyboard_double_arrow_right

    Vous êtes locataire : si vous louez votre local professionnel, vous devez l’assurer a minima contre les risques locatifs, à savoir l’incendie, le dégât des eaux et l’explosion.

  • keyboard_double_arrow_right

    Vous êtes copropriétaire : si votre local se trouve au sein d’une copropriété, vous avez l’obligation de l’assurer au titre de la responsabilité civile.

Ces garanties sont toutefois des obligations a minima : elles permettent uniquement de couvrir les dommages que votre local pourrait causer à des tiers, mais pas vos propres dommages. C’est pourquoi, il peut être judicieux de souscrire des garanties complémentaires, notamment pour vous protéger contre :

  • keyboard_double_arrow_right

    l'incendie, dégât des eaux et explosion ;

  • keyboard_double_arrow_right

    le bris de glace ;

  • keyboard_double_arrow_right

    le vol et vandalisme ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les catastrophes naturelles et technologiques ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la perte d’exploitation.

Quelles assurances pour auto-entrepreneur sont recommandées ?

Bien que facultatives, certaines assurances peuvent s’avérer utiles pour mieux protéger votre activité de micro-entrepreneur.

keyboard_arrow_rightLa garantie de protection juridique

La protection juridique est un contrat d'assurance pouvant intervenir en cas de litiges avec un tiers dans le cadre de votre activité. Pour cela, elle prévoit généralement quatre grandes garanties : 

  • keyboard_double_arrow_right

    l'information juridique permettant à l'auto-entrepreneur de connaître ses droits et obligations ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la défense amiable visant à trouver une solution non judiciaire pour résoudre le litige ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la défense judiciaire consistant à défendre les intérêts du micro-entrepreneur dans le cadre de ses démarches judiciaires ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la prise en charge des frais judiciaires (frais d'avocat, honoraires d'huissier, etc.).

L’assurance de protection juridique est tout particulièrement utile pour les auto-entrepreneurs en contact direct avec des tiers (clients, fournisseurs, etc.). Cela concerne notamment les domaines de la santé, du service à la personne, de l'artisanat et du transport.

keyboard_arrow_rightL’assurance multirisque de la micro-entreprise

L'assurance multirisque professionnelle est un contrat tout-en-un couvrant les principales facettes de votre activité en auto-entreprise. Selon les assureurs, vos besoins et la nature de votre activité, elle peut notamment inclure les garanties suivantes :

  • keyboard_double_arrow_right

    la RC Pro ;

  • keyboard_double_arrow_right

    l'assurance du local professionnel ;

  • keyboard_double_arrow_right

    l'assurance de responsabilité civile décennale ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la perte d'exploitation ;

  • keyboard_double_arrow_right

    la protection juridique.

keyboard_arrow_rightLa complémentaire santé de l’auto-entrepreneur

Contrairement aux salariés, les micro-entrepreneurs ne bénéficient pas de mutuelle d’entreprise. Il est donc recommandé de souscrire une complémentaire santé : ce contrat complète les remboursements de la Sécurité sociale pour vos dépenses de santé. Le choix d’une mutuelle doit tenir compte de plusieurs critères, dont :

  • keyboard_double_arrow_right

    vos dépenses de santé (consultations, médicaments, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    votre profil (âge, nature de l'activité, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les garanties recherchées (remboursement des lunettes, prise en charge des médecines douces, etc.) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les modalités d'intervention du contrat (plafond d'indemnisation, franchise, délai de carence, etc.).

lightbulb Bon à savoir

Contrairement aux autres travailleurs indépendants, les micro-entrepreneurs ne peuvent pas déduire de leur chiffre d’affaires le montant des cotisations de leur contrat d’assurance santé.
star star star star star
Très réactif je conseille vivement

le 08/05/2024

star star star star star
Super ! Super ! Super ! J'ai été très bien accompagné, ils ont été à l'écoute de mes besoins, toujours disponibles, merci pour tout ! Je n'hésiterai pas un instant à les recommander !

le 29/11/2023

star star star star star
parfait, très bon service

le 20/09/2023

star star star star star
Très bon acceuil très à l'écoute des clients

le 27/12/2023

star star star star star
J'ai été très bien reçue et conseillée par les conseillers. Ce fut très simple et avoir un interlocuteur à l'écoute est précieux Merci

le 10/01/2024

chevron_right La ruche

/

Je me protège et sécurise mon auto-entreprise

/

Assurer et protéger mon auto-entreprise