Categories
Ma reconversion professionnelle

Quel métier choisir pour une reconversion en auto-entrepreneur en 2024 ?

Publié le 28/02/2024
Quel métier choisir pour une reconversion en auto-entrepreneur en 2024 ?

Envie de prendre votre avenir professionnel en main en changeant de métier ? Et si vous exploriez de nouvelles voies en vous lançant à votre compte ? La micro-entreprise permet d’exercer de nombreuses activités sans diplôme spécifique, ce qui en fait le statut idéal pour une reconversion professionnelle. Dans cet article, découvrez nos conseils pour trouver le métier qui vous correspond le mieux ainsi qu’une liste de 10 métiers à faire en auto-entrepreneur en 2024. Bonne lecture ! 

Comment trouver le métier qui vous correspond ?

Vous rêvez de changer de métier pour vous lancer en auto-entrepreneur, mais vous vous interrogez sur le métier qui vous conviendrait le mieux ? La première étape est de prendre le temps de réfléchir à vos besoins et envies et de faire le point sur votre parcours professionnel. 

keyboard_arrow_rightLes questions à se poser

Vous avez probablement déjà réfléchi à un ou plusieurs secteurs d'activité qui pourraient vous convenir. Cependant, une reconversion professionnelle est une étape à ne pas prendre à la légère. Pour augmenter vos chances de réussite, il est important de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans ce parcours.

Voici une liste de questions à vous poser pour vous orienter dans votre choix :

  • keyboard_double_arrow_right

    Quelles sont vos compétences et expériences actuelles ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Quels sont vos passions et vos centres d’intérêts ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Êtes-vous prêt à vous former et à apprendre de nouvelles compétences ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Souhaitez-vous rester dans votre domaine professionnel actuel ou changer complètement de secteur ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Quel niveau de risque êtes-vous prêt à prendre ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Quelles sont vos ressources financières ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Quel style de vie souhaitez-vous atteindre en vous lançant dans l'entrepreneuriat ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Quel est votre projet à long terme ?

  • keyboard_double_arrow_right

    Comment cette reconversion peut-elle s’inscrire dans votre plan de carrière global ?

En prenant le temps de réfléchir à ces questions, vous vous donnez les meilleures chances de choisir un domaine d'activité qui vous correspond vraiment, qui résonne avec vos passions et qui s'aligne sur vos aspirations futures. Cette introspection est essentielle pour démarrer une reconversion professionnelle alignée avec vos objectifs personnels et professionnels.

Lire plus : S'épanouir en tant qu'auto-entrepreneur : comment trouver un sens dans votre travail ?

keyboard_arrow_rightSe faire accompagner pour réussir

Pour certaines personnes, un changement de métier se fait de manière fluide et naturelle. En revanche, d'autres peuvent éprouver plus de difficultés à trouver leur nouvelle voie professionnelle. Si vous êtes perdu, vous avez peut-être simplement besoin d’un coup de main pour trouver le métier qui vous correspond. 

Le Conseil en Évolution Professionnelle, plus connu sous le nom de CEP, est un dispositif gratuit pour les personnes (quel que soit leur statut : salariés, demandeurs d’emplois, indépendants, etc) qui souhaitent faire le point sur leur parcours professionnel. Il permet d’établir un projet professionel et de bénéficier d’un accompagnement et d’un suivi personnalisé pour changer de métier, reprendre une activité ou créer une entreprise.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, votre conseiller CEP peut vous proposer un bilan de compétences, des informations sur le marché du travail, une aide à la mise en œuvre de votre projet et au financement de votre formation.

Selon votre situation, différents organismes sont habilités à proposer un accompagnement dans le cadre d’un CEP :

  • keyboard_double_arrow_right

    Pôle Emploi : pour les demandeurs d’emploi ;

  • keyboard_double_arrow_right

    l’APEC : pour les cadres ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    le Cap Emploi : destiné aux personnes en situation de handicap ;

  • keyboard_double_arrow_right

    les missions locales : spécialisées dans l’accompagnement des jeunes (16-25 ans).

Lire aussi : Auto-entrepreneur : 9 solutions pour se faire accompagner localement

10 idées de métiers pour une reconversion en auto-entrepreneur en 2024

Avant de vous lancer, il est important de choisir un métier adapté au statut d’auto-entrepreneur et qui vous permettra de générer un chiffre d’affaires confortable. Pour vous aider dans votre choix, voici 10 idées de métiers pour une reconversion professionnelle en 2024.

keyboard_arrow_rightDéveloppeur web

Avec la transformation numérique qui a marqué cette dernière décennie, le développeur web fait partie des profils les plus demandés sur le marché du travail. En devenant développeur vous accompagnerez vos clients (des entreprises et des marques) dans leur digitalisation, en concevant des sites web et des applications mobiles sur-mesure. En micro-entreprise il est possible de se spécialiser dans un langage de programmation (CSS, JavaScript, Html) ou de maîtriser l’ensemble pour devenir développeur Full Stack.

Formation : Aucun diplôme n’est requis, même si de nombreuses formations allant de bac +2 à bac +3 sont possibles. Les formations autodidactes sont également fortement appréciées.

Rémunération : La rémunération d’un développeur web freelance est de 500 € / jour en moyenne.

keyboard_arrow_rightData analyst

La mission d’un data analyst ou analyste de données est de collecter et d’analyser les données d’une entreprise. Ces données peuvent être des chiffres de ventes, du trafic web, des informations démographiques, ou tout autre type de données pertinentes pour l'entreprise. Après l'analyse, le data analyst présente à ses clients ses découvertes sous forme de rapports, de tableaux de bord, ou de graphiques.

Formation : Obtenir un master en data science est la voie la plus traditionnelle, cependant il existe des formations accélérées pour les personnes en reconversion professionnelle. 

Rémunération : La rémunération d’un Data Analyst freelance varie en fonction de son expérience, mais son TJM (taux journalier moyen) est d’environ 550 € brut en 2024.

lightbulb Bon à savoir

Le métier de data analyst se distingue du métier de data scientist bien qu’ils soient issus du même secteur d’activité : le traitement des données. Le rôle du data analyst est davantage orienté vers le marketing et consiste à collecter des données et les exploiter pour aider à la prise de décision.

keyboard_arrow_rightConsultant SEO

Le consultant SEO (Search Engine Optimization) est un expert dont la mission est d'améliorer la visibilité et le classement d'un site web dans les résultats des moteurs de recherche, comme Google. Il réalise des audits pour identifier les points forts et points faibles de la stratégie SEO de ses clients et leur propose des axes d’amélioration. 

Si vous avez une expertise spécifique dans un autre domaine spécifique comme les RH, le marketing, ou encore la finance, il est possible d’exercer en tant que consultant freelance dans de nombreuses branches.

Formation : Aucun diplôme n’est exigé. Cependant, des bases en marketing digital sont conseillées. Il existe un grand nombre de formations en ligne pour acquérir des connaissances en SEO.

Rémunération : La rémunération moyenne d’un consultant SEO expérimenté est de 500 € par jour en moyenne.

keyboard_arrow_rightGraphiste

Le métier de graphiste est l’un des métiers les plus créatifs dans le secteur du digital. Il consiste à créer des éléments visuels pour divers supports, comme des sites web, des brochures ou des publicités. S’il maîtrise le dessin, il peut également être graphiste/illustrateur. Ses outils de prédilection sont Adobe Photoshop, Illustrator, ou InDesign. 

Formation : La profession n’est pas réglementée donc aucun diplôme n’est obligatoire. De nombreux parcours sont possibles, allant de bac +2 à bac +5. Il existe également des formations en ligne. 

Rémunération : En moyenne, un graphiste freelance peut facturer ses services 380 € / jour.

keyboard_arrow_rightAide à domicile

Avec le vieillissement de la population, les besoins en recrutement sont à la hausse dans le secteur du service à la personne. Le métier d’aide à domicile est particulièrement recherché dans ce secteur. L'aide à domicile offre un soutien quotidien aux personnes âgées, handicapées, ou toute personne ayant besoin d'assistance dans leur vie quotidienne. Ce métier englobe des tâches telles que l'aide au lever et au coucher, la préparation de repas, l'entretien ménager et l'accompagnement aux rendez-vous.

Formation : Une formation en aide à la personne est recommandée, bien que non obligatoire.

Rémunération : En indépendant, l’aide à domicile fixe ses propres tarifs. En général, il facture 25 € de l’heure.

keyboard_arrow_rightCoach sportif

Si vous êtes passionné de fitness, vous avez probablement déjà songé à devenir coach sportif. Cette activité s’exerce généralement en indépendant grâce au statut de la micro-entreprise. Le coach sportif accompagne ses clients dans l'atteinte de leurs objectifs de forme et de santé. Cela peut se faire en ligne, à domicile, ou dans des structures dédiées.

Formation : Un diplôme dans le domaine du sport, comme un BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport).

Rémunération : Entre 30 € et 70 € de l'heure, selon l'expérience et la spécialisation.

keyboard_arrow_rightHypnothérapeute

Si vous êtes passionné par la santé holistique et les thérapies alternatives, la profession d’hypnothérapeute est peut-être faite pour vous. L'hypnothérapeute utilise l'hypnose comme outil thérapeutique pour aider ses clients à surmonter des troubles psychologiques (stress, anxiété, phobies) ou à se débarasser d’habitudes nuisibles comme la cigarette. 

Formation : Des formations certifiantes en hypnothérapie, souvent non réglementées, mais reconnues par des associations professionnelles.

Rémunération : Entre 50 € et 100 € la séance, selon l'expérience.

keyboard_arrow_rightPlombier

Vous souhaitez vous diriger vers un métier plus manuel ? Le plombier fait partie des artisans les plus demandés et les mieux rémunérés en micro-entreprise. À son compte, le plombier intervient principalement pour des urgences ou des missions d’entretien des canalisations d'eau et de gaz au domicile de ses clients.

Formation : La profession étant réglementée, il est nécessaire d’obtenir un diplôme reconnu par l'État comme le CAP d'installateur sanitaire ou d'installateur thermique.

Rémunération : En moyenne, un plombier auto-entrepreneur peut facturer entre 40 € et 70 € de l'heure.

keyboard_arrow_rightCarreleur

Le carreleur est l’artisan indispensable pour toutes les personnes qui ont un projet de construction ou de rénovation. Ce professionnel pose des carreaux sur les sols et les murs, avec des finitions esthétiques et durables pour tout type d'espace.

Formation : La profession n’est pas réglementée est donc accessible sans diplôme en micro-entreprise. Le CAP Carreleur-mosaïste permet d’acquérir les bases du métier.

Rémunération : Entre 25 € et 45 € de l'heure, selon l'expérience et la complexité des projets.

keyboard_arrow_rightDécorateur d’intérieur

Si vous êtes passionné de déco et de design, que diriez-vous d’en faire votre métier ? La profession de décorateur d’intérieur consiste à aménager et à décorer un lieu en fonction des attentes, des goûts et du budget des clients. Ceux-ci peuvent être des professionnels ou des particuliers.

Formation : Aucun diplôme n’est requis. Il existe cependant des formations de niveau bac +2 comme le BTS design d'espace, ou des formations courtes à suivre à distance.

Rémunération : Les tarifs peuvent varier en fonction de l’expérience et de la complexité du projet. En moyenne, il est possible de facturer 100 € / heure en indépendant.

Lire aussi : Top 5 des secteurs et métiers en croissance pour les micro-entreprises

Ces 10 métiers sont adaptés pour une reconversion professionnelle en 2024 car ils offrent la possibilité de se lancer rapidement et de se verser une rémunération confortable dès les premières années d’activité. Cependant, il existe une multitude d’autres professions passionnantes et variées, qu’il est possible d’exercer avec le statut d’auto-entrepreneur. Il est important de prendre en compte vos compétences, vos passions et le marché actuel pour faire le choix le plus adapté à votre situation.


Lire aussi : Comment quitter son travail pas à pas et devenir auto-entrepreneur ?

star star star star star
très bien pour le moment attention il faut bien surveiller les délais merci

le 13/09/2023

star star star star star
C'est parfait, merci.

le 13/09/2023

star star star star star
merci pour votre accueil et rapide réponse j'ai déjà recommandé votre site à des amis merci

le 12/07/2023

star star star star star
Bonjour, Ce qui m'a le plus convaincu c'est la qualité et l'efficacité du service client qui est au rendez-vous. Cordialement

le 27/12/2023

star star star star star
très bon site, produit adapté, bon suivi client, bon service, bonne proximité et disponibilité

le 06/09/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Quel métier choisir pour une reconversion en auto-entrepreneur en 2024 ?