L’essentiel pour créer son auto-entreprise

Avant de créer votre auto-entreprise, retrouvez toutes les principales règles qu’il vous faut connaître : les formalités à accomplir, les échéances à respecter ou encore les arnaques à éviter. Autant d’informations essentielles pour devenir auto-entrepreneur facilement et en toute sérénité.

Le récapitulatif des formalités de création d’une auto-entreprise

Le récapitulatif des formalités de création d’une auto-entreprise

Déclaration de début d’activité, immatriculation, tenue d’un livre des recettes ou encore déclaration du chiffre d’affaires : retrouvez l’essentiel des formalités à connaître lors de la création d’une auto-entreprise.

Les échéances à respecter pour son auto-entreprise

Les échéances à respecter pour son auto-entreprise

À quel moment déclarer son chiffre d’affaires ? Quand payer la CFE ? Quand reverser la TVA ? Découvrez toutes les échéances à respecter suite à la création de votre auto-entreprise.

Les arnaques à éviter lors de la création de l’auto-entreprise

Les arnaques à éviter lors de la création de l’auto-entreprise

Lors de la création de votre auto-entreprise, vous n’êtes pas à l’abri d’une arnaque. Nature des escroqueries, conseils pour s’en prémunir et recours : découvrez comment déjouer les pièges tendus aux auto-entrepreneurs.

Création d’une auto-entreprise : vos démarches en bref

Pour faire face aux nombreuses obligations liées à la création d’une auto-entreprise, découvrez notre récapitulatif des différentes démarches que vous devez effectuer et le calendrier à respecter : déclaration de chiffre d’affaires, paiement des cotisations, immatriculation de votre micro-entreprise, reversement de la TVA, etc.

 

Vos principales formalités pour devenir auto-entrepreneur

En tant qu'auto-entrepreneur, vous devez tout d'abord vous plier à certaines obligations lors de la création de votre auto-entreprise :

  • déclaration du début de votre activité ;
  • transmission de votre dossier à votre CFE (Centre de formalités des entreprises) ;
  • immatriculation éventuelle de votre auto-entreprise ;
  • souscription éventuelle d'une ou plusieurs assurances obligatoires.

 

Dès le début de votre activité d’auto-entrepreneur, vous devez également respecter d’autres démarches obligatoires dans le cadre du fonctionnement de votre micro-entreprise :

  • l’ouverture d’un compte bancaire si votre chiffre d’affaires dépasse les plafonds en vigueur ;
  • la tenue d'un livre des recettes et, si vous avez une activité commerciale, d'un registre des achats ;
  • l'édition de factures conformes à la réglementation et éventuellement de devis ;
  • la facturation éventuelle de la TVA et son reversement à l'administration ;
  • la déclaration de votre chiffre d'affaires et le paiement de vos cotisations.

 

Le calendrier à respecter en auto-entreprise

Le fonctionnement du régime de l’auto-entreprise vous oblige également à respecter un échéancier précis pour la plupart de vos démarches obligatoires. Cela concerne tout particulièrement :

  • l’immatriculation de votre auto-entreprise ;
  • votre première déclaration de chiffre d'affaires et vos déclarations suivantes ;
  • vos déclarations d'impôt ;
  • le paiement des sommes que vous devez (cotisations sociales, TVA, impôt sur le revenu, etc.).

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h