Categories
Ma reconversion professionnelle

Reconversion dans l'artisanat : 10 étapes pour débuter votre activité

Publié le 14/05/2024
Reconversion dans l'artisanat : 10 étapes pour débuter votre activité

Vous souhaitez exercer un métier manuel et créatif tout en devenant votre propre patron ? Le secteur de l’artisanat, dynamique et en pleine croissance, attire de plus en plus de personnes. En 2022, 250 000 Français ont rejoint l’aventure en créant leur entreprise artisanale. Le régime de la micro-entreprise est idéal pour une reconversion dans ce domaine. Ce statut ultra-simplifié permet de se lancer rapidement et facilement dans diverses branches : artisanat d’art, bâtiment, services, alimentation, et bien d'autres. Dans ce guide, découvrez les 10 étapes pour débuter votre activité dans l'artisanat et maximiser vos chances de réussite. Bonne lecture !

Les métiers de l'artisanat possibles en micro-entreprise

L’artisanat est un secteur très diversifié qui regroupe 4 branches principales : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Alimentation : Ce secteur inclut les métiers liés à la préparation de produits alimentaires, comme les boulangers, les pâtissiers, les bouchers, les charcutiers, et les fromagers.

  • keyboard_double_arrow_right

    Bâtiment et travaux publics (BTP) : Les artisans du bâtiment se concentrent sur la construction et la rénovation des infrastructures. Cela inclut les maçons, les charpentiers, les plombiers, les électriciens, et les peintres.

  • keyboard_double_arrow_right

    Fabrication : Ce secteur englobe les métiers qui produisent des biens à partir de matières premières. Nous pouvons par exemple citer les ébénistes, les métalliers, les bijoutiers, et les céramistes.

  • keyboard_double_arrow_right

    Services : Les artisans de ce secteur fournissent des services spécialisés qui nécessitent un savoir-faire particulier. Cela inclut les coiffeurs, les esthéticiennes, les cordonniers, et les tailleurs.

Vous l’aurez compris, la micro-entreprise permet de se reconvertir dans de nombreux métiers artisanaux. Voici quelques exemples de métiers de l'artisanat possibles en micro-entreprise :

Il est crucial de noter que certains métiers artisanaux sont soumis à des réglementations strictes et nécessitent l'obtention de diplômes ou de certifications spécifiques. C’est le cas de professions telles que : coiffeur, plombier ou électricien. Cependant, d'autres activités non réglementées, telles que la céramique ou la bijouterie, peuvent être exercées sans qu'il ne soit nécessaire de posséder un diplôme particulier.

Lire aussi : La réglementation de l’artisanat en micro-entreprise

Les 10 étapes à suivre pour lancer et développer votre activité dans l’artisanat

Devenir artisan est votre vocation ? Bien que la reconversion professionnelle dans l'artisanat puisse être exigeante, elle est accessible à ceux qui sont prêts à s'investir et à se former. Avec une bonne préparation, elle peut offrir une nouvelle carrière épanouissante et riche en opportunités. Voici les 10 étapes clés pour lancer et développer votre activité dans l’artisanat. Suivez le guide !

keyboard_arrow_right1. Évaluez vos compétences et choisissez votre activité principale

La première étape pour vous lancer dans l’artisanat est de faire le bilan de vos compétences, de vos objectifs et de vos aspirations. Quelles sont les raisons qui vous ont conduit à envisager une telle reconversion professionnelle ? Vous lancez-vous dans cette nouvelle activité pour poursuivre une passion, ou bien pour saisir une opportunité de marché ? Possédez-vous les aptitudes pour mener à bien ce projet, ou est-il envisageable de vous former ? Un bilan de compétences peut vous aider à y voir plus clair durant ce processus de réflexion. 

Choisissez une activité artisanale principale et fixez-vous des objectifs pour votre reconversion professionnelle. Par exemple, si vous souhaitez devenir menuisier auto-entrepreneur, quelles sont les grandes étapes pour quitter votre emploi actuel et vous lancer à votre compte ? 

Lire aussi : Reconversion : Comment quitter son travail pas à pas et devenir auto-entrepreneur ?

keyboard_arrow_right2. Réalisez une étude de marché 

La prochaine étape consiste à réaliser une étude de marché pour analyser la demande pour votre activité artisanale et préciser la nature de votre projet.

L’étude de marché vous permettra notamment d’identifier : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Les tendances du marché ;

  • keyboard_double_arrow_right

    La concurrence locale et leurs offres ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Les besoins de votre clientèle cible ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Les opportunités de marché. 

En clair, l’étude de marché vous aidera à développer une offre pertinente et de déterminer la zone où vous implantez votre activité. 

keyboard_arrow_right3. Formez-vous à votre nouveau métier 

Il est temps de vous former à votre nouveau métier ! Comme évoqué précédemment certaines activités peuvent nécessiter l’obtention de diplômes spécifiques (CAP, BEP, certification professionnelle, etc). Cependant, même si votre nouvelle profession ne nécessite pas l’obtention d’un titre, nous vous conseillons vivement de suivre une formation professionnelle pour acquérir les bases ou perfectionner vos compétences.

Bon à savoir : Il existe de nombreux financements pour les personnes en reconversion professionnelle qui souhaitent se former à un nouveau métier. N’hésitez pas à contacter votre conseiller France Travail pour connaître les différentes possibilités. 

Lire aussi : Devenir auto-entrepreneur : comment se former pour réussir ?

keyboard_arrow_right4. Créez un business plan 

Loin d’être obligatoire, le business plan est un document qui permet de structurer et de détailler les objectifs de votre entreprise à travers différents aspects : financier, opérationnel, stratégie de marketing et de commercialisation. 

Cette étape est particulièrement intéressante pour les artisans qui souhaitent obtenir des financements auprès de banques ou d’investisseurs. 

keyboard_arrow_right5. Immatriculez votre micro-entreprise

L’immatriculation de votre micro-entreprise est une étape essentielle pour exercer votre activité en toute légalité. 

Pour déclarer votre début d’activité, rien de plus simple. Cette démarche s’effectue entièrement en ligne grâce à deux options : 

Cette étape vous permet d’obtenir un numéro de SIRET, indispensable pour facturer vos prestations et vos créations artisanales. 

keyboard_arrow_right6. Réglez les formalités administratives 

Afin de vous assurer que tout soit en ordre avant de trouver vos premiers clients il est important de réaliser quelques formalités administratives : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Souscrire à une assurance professionnelle adaptée aux besoins de votre activité : Responsabilité civile professionnelle (aussi appelée RC pro), assurance décennale (pour le BTP) et assurances multirisques (protéger tous les aspects de votre activité). 

  • keyboard_double_arrow_right

    Ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité : Cette étape n’est pas obligatoire tant que vous ne réalisez pas 10 000 € de CA. En revanche, cela vous permettra de faciliter votre gestion comptable en séparant vos finances personnelles de celles de votre activité ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Effectuer le stage de préparation à l’installation (SPI) : Autrefois obligatoire pour les artisans, ce stage de 4 à 5 jours, dispensé par la CMA (Chambre des métiers et de l'artisanat) est désormais facultatif. Toutefois, nous vous conseillons vivement de le suivre car il offre une grande aide pour les nouveaux artisans auto-entrepreneurs. Le SPI permet de bien comprendre le fonctionnement de la micro-entreprise ainsi que les différents aspects du métier de dirigeant. 

keyboard_arrow_right7. Aménagez votre atelier ou lieu de travail 


La prochaine étape consiste à trouver un local adapté à votre activité et à l’aménager pour accueillir vos premiers clients et/ou élaborer vos premières créations. 

Concernant le choix du local, de nombreuses options sont possibles : atelier, espace de travail partagé avec d’autres artisans, une pièce de votre domicile, etc. 

Pensez également à acheter et à installer les équipements et matériels nécessaires pour commencer à travailler (matières premières, outils, machines, etc) dans les meilleures conditions. 

Enfin, décorez votre lieu de travail afin qu’il reflète votre personnalité et vos goûts. Un lieu chaleureux et bien décoré sera apprécié de vos clients.  

keyboard_arrow_right8. Mettez en place votre stratégie de communication et de marketing 

Pour attirer de nouveaux clients, il est devenu indispensable de  disposer d’une présence en ligne. Élaborez et mettez en place une stratégie de communication et de marketing pour augmenter votre visibilité. 

Voici des exemples d’actions à mettre en place en fonction de vos besoins et des spécificités de votre activité : 

  • keyboard_double_arrow_right

    La création d’une identité visuelle (logo, charte graphique, etc) ;

  • keyboard_double_arrow_right

    La mise en place d’un compte Google Business Profile pour le référencement local ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    La conception d’un site web et/ou d’une boutique en ligne ; 

  • keyboard_double_arrow_right

    Une communication régulière sur les réseaux sociaux

  • keyboard_double_arrow_right

    La participation à des salons, foires et marchés. 

keyboard_arrow_right9. Gérer les aspects financiers de votre activité 

Pour réussir dans l’entrepreneuriat, il est important de bien gérer les aspects financiers de votre activité. En effet, les auto-entrepreneurs subissent très souvent l’instabilité financière liée à des revenus fluctuants. Or, votre trésorerie est le poumon de votre micro-entreprise, et, sans une gestion rigoureuse, votre activité ne pourra se développer comme vous l'espériez. 

Voici quelques bons réflexes à mettre en place pour améliorer votre gestion financière  : 

keyboard_arrow_right10. Développez et fidélisez votre clientèle 

Prendre soin de vos clients est essentiel pour faire grandir votre activité. Cela favorise notamment le bouche-à-oreille, une technique de vente qui a déjà largement fait ses preuves. De plus, un client satisfait est plus susceptible de revenir, favorisant ainsi des revenus plus stables.

Voici quelques conseils pour développer et fidéliser votre clientèle : 

  • keyboard_double_arrow_right

    Offrez un excellent service client ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Proposez des produits de qualité et innovants ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Mettez en place des programmes de fidélisation ;

  • keyboard_double_arrow_right

    Recueillez et utilisez les avis clients pour vous améliorer.

Vous connaissez désormais la marche à suivre pour que votre reconversion professionnelle dans l’artisanat se déroule dans les meilleures conditions. Suivez ces 10 étapes pour lancer et développer votre micro-entreprise artisanale. Bonne chance dans votre nouvelle carrière ! 

 

star star star star star
Très contente de la prestation. Merci

le 26/07/2023

star star star star star
Le tout pour un prix défiant toute concurrence Je recommande 100%

le 13/12/2023

star star star star star
Très bon contact, à l'écoute

le 13/09/2023

star star star star star
suivi très appréciable !

le 13/12/2023

star star star star star
Démarche simple et expliquée Je recommande

le 27/12/2023

chevron_right Espace Auto-Entrepreneur

/

Blog

/

Reconversion dans l'artisanat : 10 étapes pour débuter votre activité