La Ruche des Auto-Entrepreneurs

Imaginée par des auto-entrepreneurs pour des auto-entrepreneurs, La Ruche vous accompagne dans la réussite de votre activité !

La gestion de l’auto-entreprise

Comment facturer ? Qui est concerné par la TVA ? Peut-on embaucher ? Autant de questions relatives à la gestion de votre auto-entreprise auxquelles nous vous apportons les réponses.
La facturation de l’auto-entrepreneur
Les règles de facturation à respecter par l’auto-entrepreneur

Mentions obligatoires, durée de conservation ou encore sanctions : découvrez toutes les règles de facturation auxquelles sont soumis les auto-entrepreneurs.

Les mentions obligatoires sur la facture d’un auto-entrepreneur

La facture de l’auto-entrepreneur doit comprendre plusieurs mentions obligatoires, comme le détail des prestations, le numéro de facturation ou l’identité de l’acheteur.

Auto-entrepreneur : la réalisation d’un devis est-elle obligatoire ?

Certaines activités exercées par l’auto-entrepreneur nécessitent obligatoirement l’édition d’un devis. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le devis réalisé par l’auto-entreprise.

Les frais de débours de l’auto-entrepreneur

Plus avantageux que la refacturation, les frais de débours réalisés par l’auto-entrepreneur ne concernent que les sommes engagées pour le compte d’un client.

Auto-entrepreneur : vos recours en cas d’impayés

Votre client refuse de vous payer ? Face à un impayé, l’auto-entrepreneur peut se sentir démuni. Il existe pourtant des procédures à l’amiable et judiciaires pour exiger le paiement de vos créances.

Auto-entrepreneur : comment éviter les impayés ?

Pour éviter les impayés, l’auto-entrepreneur doit respecter plusieurs règles incontournables : connaître ses clients, encadrer ses prestations et suivre sa comptabilité.

La gestion financière de l’auto-entreprise
La liste des charges de l’auto-entreprise

Dresser la liste des charges de son auto-entreprise, c’est primordial pour évaluer la rentabilité de son activité, définir sa politique tarifaire ou encore réduire les dépenses de l’auto-entrepreneur.

Auto-entrepreneur : les 4 règles d’or pour mieux gérer votre comptabilité

Connaître le régime, anticiper sa trésorerie, utiliser les outils adéquats… découvrez tous nos conseils pour mieux gérer la comptabilité de l’auto-entreprise.

La déclaration et le paiement de la TVA par l’auto-entrepreneur

La déclaration et le paiement de la TVA par l’auto-entrepreneur sont régis par un certain nombre de règles. Obtention d’un numéro, régime d’imposition et auto-entreprises concernées : l’essentiel à retenir.

La déduction de la TVA sur les dépenses de l’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur peut déduire la TVA sur certains achats professionnels, comme l’essence ou le matériel. La déduction de la TVA est toutefois soumise à de nombreuses règles.

Les déclarations de l’auto-entrepreneur
La déclaration du chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur

Échéances de déclaration, modalités déclaratives et paiement : suivez notre guide pour déclarer le chiffre d’affaires de votre auto-entreprise.

La première déclaration de chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur

La première déclaration de chiffre d’affaires de l’auto-entreprise peut être une source de stress pour les nouveaux auto-entrepreneurs. Suivez notre guide pour ne pas vous tromper !

Le dépassement des plafonds de l’auto-entreprise

L’auto-entrepreneur est soumis à un plafond de TVA et à un plafond de chiffre d’affaires. Découvrez les conséquences pour l’auto-entreprise en cas de dépassement de l’un de ces deux plafonds.

La déclaration d’impôt de l’auto-entrepreneur

Comme tout contribuable, l’auto-entrepreneur a l’obligation de réaliser une déclaration d’impôts chaque année. Pour cela, il doit utiliser un formulaire spécifique : le 2042 C Pro.

La déclaration des revenus YouTube de l’auto-entrepreneur

Vous monétisez vos vidéos YouTube ? En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez l’obligation de déclarer vos revenus AdSense auprès des douanes et de l’URSSAF.

L’embauche de personnel par l’auto-entrepreneur
Recruter du personnel pour son auto-entreprise

Bien que les démarches soient relativement complexes, l’auto-entrepreneur a le droit de recruter du personnel. L’embauche de salarié pour son auto-entreprise n’est cependant pas exempte d’inconvénients.

Le conjoint collaborateur de l’auto-entrepreneur

Si votre conjoint participe à l’activité de l’auto-entreprise, le statut de conjoint collaborateur de l’auto-entrepreneur est le choix évident pour le déclarer à l’administration.

La sous-traitance en auto-entreprise

Bien que l’auto-entrepreneur puisse faire appel à un sous-traitant, cette pratique ne doit pas être utilisée à la légère car elle est soumise à différentes règles spécifiques.

L’association entre auto-entrepreneurs

Bien qu’il soit possible de s’associer entre auto-entrepreneurs, cette pratique n’est pas sans risque. Découvrez les secrets d’une association d’auto-entrepreneurs réussie !

Le salariat déguisé d’un auto-entrepreneur

Si un lien de subordination existe entre le client et l’auto-entrepreneur, la relation de travail peut être requalifiée en salariat déguisé. Une situation lourde de conséquences pour les deux parties.

L’auto-entreprise de services à la personne
Le guide des auto-entreprises de services à la personne

Autorisation nécessaire, avantages fiscaux et activités autorisées : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les auto-entreprises de services à la personne.

La déclaration de services à la personne de l’auto-entrepreneur

Bien que facultative, la déclaration de services à la personne de l’auto-entrepreneur est recommandée afin d’accorder des avantages fiscaux à ses clients. Suivez notre guide sur la déclaration SAP de l’auto-entreprise.

Le paiement par CESU des auto-entrepreneurs SAP

Seules les auto-entreprises de services à la personnes peuvent être payées grâce aux CESU. Découvrez les formalités à respecter par l’auto-entrepreneur pour pouvoir encaisser des CESU.

La modification et la fermeture de l’auto-entreprise
Le changement d’adresse de l’auto-entreprise

En cas de déménagement, l’auto-entrepreneur a l’obligation de prévenir son CFE afin de procéder au changement d’adresse de son auto-entreprise. Une démarche non sans conséquences sur l’activité.

Les modifications de l’auto-entreprise : adresse, activité ou conjoint

Toute modification de l’auto-entreprise doit être déclarée à votre CFE. Cela concerne un changement de domiciliation, l’ajout d’une activité ou un changement relatif à un conjoint collaborateur.

Le formulaire P2-P4 de modification ou de fermeture d’auto-entreprise

Permettant de modifier son auto-entreprise ou de cesser son activité, le formulaire P2-P4 doit être envoyé par courrier ou par voie électronique au CFE dont dépend l’auto-entrepreneur.

La fermeture de l’auto-entreprise

En plus de faire sa déclaration de cessation d’activité, l’auto-entrepreneur doit s’acquitter de nombreuses formalités pour fermer son auto-entreprise.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h
Un jeu d'enfant

Satisfaite, se mettre à son compte devient un jeu d'enfant

Jeanne Giron
* * * * *
Écoute du client

Prise en charge rapide et toujours à l'écoute du client ! Je recommande a tous jeunes entrepreneurs !

Nicolas Balland
* * * * *
Réactif et attentif

Réactif et attentif... Ce qui permets d'avancer très vite.. Je recommande sans aucune hésitation !!!

Michel Guerra
* * * * *
Équipe réactive

L'equipe fut compétente et TRÈS réactive (réponse toujours dans la journée aucun questions posées)

Lorraine Jaspart
* * * * *