Se connecter
La Ruche des Auto-Entrepreneurs

Imaginée par des auto-entrepreneurs pour des auto-entrepreneurs, La Ruche vous accompagne dans la réussite de votre activité !

Le statut d'auto-entrepreneur

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le statut d’auto-entrepreneur et sur le fonctionnement de l’auto-entreprise : avantages, plafonds de chiffre d’affaires, règles comptables ou encore aides financières.

L'essentiel du statut d'auto-entrepreneur

Le statut d'auto-entrepreneur, aussi appelé micro-entrepreneur, répond à des règles spécifiques. Bien que le régime de l'auto-entreprise soit allégé, il vous oblige en effet à respecter un cadre défini et n'est pas ouvert à toutes les activités. Pour y voir plus clair, retrouvez toutes les informations essentielles à connaître sur l’auto-entreprise.

Statut d’auto-entrepreneur : le b.a.-ba

Statut d’auto-entrepreneur : le b.a.-ba

Retrouvez toutes les informations essentielles sur le statut d'auto-entrepreneur : son fonctionnement, ses avantages et ses obligations. La micro-entreprise n’aura plus de secret pour vous !

Auto-entrepreneur : un statut avec ses avantages et ses inconvénients

Auto-entrepreneur : un statut avec ses avantages et ses inconvénients

Avant de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale, il est important de connaître les avantages et les inconvénients du statut d'auto-entrepreneur.

Statut d’auto-entrepreneur : les activités autorisées et exclues

Statut d’auto-entrepreneur : les activités autorisées et exclues

Bien que le régime de la micro-entreprise soit ouvert au plus grand nombre, toutes les activités ne peuvent pas être exercées avec le statut d'auto-entrepreneur.

Auto-entrepreneur : les sigles auxquels vous pouvez être confronté

Auto-entrepreneur : les sigles auxquels vous pouvez être confronté

CIPAV, CFE, SSI ou encore TVA : l'activité d'auto-entrepreneur est confrontée au quotidien à de nombreux sigles et autres acronymes. Connaître leur signification et leur rôle, c'est essentiel !

Auto-entrepreneur dans les DOM-TOM : les particularités du régime

Auto-entrepreneur dans les DOM-TOM : les particularités du régime

TVA, cotisations sociales, exonérations sociales… le statut d’auto-entrepreneur dans les DOM-TOM et en métropole est différent sur de nombreux points.

Le chiffre d'affaires de l'auto-entrepreneur

En tant qu'auto-entrepreneur, vous avez l'obligation de respecter certains plafonds de chiffre d'affaires, dont la limite dépend de la nature de votre activité (artisanale, commerciale ou libérale). Mais il vous faut également calculer et déclarer votre chiffre d'affaires selon des règles précises, au risque de perdre le bénéfice du régime.

Le chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur de A à Z

Le chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur de A à Z

En tant qu'auto-entrepreneur, vous devez respecter certaines règles en matière de chiffre d'affaires. Dans le cas contraire, vous ne pourrez plus profiter du régime.

Les plafonds de chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur

Les plafonds de chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur

Pour profiter du régime de la micro-entreprise, les auto-entrepreneurs doivent respecter certains seuils de chiffre d'affaires. Découvrez les plafonds à ne pas dépasser pour 2020.

Le régime fiscal et social de l’auto-entrepreneur

Dans le cadre de votre auto-entreprise, vous devez vous acquitter de cotisations fiscales et sociales, dont le montant dépend principalement de votre activité. Pour cela, il est néanmoins important de connaître les spécificités de l'auto entreprise, à l'image du versement libératoire et des cotisations dont vous êtes redevable.

Les cotisations fiscales et sociales de l’auto-entrepreneur

Les cotisations fiscales et sociales de l’auto-entrepreneur

Cotisations sociales, CFP ou encore CFE : découvrez toutes les cotisations fiscales et sociales de l’auto-entrepreneur.

Le versement libératoire pour l’auto-entrepreneur : quésaco ?

Le versement libératoire pour l’auto-entrepreneur : quésaco ?

Modifiant les modalités de calcul de l’impôt sur le revenu, le versement libératoire est intéressant pour les auto-entrepreneurs ayant des revenus élevés. Explications.

Auto-entreprise : les différences entre les BIC et les BNC

Auto-entreprise : les différences entre les BIC et les BNC

BIC ou BNC ? Une question que la plupart des auto-entrepreneurs se sont déjà posée. Pour ne plus vous tromper, découvrez quelles activités sont rattachées aux BIC et aux BNC.

Auto-entrepreneur et Cotisation foncière des entreprises : ce qu’il faut savoir

Auto-entrepreneur et Cotisation foncière des entreprises : ce qu’il faut savoir

La CFE est une taxe dont le montant est défini selon la valeur locative des locaux professionnels de l’auto-entreprise. Néanmoins, les auto-entrepreneurs peuvent être exonérés de CFE.

L’imposition des auto-entrepreneurs en bref

L’imposition des auto-entrepreneurs en bref

L’auto-entrepreneur n’est pas soumis aux mêmes règles d’imposition que les salariés. Découvrez toutes les particularités de votre impôt sur le revenu.

Les règles comptables de l’auto-entreprise

Malgré un régime déclaratif allégé, les auto entrepreneurs sont soumis à certaines règles comptables spécifiques. Exonération de TVA, édition des factures et des devis ou encore suivi des encaissements et des dépenses : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la comptabilité des auto-entreprises.

La comptabilité de l’auto-entrepreneur en bref

La comptabilité de l’auto-entrepreneur en bref

Édition des factures, ouverture d’un compte bancaire, tenue d’un livre de recettes… découvrez toutes les obligations comptables de l’auto-entrepreneur.

Le fonctionnement de la TVA pour les auto-entrepreneurs

Le fonctionnement de la TVA pour les auto-entrepreneurs

Normalement exonéré, l’auto-entrepreneur peut facturer la TVA à ses clients dans certains cas. Seuils de franchise et conséquences pour l’auto-entreprise : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Les aides et dispositifs pour les auto entrepreneurs

En tant qu'auto entrepreneur, vous pouvez profiter de différentes aides pour soutenir votre activité. Si l'ACRE est le dispositif le plus connu, d'autres aides peuvent vous être proposées à différentes étapes de la vie de votre auto-entreprise : prime d'activité, crédit alternatif ou encore accompagnement.

Auto-entrepreneurs : les aides à la création d’activité

Auto-entrepreneurs : les aides à la création d’activité

Exonération de cotisations, maintien des allocations ou encore accompagnement : différentes aides sont accordées aux entrepreneurs pour les soutenir dans leur activité.

L’ARCE, une aide pour les auto-entrepreneurs demandeurs d’emploi

L’ARCE, une aide pour les auto-entrepreneurs demandeurs d’emploi

L’ARCE, c’est une aide permettant aux demandeurs d’emploi qui créent une auto-entreprise de toucher une partie de leurs droits aux allocations chômage.

Prime d’activité et statut d’auto-entrepreneur : c’est possible !

Prime d’activité et statut d’auto-entrepreneur : c’est possible !

Accordée sous certaines conditions, la prime d’activité permet aux auto-entrepreneurs aux ressources modestes de profiter d’un complément de revenus.

Les crédits alternatifs pour micro-entrepreneur

Les crédits alternatifs pour micro-entrepreneur

En cas d’impossibilité de souscrire un prêt bancaire traditionnel, les micro-entrepreneurs disposent de deux solutions alternatives : le microcrédit et le prêt solidaire.

Les aides pour les femmes auto-entrepreneures

Les aides pour les femmes auto-entrepreneures

À l’image de la Garantie Égalité Femmes, de nombreux dispositifs et aides existent pour encourager les femmes auto-entrepreneuses à créer et développer leur activité.

L’ACRE pour les auto-entrepreneurs

L’ACRE pour les auto-entrepreneurs

Accordée lors de la création de l’auto-entreprise, l’ACRE permet à l’auto-entrepreneur de profiter d’une exonération partielle de cotisations sociales.

L’auto-entreprise face à d’autres régimes

Malgré des avantages indéniables, le statut d’auto-entrepreneur n'est pas forcément le plus adapté à votre projet, d'autant plus qu'il est interdit à certaines activités. Avant de créer votre auto-entreprise, prenez donc le temps de le comparer avec d'autres régimes, tel que le portage salarial ou l'entreprise individuelle par exemple.

Auto-entreprise ou portage salarial : le comparatif

Auto-entreprise ou portage salarial : le comparatif

Portage salarial ou auto-entrepreneur : quel statut est le plus adapté à votre projet ? Découvrez notre comparatif pour le découvrir.

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : notre comparatif

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : notre comparatif

Auto-entreprise ou entreprise individuelle : trancher entre ces deux régimes n’est pas toujours facile. Découvrez notre comparatif pour faire le bon choix !

Le statut d’auto-entrepreneur, un choix évident

Adapté à la plupart des projets, le statut d’auto-entrepreneur séduit par sa polyvalence et sa simplicité de gestion. Toutefois, il n’échappe pas à certaines règles qu’il convient de maîtriser afin de tirer profit de toutes les possibilités offertes par l’auto-entreprise. Heureusement, Espace Auto-Entrepreneur est à vos côtés pour répondre à toutes vos questions et vous aider à mieux comprendre ce régime si particulier.

 

L'auto-entreprise, le régime de (presque) tous les projets

De par sa simplicité de gestion, le régime de l'auto-entreprise se prête à la grande majorité des activités et des projets. Outre des formalités limitées au quotidien, le statut d'auto-entrepreneur vous permet de cumuler plusieurs activités et vous offre un cadre fiscal pour le moins attractif (exonération de TVA, charges réduites, aides financières, etc.).

Avant de créer votre auto-entreprise, il est néanmoins important de bien comprendre les règles qui entourent le statut d’auto-entrepreneur. C’est d’ailleurs tout l’objet de cette page qui vous explique notamment :

  • les activités autorisées et exclues ;
  • vos principaux interlocuteurs (URSSAF, SSI, etc.) ;
  • les plafonds de chiffre d'affaires à respecter ;
  • le cadre fiscal et social de l'auto-entreprise ;
  • votre couverture sociale ;
  • les règles comptables à respecter ;
  • ou encore les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Malgré la simplicité apparente de la micro-entreprise, il est en effet essentiel de maîtriser le fonctionnement du régime et les principales réglementations à respecter. Dans le cas contraire, vous prenez le risque de ne pas exploiter toutes les possibilités offertes par le statut d’auto-entrepreneur ou même de perdre le bénéfice du régime.

 

Ne restez jamais sans réponse avec Espace Auto-Entrepreneur

Vous avez des questions sur le statut d’auto-entrepreneur ou sur le fonctionnement de l’auto-entreprise ? Avec Espace Auto-Entrepreneur, vous avez un expert à vos côtés pour répondre à toutes vos interrogations avant et après la création de votre micro-entreprise.

À vos côtés à chaque instant, les conseillers Espace Auto-Entrepreneur sont disponibles 7 jours sur 7. Vous pouvez les contacter depuis votre espace personnel, par mail ou même directement par téléphone (du lundi au vendredi, de 9h à 18h).

En tant que spécialiste de l’auto-entreprise, nos experts peuvent vous conseiller et vous accompagner sur toutes vos problématiques. Vous profitez ainsi d’une réponse personnalisée, quel que soit l’objet de votre demande :

  • les activités interdites en auto-entreprise ;
  • les avantages du statut ;
  • les chiffres d’affaires à ne pas dépasser ;
  • les modalités pour déclarer votre activité et vos revenus ;
  • ou encore les démarches pour bénéficier d'une aide financière.

Depuis votre Espace Auto-Entrepreneur, vous profitez également d'un outil sur mesure pour gérer plus facilement votre activité et mieux comprendre les règles de l'auto-entrepreneuriat. Édition des factures, suivi de vos statistiques et même stockage de vos documents : tout est réuni pour assurer la réussite de votre projet.

Vous avez besoin d'aide ?
Contactez nos spécialistes

08 90 40 00 50
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h